Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
"Snatch" : le retour (mitigé) de Rupert Grint à l'écran
1 /3

"Snatch" : le retour (mitigé) de Rupert Grint à l'écran

Révélé dans le rôle de Ron Weasley dans la saga Harry Potter et disparu du paysage cinématographique depuis, Rupert Grint est de retour sur nos écrans avec "Snatch", version télévisée assez moyenne du film de Guy Ritchie.

Sa bouille d’éternel adolescent et ses cheveux roux nous avaient manqués. Le visage de Rupert Grint, 28 ans, est pour beaucoup d’entre nous éternellement associé au personnage de Ron Weasley, le meilleur ami d’Harry Potter dans la saga achevée il y a six ans. Il faut dire que depuis cette période, l’acteur britannique n’a pas brillé par sa filmographie. A partir de 2013 cependant, Rupert Grint s’est illustré dans différentes pièces de théâtre, notamment à Broadway dans It’s Only a Play au côté de Matthew Broderick, qui lui a valu plusieurs prix d’interprétation. Et si le théâtre reconnaît son talent de comédien, il n’est apparu au cinéma que dans des productions discrètes, telles que CBGB ou Moonwalkers.

Un rythme effréné et une plongée dans les rues de Londres

Un rythme effréné et une plongée dans les rues de Londres

2017 pourrait marquer pour Rupert Grint le début d’une nouvelle carrière sur le petit écran puisqu’il sera au casting de trois séries prochainement: Sick Notes, Urban Myths et Imperial City. Mais pour le moment c’est dans Snatch, adaptation libre du film éponyme de Guy Ritchie, qu'on retrouve le Britannique. Le show, diffusé sur la plate-forme de streaming américaine Crackle, reprend les thèmes du film mythique de 2000 avec Brad Pitt et Jason Statham et commence de la même manière. Le héros, Albert Hill (interprété par Luke Pasqualino, vu dans Skins) va chercher un jeune boxeur et lui propose de l’argent pour qu’il perde un combat et lui permettre ainsi de rembourser des dettes. S’ensuivent des braquages foireux, des négociations ratées, des entourloupes incompréhensibles, le tout avec un rythme effréné et un montage saccadé à la manière de Guy Ritchie. Sauf que la réalisation manque cruellement de subtilité. La série se veut décalée dans le ton et le scénario mais elle se perd dans des intrigues lourdingues et ne parvient pas à restituer l’humour loufoque du film. Les bons points? Une plongée dans les rues de Londres et la bande-originale rock, choisie avec suffisamment de malice.

Des personnages caricaturaux

Des personnages caricaturaux

Rupert Grint -producteur du show- y incarne Charlie, ami du héros, issu d’un important clan écossais. Il se balade maladroitement vêtu de costumes blancs, chemises à motifs et noeuds papillons multicolores. Il suit les plans d’Albert, tente quelques coups de son côté mais sa naïveté joue contre lui. On retrouve dans le jeu de l'acteur les airs un peu perdus de Ron Weasley, sa gaucherie avec les filles et son regard béat. Il a le mérite d’insuffler la seule bouffée d’air frais à la série face aux autres personnages sombres et parfois caricaturaux, à l’image de Sonny Castillo interprété par Ed Westwick. L’ex-acteur de Gossip Girl, pourtant britannique, y incarne l’ennemi d’Albert Hill, un américano-cubain gérant d’un club de strip-tease défoncé à la cocaïne. Drôle de casting.

Justement, pour les médias anglo-saxons, comme le Guardian, le pire défaut du show vient de là : avoir choisi des Britanniques pour jouer des Ecossais ou des Cubains, et se retrouver avec un imbroglio d’accents à y perdre son latin. Si le public français sera moins gêné par cela, le choix des acteurs reste surprenant et le scénario un peu bancal laisse pantois. Ceci dit, les fans de Rupert Grint seront heureux de retrouver le jeu toujours frais et dynamique de l’acteur que l’on espère voir dans d’autres projets plus enthousiasmants. Les fans du film de Guy Ritchie, eux, passeront leur chemin. 

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.