• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 10 meilleures séries à regarder avec son mec

La série "Mr Robot", pour jouer les complotistes La série "Show Me a Hero", pour se lancer dans des débats politiques La série "Penny Dreadful", pour frissonner dans ses bras La série "Narcos", pour le rendre accro... à la télécommande 10

Série d'horreur ou romcom ? Les zombies de "The Walking Dead" ou les problèmes existentiels des "Girls" ? Le choix de votre programme télé est sans doute un sujet aussi brûlant que les prénoms de vos futurs enfants. Pour éviter les scènes de ménage inutiles, voici dix shows qui feront l'unanimité dans votre couple.

LIRE LA SUITE
1 /10

La série "Mr Robot", pour jouer les complotistes

La série "Mr Robot", pour jouer les complotistes

''Il y a un groupe de gens très puissants qui contrôlent le monde (…) Et maintenant, ils me suivent''. Elliot, hacker de génie, est persuadé d'être surveillé par des mystérieux hommes en noir. S'agit-il d'une vraie menace ou du simple fruit de son imagination perturbée ? Qui est ce Mr Robot qui cherche à le recruter dans son groupe de pirates ? Plongée dans l'esprit d'un génie du clavier dépressif et drogué, ette série vous rendra accro dès les premières minutes. Le talent et le charme de Rami Malek, l'interprète principal, n'y seront pas pour rien...

"Mr Robot", inédite en France, saison 2 en 2016 aux Etats-Unis sur "USA Network".

2 /10

La série "Show Me a Hero", pour se lancer dans des débats politiques

La série "Show Me a Hero", pour se lancer dans des débats politiques

Après The Wire et Treme, David Simon revient sur HBO avec une nouvelle pépite. Une minisérie de six épisodes inspirée de faits qui se sont déroulés à la fin des années 80 à Yonkers dans la banlieue new-yorkaise. Fraîchement élu maire, Nick Wasicsko est contraint par une décision de justice de construire des logements sociaux dans des quartiers bourgeois de sa ville. Évidemment, la population à prédominance blanche se révolte contre ce projet de mixité sociale. Une vraie leçon de storytelling sublimée par la réalisation de Paul Haggis (Collision) et l'impeccable performance d'Oscar Isaac.

"Show Me a Hero", en cours de diffusion sur "OCS City".

3 /10

La série "Penny Dreadful", pour frissonner dans ses bras

La série "Penny Dreadful", pour frissonner dans ses bras

Depuis la saison 2 de American Horror Story, difficile de trouver une série d'horreur digne de ce nom. Bonne nouvelle, vous pouvez compter sur Penny Dreadful, une série gothique située dans le Londres victorien, pour vous faire passer des nuits blanches. On y croise des créatures célèbres de la littérature telles que le Dr Frankenstein ou Dorian Gray, et des têtes connues comme Eva Green (aka Vanessa Ives) ou Josh Harnett. Ceux qui ont été traumatisés par L'Exorciste feraient mieux de s'abstenir.

"Penny Dreadful", saisons 1 et 2 disponibles sur "Netflix".

 

4 /10

La série "Narcos", pour le rendre accro... à la télécommande

La série "Narcos", pour le rendre accro... à la télécommande

Nouvelle création originale de Netflix, Narcos relate l'ascension de Pablo Escobar, le trafiquant de drogue colombien, dans les années 70. Ni la photo promotionnelle de Wagner Moura, tout en moustache, ni le trailer ne rendent vraiment hommage à l'intensité de la série. Kidnapping, meurtre, extorsion, l'action avance à un rythme effréné. La voix off rabâche parfois des évidences, mais permet aussi de montrer cette guerre du point de vue de Steve Murphy, un agent américain de la DEA. Une démonstration historique divertissante, mais documentée, sur la création du cartel de Medellin, le boom du marché de l'héroïne, et ses répercussions aussi bien aux Etats-Unis qu'en Colombie. C'est aussi l'occasion de revoir Pedro Pascal, le beau gosse de Game of Thrones.

"Narcos", saison 1 disponible sur "Netflix".

5 /10

La série "Journal d'une ado hors norme", pour partager vos souvenirs de lycée

La série "Journal d

Encore une grande série british sur les errements adolescents ! Moins radicale que Skins, My Mad Fat Diary (en VO) est adaptée du livre de la romancière Rae Earl. Elle y raconte, à travers les écrits de son journal intime, ses années lycée dans la petite ville de Lincolnshire (Angleterre) dans les années 90. Agée de 16 ans, sujette à des troubles mentaux, elle est internée pendant quatre mois dans un hôpital psychiatrique. A sa sortie, elle doit reprendre une vie normale, se faire de nouveaux amis, combattre ses démons et combler sa libido débordante. Des fantasmes coquins de Rae à ses crises d'angoisse, la narration adopte complètement le point de vue de l'adolescente. D'où la voix off, le style visuel très marqué reproduisant à l'écran les écrits du journal, et une multitude de scènes de rêveries. Si on n'échappe pas à certains clichés du teen-show, la série se démarque en traitant avec justesse de la maladie mentale sans jamais stigmatiser Rae. Vous allez aussi craquer pour la bande-son 90s pop-rock, allant de Beck au Spice Girls.

