• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Zack de "Sauvé par le Gong" nous donne des nouvelles !

Mark-Paul Gosselaar avec l’équipe de "Sauvés par le Gong" Mark Paul Gosselaar avec Dennis Frantz dans "New York Police Blues" Mark Paul Gosselaar dans "Don’t trust the B- in Apt 23" Mark-Paul Gosselaar avec Breckin Meyer dans Franklin & Bash 4

Zack Morris a 39 ans. Pardon, Mark-Paul Gosselaar a 39 ans, trois enfants, deux mariages et un divorce. Il n’avait pas 14 ans quand il a sorti sa mèche blonde et des affreuses chemises dans Sauvés par le gong. Les années ont passées, il a beaucoup changé, mais il n’a aucun regret. Sa nouvelle série, Franklin & Bash, est diffusée sur TF6 le dimanche à 20h50. A cette occasion, il revient pour Glamour.fr sur sa carrière, en 5 photos.

LIRE LA SUITE
1 /4

Mark-Paul Gosselaar avec l’équipe de "Sauvés par le Gong"

Mark-Paul Gosselaar avec l’équipe de "Sauvés par le Gong"

"A chaque fois que quelqu’un me parle de Zack, il prend un air gêné, bafouille, s’excuse de me ressortir ça comme si c’était un vieux dossier. Je n’ai aucun problème avec Sauvés par le Gong ! Je ne suis pas du genre à avoir des regrets, et cette série a lancé ma carrière. J’aurais tort de cracher dans la soupe. Je suis resté en bons termes avec l’équipe, même s’il faut que vous réalisiez que c’était il y a vingt ans. Chacun a fait sa vie, et si on prend des nouvelles les uns des autres de temps en temps, c’était une autre époque..."

2 /4

Mark Paul Gosselaar avec Dennis Frantz dans "New York Police Blues"

Mark Paul Gosselaar avec Dennis Frantz dans "New York Police Blues"

"C’est un rôle beaucoup plus sérieux que Sauvés par le Gong, un polar, un classique, mais je ne l’ai pas accepté pour casser mon image. Je ne suis pas un calculateur. Si un rôle me plaît, je le prends, point. J’ai beaucoup appris avec Dennis Frantz et le reste du cast, des acteurs d’expérience et des types à l’opposé de la dureté de la série : des crèmes. Steven Bochco, le créateur de New York Police Blues, a beaucoup fait pour ma carrière. J’ai travaillé avec lui dans trois autres séries dans les années 2000, Over There, Commander in Chief et Raising the Bar. Je lui dois beaucoup."

3 /4

Mark Paul Gosselaar dans "Don’t trust the B- in Apt 23"

Mark Paul Gosselaar dans "Don’t trust the B- in Apt 23"

"C’est une comédie où James Van der Beek (Dawson, ndlr) joue son propre rôle. Au début de la saison 2, il tente de prendre la bonne décision pour tourner la page, devenir autre chose que ce rôle qu’il tenait dans sa jeunesse. J’ai accepté d'y faire une apparition. Si vous n’êtes pas capable de tourner en dérision votre parcours, de vous moquer un peu de votre image publique, de parodier ce qui vous a rendu célèbre, alors vous n’avancez pas ! Comme je le disais, je suis fier de Sauvés par le Gong, et en paix avec Zack Morris. Je n’ai donc aucun problème à en rire !"

4 /4

Mark-Paul Gosselaar avec Breckin Meyer dans Franklin & Bash

Mark-Paul Gosselaar avec Breckin Meyer dans Franklin & Bash

"Ça fait deux fois, avec Raising the Bar, qu’on me donne un rôle d’avocat, mais c’est un pur hasard. Jared Franklin (Breckin Meyer) et Peter Bash (mon personnage) sont deux potes de fac, des frat boys, comme on dit, qui sont devenus des avocats aux méthodes peu orthodoxes. Le côté avocat de la série est secondaire, c’est plus une comédie de copains. C’est ce côté-là qui me plaît. Dans la vie de tous les jours, je suis du genre classique, mais à la télé j’aime bien sortir des clous. A quoi bon être acteur si c’est pour jouer un type qui me ressemble ?"

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.