• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

3 bonnes raisons d'aller voir "Le nom des gens"

3 bonnes raisons d

Peut-on s’appeler Arthur Martin pour de vrai ? Peut-on faire rire avec l’identité nationale ? Oui, répond Michel Leclerc dans Le nom des gens, une des meilleures comédies de l’année. On court la voir pour (au moins) trois bonnes raisons...

1. Parce qu’on pourrait tous s’appeler Arthur Martin (ou Bahia Benmahmoud).

Il affiche une sage quarantaine, ne prend aucun risque dans sa vie et bosse comme médecin-vétérinaire légiste. Les carcasses de bestioles qu’il faut décarcasser, c’est donc son truc. Le reste du temps, il mène une triste existence célibataire et subit toujours l’influence considérable de papa-maman. No fun. Pire : il s’appelle Arthur Martin (« comme celui des cuisines » répète-t-il), ce qui, avouons-le, n’est pas vraiment un patronyme de rêve.
Un jour, Arthur Martin croise sur sa route une jeune fille (très) délurée qui lui propose illico d’aller faire un tour sous sa couette. Elle, c’est Bahia Benmahmoud, une sorte de Marilyn de banlieue qui prône le libertinage extrême, la fête tout le temps, la mise à mort du raisonnable et du pondéré. Une fille tellement décontractée (du moins en apparence) qu’elle peut sans problème se balader à poil dans les rues.
Comme souvent dans les bonnes comédies, la rencontre entre deux caractères a priori diamétralement opposés assure la qualité du spectacle. Entre Arthur Martin et Bahia Benmahmoud le coup de foudre va-t-il tout foudroyer ? Leur famille respective et les censeurs de partout vont-ils accepter leur idylle improbable ? Suspense...

2. Parce que le sexe est arme de dissuasion massive.

Une comédie ? Oui, absolument, mais une comédie qui rit avec des choses sérieuses. Qu’est-ce que l’identité nationale ? La pense-t-on et la vit-on de la même manière quand on s’appelle Arthur Martin ou Bahia Benmahmoud ? La grande idée de Michel Leclerc, le cinéaste (dont c’est le vrai nom) est d’évoquer des thématiques peu frivoles avec un humour décapant et un esprit frondeur de chaque scène.
Un des principaux ressort comique du film est niché côté Bahia, une fille très militante (genre gauche radicale). Pour convaincre les gens de droite d’abandonner leur « idéologie réactionnaire » (dixit elle-même), elle y met du sien, vraiment du sien, rayon galipettes érotiques. Un bon plan cul est plus efficace qu’un long discours et l’on peut ainsi joindre l’utile à l’agréable. Le programme politique en vaut d’autres, convenons-en !

3. Parce que les acteurs s’amusent comme des fous (et ils ne sont pas les seuls)

Depuis sa révélation dans « L’esquive » d’Abdellatif Kechiche, il y a une demi-décennie, Sara Forestier n’avait plus été à pareille fête. Dans le rôle de Bahia, l’actrice donne de sa personne, au moral comme au physique. Son talent subtil apporte une vraie complexité à cette héroïne qui, derrière son appétit érotique, dissimule tant mal que bien quelques blessures secrètes. Hilarante et touchante, Sara se rappelle ainsi au bon souvenir de tout le monde et c’est tant mieux...
Aux côtés de la comédienne, le monsieur est très bien aussi. Raide et vaguement horripilant, Jacques Gamblin incarne à merveille le type coincé, peu à peu révolutionné de l’intérieur par le désir et l’amour, avec un A majuscule.
Les deux héros sont épatants, donc, et ils ne sont pas les seuls puisque le film réserve une surprise de taille avec la présence, dans son propre rôle, de... Lionel Jospin, venu s’amuser avec son image dans ce film qui démolit avec allégresse les clichés et l’esprit de sérieux. Une apparition en guest-star étonnante et stimulante. Totalement raccord avec le film...

Le nom des gens , de Michel Leclerc. Sortie le 24 novembre.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.