"Journal d'une ado hors-norme", la saison 3 prochainement sur "France 4".

6 /10

La série "Fortitude", pour lui donner envie d'aller en Scandinavie

La série "Fortitude", pour lui donner envie d

Considéré comme ''l'endroit le plus sûr du monde'' (dixit un des personnages), Fortitude, est confronté à son premier meurtre, celui d'un scientifique britannique retrouvé éventré dans sa maison. Cet élan de violence secoue les habitants de cette petite ville du cercle arctique qui est, dans le même temps, confrontée à une multiplication des attaques d'ours. À l'écran, ça donne un polar glacial où la menace de la nature est aussi omniprésente que celle des humains. L'occasion également d'admirer les magnifiques paysages nordiques bien au chaud sous la couette.

"Fortitude", bientôt sur "Canal+".

7 /10

La série "Power", pour qu'il se glisse dans la peau d'un gangster newyorkais

La série "Power", pour qu

James "Ghost" St. Patrick, baron de la drogue, réalise le rêve de son père en ouvrant une immense boîte de nuit à New York. Mais sa double vie va constamment mettre en péril son activité légale. Si les premiers épisodes de cette série créée par le rappeur 50 cent ressemblent à un mauvais mix entre Empire et The Wire, la série s'améliore largement au fil du temps avec une saison deux sans fausse note. Sexy, captivante, Power peut aussi compter sur le charisme de son interprète principal Omari Hardwick. On ne pouvait pas rêver mieux comme anti-héros.

"Power", série inédite en France.

8 /10

La série "Rectify", pour méditer sur la vie

La série "Rectify", pour méditer sur la vie

Les médias américains l'ont surnommé ''la meilleure nouvelle série que vous ne regardez pas''. Malgré une audience faiblarde, Rectify est une des productions télé les plus envoûtantes de ces dernières années. A priori, on se croirait dans une série policière : après dix-neuf années d'incarcération, Daniel Holden sort de prison et revient dans sa ville natale. Bien que de nouvelles preuves ADN l'aient disculpé, ses voisins sont persuadés qu'il est coupable du meurtre de sa petite amie Hanna. La question de son implication taraude aussi les spectateurs, mais n'est pas vraiment le propos de la série. Il est plutôt question des conséquences de cette libération impromptue sur l'entourage de Daniel, mais aussi du difficile retour à la vie réelle de l'ex-prisonnier. Comme un enfant, il redécouvre les plaisirs simples de la vie, réapprend à se mouvoir dans cet espace de liberté. La caméra matérialise son regard émerveillé par la nature environnante, les rayons du soleil, les murs blancs. Ce qui donne une œuvre contemplative pleine de grâce, d'émotion et peuplée par des personnages fascinants.

"Rectify", saison 1 disponible sur "Netflix".

9 /10

La série "iZombie", pour changer des films Marvel

La série "iZombie", pour changer des films Marvel

Vous n’en avez pas un peu marre des zombies façon The Walking Dead ? Ca tombe bien, la nouvelle série de Rob Thomas, créateur de Veronica Mars, revisite complètement le genre avec cette adaptation d'un comic book de DC. Transformée en mangeuse de chair humaine lors d'une soirée, Liv Moore devient médecin légiste dans une morgue pour dévorer des cerveaux en toute discrétion. A chaque repas, elle hérite également des souvenirs des défunts. Un don qui lui permet de d'assister le policier Clive Babineaux dans ses enquêtes criminelles. Sous des dehors de procedural classique, la série se démarque grâce à un trio gagnant : de l'intelligence, un humour acerbe et une superhéroïne attachante.

"iZombie", saison 1 prochainement diffusée sur "France 4".

 

10 /10

La série "Silicon Valley", pour lui donner envie (ou pas) de lancer sa start-up

La série "Silicon Valley", pour lui donner envie (ou pas) de lancer sa start-up

Un groupe de geeks s'évertue à lancer une start-up spécialisée dans la compression de données. À moins que vous ou votre moitié soyez obsédés par le code et les algorithmes, le point de départ de Silicon Valley ne fait pas très envie. Mais grâce à des personnages tordants et une satire sans concessions de Palo Alto, un monde où se côtoient des big boss à l'ego surdimensionné et des hackers de 12 ans, cette comédie made in HBO va devenir votre petit plaisir de la semaine.

"Silicon Valley", saison 2 visible sur "OCS Go".

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.