• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Séries : les 7 familles des Emmy Awards

Catégorie Vedettes Catégorie British Catégorie Bourreaux des cœurs Catégorie Revenants 8

Les Oscars des séries télé auront lieu dimanche soir à Los Angeles. En attendant le tapis rouge, Glamour.fr s’amuse à regrouper les nominés dans des catégories qui leur vont comme un gant, des ancêtres aux masos en passant par les bourreaux des cœurs…

LIRE LA SUITE
1 /8

Catégorie Vedettes

Catégorie Vedettes

Lassés du ciné, ils viennent passer une tête à la télé. Ou s’y installer plus longtemps, faute de rôles intéressant sur le grand écran. Cette année, ils sont plus nombreux que jamais à squatter les nominations. On se croirait pour de bon aux Oscars !

Nominés : Nicole Kidman pour le téléfilm Hemingway & Gellhorn, Claire Danes pour Homeland, Steve Buscemi pour Boardwalk Empire, Kevin Costner pour la minisérie The Hatfields & the McCoys, Julianne Moore, Clive Owen, Jessica Lange, Woody Harrelson, Ashley Judd, Bill Paxton…

Notre favori : Claire Danes a parfaitement réussi à passer de la télévision (Angela, 15 ans) au cinéma (Roméo + Juliette) puis à nouveau à la télévision (Homeland). Incroyable, presque possédée par son rôle dans le thriller diffusé actuellement sur Canal+, on ne doute pas une seconde qu’Hollywood lui offrira à nouveau de bons rôles une fois Homeland bouclée.

2 /8

Catégorie British

Catégorie British

Ils ont traversé l’Atlantique et prennent le pouvoir sur les séries. Les Britanniques sont nombreux à être nominés cette année, pour des séries anglaises diffusées aux Etats-Unis ou pour des rôles dans des séries américaines. La preuve, la série la plus nominée, Downton Abbey, est un pur produit de Sa Majesté, avec 6 comédiennes et comédiens en lisse.

Nominés : Michelle Dockery, Hugh Bonneville, Maggie Smith, Joanne Froggatt, Jim Carter, Brendan Coyle (Downton Abbey), Damian Lewis (Homeland), Archie Panjabi (The Good Wife), Idris Elba (Luther) et Benedict Cumberbatch (Sherlock).

Notre favori : Damian Lewis est excellent, mais il joue un Américain, ce qui est un peu de la triche. Du coup, on vote pour le troublant Idris Elba, flippant et bouleversant en flic à fleur de peau dans Luther.

3 /8

Catégorie Bourreaux des cœurs

Catégorie Bourreaux des cœurs

Elles sont belles, ils sont beaux, et même s’ils jouaient comme des pieds ils seraient peut-être bien nominés. Au royaume du superficiel et de la belle gueule, les Emmys sont aussi là pour faire étinceler le tapis rouge. Ces vedettes-là en ont fait une de leurs spécialités.

Nominés : Les très chics, très mâles et très séduisants Jon Hamm (Mad Men), Don Cheadle (House of Lies) et Clive Owen (Hemingway & Gellhorn) porteront le costard à merveille, pendant que les sublimes Nicole Kidman (Hemingway & Gellhorn), Christina Hendricks (Mad Men) et Sofia Vergara (Modern Family) vous donneront de violentes envies de shopping avenue Montaigne.

Notre favori : Jon Hamm, what else ? En langage sériel, "irrésistible" se dit "Don Draper."

4 /8

Catégorie Revenants

Catégorie Revenants

Ils sont marqués à vie par un personnage culte, et on continuera de les appeler comme cette fille ou ce type qu’ils jouaient il y a 15 ans. Ils ont su rebondir et décrocher un super nouveau rôle (sinon ils ne seraient pas là), mais ça ne suffira pas à les débarrasser leurs rôles passés, collés à leurs basques comme des chewing-gum…

Nominés : Julianna Margulies (The Good Wife) restera sans doute Carol Hathaway d’Urgences, Edie Falco (Nurse Jackie) la Carmela des Soprano, Ed O’Neill (Modern Family) le père de Mariés deux enfants et Julia Louis-Dreyfus la Elaine de Seinfeld. Claire Danes pourrait bien se faire appeler Angela par les trentenaires et Juliette (de Romeo + Juliette avec DiCaprio) par les vingtenaires.

