• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Plateau télé : votre programme de la semaine du 16/06

Un coeur invaincu de Michael Winterbottom (2007) à 23h05 sur HD1

Envie de chiller devant la télé ? Tous les lundis, on vous concocte un programme télé digne d'une bonne soirée canapé.

Lundi 16 juin : Braveheart de Mel Gibson (1995) à 20h50 sur D8

On démarre la semaine en (re-)découvrant le chef-d’œuvre de Mel Gibson, le mythique Braveheart qui a remporté en tout pas moins de cinq Oscars, un Golden Globe et trois BAFTA Awards en 1996. Dans l’Ecosse du 18ème siècle, William Wallace (interprété par l’acteur américain) a vu certains membres de sa famille exécutés par les Anglais, qui occupent une bonne partie du sud du pays. Il décide de prendre la tête d’une révolte paysanne. C’est alors que le prince Edouard envoie sa femme, Isabelle de France (jouée par Sophie Marceau), négocier la paix avec Wallace. Séduite, elle va devenir la maîtresse du héros. Sorti en 1995, le film a été encensé par la critique, malgré la polémique à cause de son caractère très violent.

Mardi 17 juin : Un coeur invaincu de Michael Winterbottom (2007) à 23h05 sur HD1

Un cœur invaincu est l’adaptation du livre éponyme de Marianne Pearl, épouse de Daniel Pearl. Ce reporter du Wall Street Journal  fut enlevé puis exécuté à Karachi au Pakistan par des membres d’Al-Qaida en 2002, alors qu’il allait interviewer un djihadiste. Le film est centré sur le personnage de Marianne Pearl, jouée par Angelina Jolie, qui tente par tous les moyens de faire libérer son mari, armée d’un courage incroyable.

Mercredi 18 juin : Ricky de François Ozon (2009) à 20h50 sur Arte

Ricky a valu à son réalisateur, François Ozon (Huit Femmes, Potiche), près de neuf nominations au Festival international du film de Berlin en 2009. Cette adaptation d’une nouvelle de Rose Tremain, tirée du recueil Les Ténèbres de Wallis Simpson, met en scène Katie, jouée par Alexandra Lamy, qui tombe amoureuse de Paco, interprété par Sergi Lopez. Ensemble, ils vont donner naissance à Ricky, un bébé incroyable, vraiment pas comme les autres, car... il a des ailes. Un miracle qui va complètement chambouler la vie du couple. Après Un gars, une fille, on découvre ici toute l'étendue des talents d'actrice d'Alexandra Lamy dans un rôle d'envergure. Un conte surprenant.

Jeudi 19 juin : Ma femme est une actrice de Yvan Attal (2001) à 20h40 sur Numéro 23

Comment ne pas devenir jaloux lorsqu'on a un conjoint acteur, forcé d’embrasser d’autres personnes pour les besoins de son métier ? Voilà le sujet de Ma femme est une actrice, dans lequel le journaliste sportif Yvan (joué par Yvan Attal), s’agace de la notoriété de son épouse Charlotte (jouée par Charlotte Gainsbourg), une comédienne. Surtout lorsque celle-ci part à Londres pour le tournage d’un film aux côtés d’un séduisant acteur. Une comédie légère, entre autobiographie et fiction (Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg sont en couple dans la vraie vie), nommée deux fois aux Césars en 2002.

Vendredi 20 juin : Coupe du Monde - Suisse/France à 20h45 sur TF1

Après leur victoire 3-0 dimanche soir face au Honduras, les Bleus affronteront vendredi la Suisse, "l’adversaire le plus difficile" selon le sélectionneur Didier Deschamps, pour la deuxième rencontre de la compétition. Et on sera forcément devant notre écran pour supporter l’équipe de France.

Samedi 21 juin : Echappées belles - Corée du Sud : Voyage vers le futur à 20h35 sur France 5

Samedi, on fait un petit voyage en Corée du sud pour admirer un paysage qui semble venir tout droit du futur. Entre Séoul, Busan, k-pop, buildings high-tech, robots-chiens et palais séculaires, la caméra de Laurent Lichtenstein nous emmène faire un tour plein d’exotisme dans la patrie du Gangnam style. Fort dépaysant.

Dimanche 22 juin : La fièvre du samedi soir de John Badham (1977) à 20h45 sur Arte

On termine la semaine en beauté avec La fièvre du samedi soir, le cultissime long-métrage des années 1970 aux quatre nominations aux Golden Globes. Petite mention spéciale pour le titre phare, Stayin' Alive, des Bee Gees, qui devrait rester dans la tête toute la semaine suivante. John Travolta y joue le rôle Tony Manero, New-Yorkais de 19 ans d’origine italienne, qui va danser tous les samedis soirs au 2001, sa boîte disco préférée, vêtu de son plus beau costume à paillettes. Tout un symbole.

LIRE LA SUITE
Anne-Yasmine Machet
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.