• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
"Prison Break" : elle vaut quoi cette saison 5 ?
1 /3

"Prison Break" : elle vaut quoi cette saison 5 ?

Douze ans après le début de la série, la chaîne "Fox" diffuse actuellement la cinquième saison de "Prison Break". Michael Scofield est encore derrière les barreaux, au Yémen cette fois, et tente à nouveau de s’échapper. On vous dit ce qu’on en pense.

Je suis mort il y a sept ans. Les morts parlent si vous savez les écouter.” C’est par ces mots que Michael Scofield, pourtant annoncé comme mort dans la saison précédente, reprend vie dans le premier épisode de la saison 5 de Prison Break. Petit retour en arrière pour ceux qui n’auraient pas suivi : dans la première saison, Michael Scofield, un brillant et charmant garçon, se fait volontairement emprisonner afin de faire sortir son frère Lincoln, condamné à mort pour un meurtre qu’il assure n’avoir pas commis. Un plan minutieusement élaboré dans son cerveau et inscrit à l’encre sur sa peau. Il arrive finalement à ses fins, accompagné de quelques camarades de cellule. Entre temps, Michael tombe amoureux de Sara, médecin au sein de la prison. Une première saison réussie et couronnée de succès, contrairement aux trois suivantes, dont les aventures rocambolesques et incompréhensibles – quand Sara, qu’on croyait assassinée, revient à la vie - avaient lassé le spectateur. La saison 4 se terminait ainsi sur la mort de Michael Scofield laissant un fils, son épouse Sara éplorée, et son frère désespéré. 

Des personnages familiers

Des personnages familiers

Le show aurait pu (dû ?) s’arrêter là, mais c’était sans compter l’imagination débordante des scénaristes qui ont trouvé le moyen de ressusciter leur héros, retenu prisonnier au Moyen-Orient. Invraisemblable certes, mais quoi qu’il en soit, le spectateur fan de Prison Break est avant tout heureux de retrouver des personnages familiers, comme de vieux copains perdus de vue depuis longtemps. Le premier épisode s’ouvre sur la sortie de prison de T-Bag qui reçoit une photo de Michael derrière les barreaux. Il serait donc vivant, aussi surprenant que cela puisse paraître. Lincoln, qui a retrouvé ses mauvaises habitudes depuis la disparition de son frère, est rapidement convaincu par ce cliché (pourtant sombre) et prévient Sara, désormais remariée. Les personnages de T-bag et Sucre ont le mérite d’apporter du relief par leur humour et leur forte personnalité, et le fils de Michael instille une dose de douceur et d’émotion dans cette saison pleine d’énigmes. A l’aise dans des rôles qu’ils connaissent désormais par cœur, Wentworth Miller et Dominic Purcell (qui ont tous les deux accepté de reprendre leur rôle), sont convaincants. 

Une intrigue sur fond de terrorisme

Une intrigue sur fond de terrorisme

La série est encore centrée sur les thèmes de l’emprisonnement, de l’évasion et des manipulations en espérant que la sauce prendra comme à ses débuts. Le décor est cette fois planté au Yémen et les créateurs, revenus de leurs pérégrinations fumeuses des saisons 3 et 4, ancrent la saison 5 dans une réalité plus actuelle, sur fond de terrorisme. Dans cette ville poussiéreuse à l’atmosphère angoissante, Michael Scofield se fait passer pour quelqu’un d’autre, se montre terriblement mystérieux et envoie des messages codés que son frère peine à déchiffrer. Aidé sur place par Sheba, Lincoln tente de comprendre ce qui est arrivé à Michael et veut le faire évader. Mais à l’intérieur de la prison, Michael mène un double jeu.

Difficile pour les créateurs du show de revenir avec une nouvelle saison alors que les deux précédentes étaient loin d’être satisfaisantes. Beaucoup d’incohérences subsistent dans ce nouveau volet de Prison Break mais malgré tout, le charme opère, sans doute grâce à la thématique empruntée à l’actualité comme le fait si bien Homeland, et à une réalisation moins saccadée, qui s’attarde davantage sur les émotions et la tension entre les personnages. Par exemple, la scène de retrouvailles douloureuses entre Michael et son frère est réussie puisque tout ou presque se passe dans les regards. Si on peut reprocher aux dialogues leur légèreté, l’intrigue, elle, a le mérite de tenir le spectateur en haleine. Reste à savoir si le show va tenir dans la durée puisque cette nouvelle saison comporte pour l’instant 9 épisodes.
 

Prison Break saison 5, actuellement diffusée sur la Fox, et prochainement sur M6.
 

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.