• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Plateau télé : votre programme de la semaine du 31/03

Plateau télé : votre programme de la semaine du 31/03

Envie de chiller devant la télé ? Tous les lundis, on vous concocte un programme télé digne d'une bonne soirée canapé.

Lundi 31 mars : Dracula de Francis Ford Coppola (1992) à 20h50 à 22h55 sur Arte

Alors que les histoires de vampires sont plus trendy que jamais en 2014, il est bon en ce lundi de revoir le Dracula de Coppola père, qui, tout en explorant les aspects glamour que peut comporter une vie de vampire débridée, aborde les aspects les plus flippants de cette créature des ténèbres. Seul au fin fond de la Transylvanie depuis 1462, Vlad Dracul, interprété par l'excellent Gary Oldman, est une bête de l'enfer immonde désespérée depuis des siècles par la perte de sa maîtresse, qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Winona Ryder, la bien vivante petite amie du candide Keanu Reeves. Filant la retrouver à Londres, l'assoifé Dracula laisse le jeune fiancé avec trois démones dangereusement sexy. On vous laisse voir la suite !

Mardi 1er avril : Comment se faire larguer en 10 leçons de Donald Petrie (2003) à 22h40 sur Numéro 23

Il y a 10 ans, Matthew McConaughey n'était pas un acteur oscarisé et n'avais pas cassé la baraque avec son rôle de détective dark, sexy et cynique dans True Detective. Oui, il y a une décennie, Matthew McConaughey jouait les beaux musclés des comédies romantiques et même dans cette catégorie-là, il se débrouillait pour marquer les esprits. Bref, on regarde avec nostalgie et émotion cette parade amoureuse décalée qu'il joue avec Kate Hudson, une journaliste prête à tout pour se faire larguer tandis que lui est prêt à tout pour gagner le pari… de rester avec elle.



Mercredi 2 avril : L'art d'aimer d'Emmanuel Mouret (2011) à 20h50 sur Arte

Avec Judith Godrèche, Frédérique Bel, François Cluzet et Julie Depardieu pour n'en citer que quelques uns, le réalisateur Emmanuel Mouret joue au cupidon en mettant en scène divers sketch sur l'amour et ses complications. De la copine qui n'a pas fait l'amour depuis un an à la femme mariée tourmentée par ses désirs d'adultère, il passe en revue les démons amoureux avec une répartie et une fraîcheur remarquables.



Jeudi 3 avril : Coco avant Chanel d' Anne Fontaine (2008) à 20h45 sur France 3

Le belle Audrey Tautou incarne avec une grâce précise la Gabrielle Chanel des débuts, déjà profondément ambitieuse alors qu'elle n'est que Coco, une petite orpheline sans le sous qui chante dans des tavernes et rêve d'une nouvelle vie. Avec Benoît Poelvoorde dans le rôle d'Etienne Balsan, son ami et protecteur de longue date, Coco avant Chanel d'Anne Fontaine porte bien son titre : on pénètre la biographie de la grande créatrice qui mit un pied dans la mode avec sa boutique à chapeau de la rue Cambon, à Paris, en passant par Deauville avant de révolutionner le milieu.

Vendredi 4 avril : Environnement, Quand les océans deviennent acides de Sally Ingleton (2013) à 22h20 sur Arte

Des pôles aux tropiques, les océanographes du monde entier se mobilisent pour s'attaquer à l'un des problèmes environnementaux les plus urgents de la planète qui met des milliers d'espèces en danger : l'acidification des océans. Ces derniers absorbent en effet environ un quart du dioxyde de carbone de l'atmosphère, mais face à la rapide et constante augmentation de carbone, les animaux marins sont en difficulté pour constituer leurs squelettes. Sally Ingleton livre un documentaire essentiel et sérieux, allant à la rencontre des chercheurs qui ont mené des études en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Antarctique.

Samedi 5 avril : Hitler, la naissance du mal de Christian Duguay (2003) à 20h50 sur 6ter

Si vous pensiez avoir tout vu et tout entendu sur Hitler, détrompez-vous. Dans le téléfilm Hitler, la naissance du mal, avec Robert Carlyle (Full Monty) dans le rôle du dictateur sanguinolent Adolf et Liev Schreiber (entre autres), on évoque le parcours d'Hitler en évitant soigneusement de tomber dans les pires clichés (enfance malheureuse, peintre frustré) pour retracer son parcours et la finesse qui lui a valu une carrière politique dans laquelle il exprimait, dès le début des années 20, sa haine des Juifs et son programme nazi.

Dimanche 6 avril : La couleur des sentiments de Tate Taylor (2011) à 20h48 sur France 2

L'occasion de voir ou de revoir le film, inspiré du livre de Kathryn Stockett, sur l'histoire émouvante de la jeune Eugenia Skeeter Phelan, incarnée par Emma Stone, qui part à la rencontre des confessions des "aides" Noires dans les années 60 (dont l'inoubliable Viola Davis), indispensables à leurs maîtresse et pourtant traitées comme des moins que rien. Tandis que les langues se délient, l'égalité est en marche…

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.