Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
"The Mayor", la nouvelle série "feel good" avec Lea Michele
1 /3

"The Mayor", la nouvelle série "feel good" avec Lea Michele

Début octobre, ABC diffusait le tout premier épisode de "The Mayor", une comédie rafraîchissante qui signe le retour de Lea Michele sur le petit écran et raconte l’histoire d’un jeune rappeur enrôlé en politique presque malgré lui. Drôle, touchante et dans l’air du temps, zoom sur la série “feel good” de cette fin d’année.

Une bouffée d’air frais

Une bouffée d’air frais

La nouvelle série d’ABC donne le ton dès les premières secondes de l’épisode pilote. On y voit le héros, en train d'enregistrer un de ses titres de rap dans un studio, un large sourire espiègle affiché sur le visage, qu’il ne quittera pas pendant la vingtaine de minutes que dure l’épisode. The Mayor s’assume directement comme une comédie joyeuse, “feel good”, pensée pour que le téléspectateur passe un bon moment de pur divertissement. Le pitch ? Courtney Rose, jeune homme persuadé qu’il va percer dans l’industrie du hip hop, a la brillante idée de se présenter comme candidat à la mairie de sa ville natale, Fort Grey, dans le but de se faire connaître et de vendre des disques. Il n’imaginait pas qu’il allait réellement être élu et se retrouver confronté à des problématiques qui le dépassent. Mais attention, si la ville fourmille de difficultés, l’atmosphère générale du show reste légère, colorée comme du chamallow et la bande-originale -Rihanna en tête- pousse à se dandiner sur son canapé. Le personnage principal, incarné par Brandon Michael Hall, est entouré de personnages tonitruants, à commencer par sa mère -Yvette Nicole Brown-, aussi hystérique que pleine d’amour pour son fils, deux copains rodés au comique de situation et un personnage féminin central incarné par Lea Michele.

 

Le retour de Lea Michele

Le retour de Lea Michele

Seule star parmi le casting, l’actrice est l’une des têtes d’affiche de cette série mais ne tient pas le rôle principal. Elle y incarne Valentina Barella, la chef de campagne de Courtney Rose, puis sa conseillère lorsqu’il est élu, qui est investie à 100% dans son travail. L’actrice y est pimpante, taquine voire sarcastique et ça lui va bien. Depuis la fin de Glee, qui a lancé sa carrière, Lea Michele a joué dans Scream Queens, sans jamais véritablement faire oublier son premier personnage, à jamais lié à celui qui était son acolyte dans le show et son compagnon dans la vie, Cory Monteith, mort d’une overdose en juillet 2013. Elle a confié à Parade à propos de son personnage dans The Mayor: “Revenir à mes origines et jouer dans une pure comédie est exactement ce que je souhaitais. C’est le genre de rôle que je cherchais.” Et effectivement, son enthousiasme communicatif au sein d’une série franchement galvanisante signe un retour réussi qui va ravir ses fans. 

Le monde politique épinglé

Le monde politique épinglé

Mais là où la série étonne, au-delà de la comédie qui pourrait être considérée comme simplette par moments, c'est à travers les thèmes plus sérieux qui y sont abordés. On y parle de politique, bien sûr, c’est le fil rouge du show. Durant ces scènes, le scénario oscille entre sketch et véritables fulgurances. En se moquant (gentiment) de ce milieu mais surtout des phrases creuses et des promesses vides des hommes qui la font, The Mayor s’adresse à un public ravi de pouvoir ironiser sur le président américain actuel, Donald Trump. Cette série devrait rapidement s’imposer comme une comédie presque sociale, dont le but est de mettre en avant une jeunesse optimisme. 

The Mayor, avec Lea Michele, actuellement sur ABC

Tiphaine Lévy-Frébault
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.