• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Séries : 4 nouveautés pour le printemps

"The Fall" "The Black Box" "Penny Dreadful" "Salem" 4

Elles débarquent bientôt, on ne les a pas encore vues, mais elles nous font de l’œil. "Glamour" a sélectionné quatre séries inédites à noter en plus ou moins gros dans son agenda télé.

LIRE LA SUITE
1 /4

"The Fall"

"The Fall"

Attention, casting chaud bouillant. Douze ans après X-Files, la madone des geeks Gillian Anderson parachève son come-back télé (amorcé dans Hannibal) en prenant le premier rôle du polar british The Fall. Plus froide fatale que jamais, la rouquine y joue une profileuse arrogante et affranchie sexuellement, débarquant à Belfast pour coincer un serial-killer amateur de brunes BCBG. Lequel est interprété par la bombe Jamie Dornan, dont l’explosion est programmée le 14 février 2015 dans Fifty Shades of Grey. Il fallait bien ce sexy duo pour réchauffer l’atmosphère frisquette de cette série dans la lignée de The Killing. Ça promet de faire des étincelles.

Degré d’attente : maximal

"The Fall", avec Gillian Anderson et Jamie Dornan. Le 2 avril sur 13e Rue (France)

2 /4

"The Black Box"

"The Black Box"

Imaginez un mix sous LSD de Homeland et Dr House. C’est ce que promet de loin la minisérie The Black Box. On y suivra, durant 13 épisodes, les études de cas menées sur des patients souffrant de maladies neurologiques rares, par une praticienne elle-même atteinte de troubles bipolaires. Cette série médicale haute en effets spéciaux  veut mettre en images le cerveau et ses hallucinations. On aurait tendance à se méfier si l’affiche n’était pas d’aussi bonne tenue. Coproduite par Ilene Chaiken (The L Word) et Bryan Singer (X-Men), incarnée par les délicieuses Anglaises Kelly Reilly et Vanessa Redgrave, cette aventure intérieure pourrait bien s’avérer passionnante. En attendant le premier trailer, le mystère reste entier.

Degré d’attente : moyen

"The Black Box", avec Kelly Reilly et Vanessa Redgrave. Le 24 avril sur ABC (USA).

3 /4

"Penny Dreadful"

"Penny Dreadful"

La rumeur enfle autour de Penny Dreadful. Piquant son titre aux fanzines horrifiques vendus dans les rues de Londres au 19ème siècle, la série s’annonce comme un thriller post-moderne où se croiseront, sur fond de brume victorienne, des figures mythiques du récit d’épouvante, comme Dracula ou Frankenstein. Par un curieux concours de circonstances, cette promesse gothique doit beaucoup à la saga James Bond. A la production, le réalisateur Sam Mendes et le scénariste John Logan, déjà associés sur Skyfall. Devant la caméra, l’ex-James Bond Girl Eva Green et l’ex-James Bond Timothy Dalton. Qu’en conclure ? Rien de spécial, si ce n’est que le savoir-faire de tout ce joli monde, associé à celui du maître espagnol de l’horreur Juan Antonio Bayona à la réalisation, pourrait bien nous scotcher à nos canap’.

Degré d’attente : maximal

"Penny Dreadful", avec Timothy Dalton et Eva Green. Le 11 mai sur Showtime (USA).

4 /4

"Salem"

"Salem"

Après Sundance Channel (Rectify, The Red Road), c’est au tour de WGN America de se lancer dans la création originale. Pour sa première série, cette petite chaîne jusqu’alors cantonnée aux rediffusions s’empare du célèbre procès des sorcières de Salem. Co-signée par l’ancien de 24 Heures Chrono et de FlashForward Brannon Braga, la série, surfant sur la mode du surnaturel, traite cet épisode historique sous l’angle du fantastique. On vous l’accorde, le trailer est un peu cheap et Shane West (le beau gosse de Nikita) porte très mal la perruque. On doute qu’il faille chercher dans Salem une lecture critique du puritanisme au 17ème siècle… mais on peut toujours en faire notre sympathique nanar du printemps.

Degré d’attente : faible

"Salem", avec Janet Montgomery, Xander Berkeley, Ashley Madekwe. Le 2 avril sur WGN America (USA).

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.