Notre favori : Julianna Margulies, formidable dans The Good Wife, qui mériterait qu’on oublie Urgences (ce que pas mal de téléspectateurs font, d’ailleurs). Claire Danes pourrait bien s’offrir ici une seconde statuette…

5 /8

Catégorie Salauds

Catégorie Salauds

Ils font peur à leurs voisins qui regardent trop la télé. Ils aiment jouer les enflures, les raclures, les méchants, les vilains, les sales types, bref, les salauds. La muflerie et la violence leur vont à merveille.

Nominés : Glenn Close est grande en avocate vicieuse dans Damages, Michael C. Hall découpe brillamment ses victimes dans Dexter, Steve Buscemi joue les gangsters dans Boardwalk Empire, Bryan Cranston se transforme en Scarface dans Breaking Bad et fait de l’ombre à Giancarlo Esposito, qui incarne son boss flippant, Gus Fring.

Notre favori : Damages vient de se finir aux Etats-Unis, on remettra donc une statuette à Glenn Close, qui a été impériale de cruauté, subtile de méchanceté, joliment calculatrice pendant 5 saisons.

6 /8

Catégorie Old-School

Catégorie Old-School

Ils ne connaissent pas la retraite et visent une 53e nomination pour leur 112e anniversaire. Ces actrices et ces acteurs méritent au moins l’Emmy de la patience et de l’amour du job – jusqu’à la mort.

Nominés : Kathryn Joosten, inoubliable voisine dans Desperate Housewives, récemment disparue. Kathy Bates, 64 ans (Harry’s Law), Larry David, 65 ans (Larry et son nombril), Ed O’Neill, 66 ans (Modern Family), et la doyenne Maggie Smith, 77 ans (Downton Abbey) en ont vu d’autres. Les jeunes peuvent trembler.

Notre favori : Elle nous avait bouleversé dans A la Maison Blanche, elle sauve le dernier épisode de Desperate Housewives par son naturel et sa douceur mélancolique, Kathryn Joosten mériterait bien un hommage posthume. Aucun de ses concurrents ne lui en voudrait de s’occuper de ce qui ne la regarde (presque) pas, une dernière fois.

7 /8

Catégorie Masos

Catégorie Masos

Ils rigolent quand ils se brûlent. Leur truc, c’est de jouer les grands malades, les victimes ou les randonneurs paumés dans la jungle et d’y aller à fond en mode actor studio, en devenant leurs personnages. Quitte à perdre 20 kilos, à se raser la boule et à vivre dans une cave pour de vrai ou, moins douloureux mais aussi kamikaze, à pousser l’autoparodie à son paroxysme.

Nominés : C’est ce que font Larry David (Larry et son nombril), Louis C.K (Louie) et Lena Dunham (Girls), héros de comédies qui parlent d’eux… ou plutôt d’une version pas flatteuse de leur vraie vie. Bryan Cranston (Breaking Bad) et Denis O’Hare (American Horror Story) sont plus du genre à se faire mal physiquement, en jouant avec leur régime ou en acceptant des maquillages défigurant.

Notre favori : Bryan Cranston, méconnaissable, physiquement et humainement, en ancien prof de chimie devenu parrain de la drogue. Il faut avoir rencontrer l’homme, un type d’une rare douceur au physique de bon père de famille, pour réaliser à quel point il se métamorphose à l’écran…

8 /8

Les vraies catégories et les nominés

Les vraies catégories et les nominés

Meilleure série dramatique :
Boardwalk Empire (HBO)
Breaking Bad (AMC)
Downton Abbey (PBS)
Game of Thrones (HBO)
Homeland (Showtime)
Mad Men (AMC)

Meilleure série comique :
30 Rock (NBC)
The Big Bang Theory (CBS)
Curb Your Enthusiasm (Larry et son nombril, HBO)
Girls (HBO)
Modern Family (ABC)
Veep (HBO)

