Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Les 4 séries françaises les plus addictives du moment
1 /4

Les 4 séries françaises les plus addictives du moment

Les productions américaines ne sont pas les seules à valoir le coup. Depuis quelques années, les séries françaises gagnent en qualité et les chaînes parient de plus en plus sur ce format. La preuve avec ces quatre séries à rattraper d’urgence.

Dix pour cent, saison 2

Dix pour cent, saison 2

On avait tellement aimé la première saison qu’on trépignait de voir la suivante et de retrouver les aventures quotidiennes d’Andréa, Mathias, Gabriel et les autres. Nos agents de stars préférés ont changé de boss, connaissent une vie amoureuse chaotique et ils sont toujours aussi délicieusement pervers, drôles et embourbés dans des situations rocambolesques. Côtés artistes, cette seconde saison s’offre Virginie Efira, Julien Doré, Isabelle Adjani et Juliette Binoche en maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes quelque peu prise de panique. Si l’effet de (bonne) surprise de la première saison est passé, le charme opère toujours dans cette suite, en grande partie grâce à Camille Cottin. L’actrice, révélée dans la pastille “La Connasse” sur Canal +, crève toujours l’écran avec son interprétation élégante et pétillante. Vivement la saison 3, actuellement en cours d’écriture.

"Dix pour cent", diffusée en avril sur France 2.

Juste un Regard

Juste un Regard

Après le succès d’audience d’Une chance de trop avec Alexandra Lamy, également adaptée d’un roman d’Harlan Coben, TF1 espère bien le même destin pour sa nouvelle fiction, Juste Un Regard diffusée depuis le 15 juin. Cette fois, la chaîne a choisi Virginie Ledoyen pour jouer le rôle d’Eva Beaufils, une mère de famille prête à tout pour retrouver son mari dont elle va découvrir le véritable passé. Bien qu’il ne parle pas français, Harlan Coben s’est investi dans l’adaptation de son œuvre et était présent tout au long du tournage. Il faut dire que l’histoire d’amour entre lui et la France dure depuis un certain temps. En 2006 déjà, Guillaume Canet adaptait Ne le dis à personne au cinéma et remportait le César du meilleur réalisateur. Cette fois, avec Juste Un Regard, TF1 réussit un thriller haletant sur six épisodes qui devrait tenir en haleine les téléspectateurs fans du genre et de l’auteur de best-sellers.

"Juste un Regard", diffusée depuis le 15 juin sur TF1.

Manon 20 ans

Manon 20 ans

Cette série est la suite de 3 fois Manon diffusée en 2014. Déjà réalisée à l’époque par Xavier de Lestrade, cette fiction racontait l’histoire de Manon, 15 ans, placée pendant plusieurs mois dans un centre éducatif pour avoir poignardé sa mère. Elle apprenait alors à communiquer, à gérer ses émotions et ses pulsions violentes. Cinq ans ont passé jusqu’à cette suite, Manon a aujourd’hui 20 ans et tente désormais de reconstruire sa vie avec un BTS de mécanique en poche, et une double vie amoureuse. La voix est fragile, le cœur aussi : “T’es incapable de vivre” lui lance même un ancien compagnon. La jeune et très prometteuse comédienne Alba Gaïa Bellugi incarne cette jeune femme à l’enfance déchirée, qui en dit bien plus à travers ses émotions et sa moue boudeuse qu’avec les mots. À ses côtés, d’autres acteurs illuminent cette série diffusée sur Arte : Déborah François, l’amoureuse qui n’assume pas mais réveille en Manon un désir endormi, et Marina Foïs en mère envahissante, toxique et manipulatrice.

"Manon, 20 ans", diffusée le 1er juin sur Arte.

Le Bureau des Légendes, saison 3

Le Bureau des Légendes, saison 3

Après le succès des deux premières saisons, Canal + a remis le couvert avec une troisième saison du Bureau des Légendes, diffusée depuis le 22 mai et jusqu’à la fin du mois de juin. Signé Eric Rochant -à qui l’on devait déjà Mafiosa-, le show s’intéresse au “plus secret des services secrets” au sein de la DGSE. En tête d’affiche : l’acteur Mathieu Kassovitz, Guillaume Debailly alias Malotru dans la série, espion à l’identité secrète envoyé en mission à l’étranger. Sorte d’Homeland (en plus réaliste) à la française, Le Bureau des Légendes a su séduire le public et la critique par ses dialogues au cordeau et ses personnages intrigants tant ils s’efforcent de se rendre invisibles. Dans cette troisième saison, la libération de Malotru, retenu prisonnier par Daesh à la fin de la saison 2, est au centre des préoccupations. On observe à la fois ce qui se passe à l’intérieur du bureau mais la caméra nous fait aussi voyager à l’extérieur et surtout de personnage en personnage qui, au fil du temps, deviennent attachants bien que toujours aussi mystérieux. 

Le Bureau des Légendes, en diffusion sur Canal +.

 

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.