Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
"She’s Gotta Have It": Spike Lee signe une série débridée tr...
1 /3

"She’s Gotta Have It": Spike Lee signe une série débridée très réussie

La série adaptée du film de Spike Lee, "She’s Gotta Have It", est une belle fresque sur le Brooklyn arty d’aujourd’hui et un véritable cri d’indépendance. Zoom sur ce show débridé à mater dès maintenant sur Netflix.

Ode à New York

Ode à New York

En 1986 pour son second film, Spike Lee mettait en scène une jeune femme revendiquant une vie sexuelle libérée avec trois amants, et plus que tout l’envie de n’appartenir à aucun d’entre eux. 31 ans plus tard, le sujet est remis au goût du jour par le même Spike Lee en dix épisodes diffusés sur Netflix. Nola Darling est une artiste, elle vit à Brooklyn et est toujours aussi assoiffée d’indépendance. L’actrice DeWanda Wise a remplacé Tracy Camilla Johns qui incarnait la jeune femme dans le film de Spike Lee. Dans cette nouvelle version, la couleur a remplacé le noir et blanc mais le propos, lui, reste le même. Le second personnage principal de la série est la ville de New York ou plus précisément Brooklyn, qui a elle aussi évolué depuis trois décennies. Les rues du quartier de Fort Greene comme les gens qui le peuplent sont filmés avec énergie et amour puisque c’est la ville du cinéaste, même si la gentrification a changé le visage et les contours de ce coin de Brooklyn.

Ode à la pop culture

Ode à la pop culture

Dans ce New York qui déborde de créativité, Nola Darling est évidemment elle aussi une artiste, fille d’artistes. Si dans le film de 1986 on la savait peintre, le spectateur ne la voyait jamais à l’œuvre. Dans la série, la création de Nola est présente absolument partout : ses portraits s’affichent sur les murs de son appartement, on la voit peindre, parler de son art et explorer différentes techniques. Autre thème cher à Spike Lee : la musique. Hip hop, rap, soul, les titres s’enchaînent et font de la BO le troisième personnage de Nola Darling n’en fait qu’à sa tête. Le réalisateur ajoute sa petite touche personnelle en affichant l’image de la pochette de chaque titre qu’il passe: The Roots, Mary J. Blige… Une façon de nous suggérer sa playlist et de valoriser des artistes de la pop culture qu’il admire. De la même façon, le personnage de Nola évoque souvent le cinéma, à travers un débat sur les Oscars avec l’un de ses amants, ou raconte l’influence qu’un réalisateur a pu avoir sur son travail. 

Ode à la liberté

Ode à la liberté

Face caméra, Nola Darling explique dès le début qu’elle n’a pas l’intention de se laisser cataloguer. Elle a plusieurs amants et assume philosophie de vie, aussi bien créative, que sexuelle. La réalisation de Spike Lee laisse peu de place à l’imagination en montrant les rapports sexuels de Nola avec ses différents partenaires puisque les corps nus sont filmés de façon crue. Lorsque le film de Spike Lee est sorti en 1986, le mode de vie de Nola pouvait choquer davantage qu’aujourd’hui et pourtant, le message de la série a une résonnance toute particulière. “Je ne suis la propriété de personne”, assène l’héroïne après avoir été agressée dans la rue, et en collant des affiches où elle a écrit tous les sobriquets entendus de la bouche des hommes. Le harcèlement, la misogynie et le droit de choisir librement sa sexualité sont des thèmes toujours aussi contemporains. Au magazine Rolling Stone, Spike Lee a confié ne pas vouloir refaire le film textuellement, ni transposer chaque plan en épisodes, mais le faire renaître différemment: “: “Nous voulions lui apporter une nouvelle énergie, une nouvelle vie.” Pari réussi.

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.