Meilleure minisérie ou téléfilm :
American Horror Story (FX)
Game Change (HBO)
Hatfields & McCoys (History)
Hemingway & Gellhorn (HBO)
Luther (BBC America)
Sherlock (PBS)

Meilleure actrice dans une série dramatique :
Kathy Bates (Harry's Law, NBC)
Glenn Close (Damages, DirecTV)
Claire Danes (Homeland, Showtime)
Michelle Dockery (Downton Abbey, PBS)
Julianna Margulies (The Good Wife, CBS)
Elisabeth Moss (Mad Men, AMC)

Meilleur acteur dans une série dramatique :
Hugh Bonneville (Downton Abbey, PBS)
Steve Buscemi (Boardwalk Empire, HBO)
Bryan Cranston (Breaking Bad, AMC)
Michael C. Hall (Dexter, Showtime)
Jon Hamm (Mad Men, AMC)
Damian Lewis (Homeland, Showtime)

Meilleure actrice dans une série comique :
Zooey Deschanel (New Girl, FOX)
Lena Dunham (Girls, HBO)
Edie Falco (Nurse Jackie, Showtime)
Tina Fey (30 Rock, NBC)
Julia Louis-Dreyfus (Veep, HBO)
Melissa McCarthy (Mike & Molly, CBS)
Amy Poehler (Parks and Recreation, NBC)

Meilleur acteur dans une série comique :
Alec Baldwin (30 Rock, NBC)
Louis C.K. (Louie, FX)
Don Cheadle as Marty Kaan (House of Lies, Showtime)
Jon Cryer Two and a Half Men (Mon Oncle Charlie, CBS)
Larry David (Curb Your Enthusiasm HBO)
Jim Parsons (The Big Bang Theory ,CBS)

Meilleur actrice dans une minisérie ou un téléfilm :
Connie Britton (American Horror Story, FX)
Ashley Judd (Missing, ABC)
Nicole Kidman (Hemingway & Gellhorn, HBO)
Julianne Moore (Game Change, HBO)
Emma Thompson (The Song of Lunch, PBS)

Meilleur acteur dans une minisérie ou un téléfilm :
Kevin Costner (Hatfields & McCoys, History)
Benedict Cumberbatch (Sherlock, PBS)
Idris Elba (Luther, BBC America)
Woody Harrelson (Game Change, HBO)
Clive Owen (Hemingway & Gellhorn, HBO)
Bill Paxton (Hatfields & McCoys, History)

Meilleur second rôle féminin dans une série dramatique :
Christine Baranski (The Good Wife, CBS)
Joanne Froggatt (Downton Abbey, PBS)
Anna Gunn (Breaking Bad, AMC)
Christina Hendricks (Mad Men, AMC)
Archie Panjabi (The Good Wife, CBS)
Maggie Smith (Downton Abbey, PBS)

Meilleur second rôle masculin dans une série dramatique :
Jim Carter (Downton Abbey, PBS)
Brendan Coyle (Downton Abbey, PBS)
Peter Dinklage (Game of Thrones, HBO)
Giancarlo Esposito (Breaking Bad, AMC)
Jared Harris (Mad Men, AMC)
Aaron Paul (Breaking Bad, AMC)

Meilleur second rôle féminin dans une série comique :
Mayim Bialik (The Big Bang Theory, CBS)
Julie Bowen (Modern Family, ABC)
Kathryn Joosten (Desperate Housewives, ABC)
Sofía Vergara (Modern Family, ABC)
Merritt Wever (Nurse Jackie, Showtime)
Kristen Wiig (Saturday Night Live, NBC)

Meilleur second rôle masculin dans une série comique :
Ty Burrell (Modern Family, ABC)
Jesse Tyler Ferguson (Modern Family, ABC)
Max Greenfield (New Girl, FOX)
Bill Hader (Saturday Night Live, NBC)
Ed O'Neill (Modern Family, ABC)
Eric Stonestreet (Modern Family, ABC)

 

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.