• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

The Velvet Underground à l’honneur d’une exposition à la Philharmonie de Paris

The Velvet Underground à l’honneur d’une exposition à la Philharmonie de Paris

Tellement culte qu’on ne sait plus ce que c’était. Un groupe ? Un courant musical ? Une création warholienne ? Une expo à la Philharmonie de Paris remet les pendules à l’heure…

Dupliqué à l’infini sur des t-shirt à dix dollars, leur symbole fut une banane, un autocollant jaune fluo appliqué sur la pochette de leur album le plus connu, The Velvet Underground and Nico. Car le Velvet fut bien un groupe (le plus rock arty !) dont les membres, selon les affinités et les coups de gueule, ont changé au cours de sa brève existence entre 1965 et 1973. Lou Reed et John Gale en furent les principaux et géniaux fondateurs, bientôt rejoints par la sulfureuse Nico, girlfriend d’Alain Delon à l’époque. A New York, Andy Warhol eut tôt fait de leur mettre le grappin dessus, produisant leur premier album (ils en ont fait cinq au total) et les attirant dans sa Factory pour les filmer dans des ambiances drogues/SM. Proposée par le journaliste Christian Févret, l’exposition qui leur est consacrée à la Philharmonie de Paris s’annonce encore plus imposante que celle sur David Bowie, avec films, peintures, photos et morceaux musicaux à écouter sous casque audio. "Musicalement, c’était râpeux et sensuel" a découvert Julie Bénet, coordinatrice de l’exposition, avant de nous confier que parmi les joyaux exhumés, ses préférés étaient "de vieux films où on les voit créer, boire et mange". Miam, ça donne envie…

The Velvet Underground, du 30 mars au 21 août 2016, Cité, 221 Avenue Jean Jaurès, Paris 19ème.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.