• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Frissons : 5 nouvelles séries pour se faire peur
1 /5

Frissons : 5 nouvelles séries pour se faire peur

En cette fin d’été, pourquoi ne pas se plonger avec délectation dans une ambiance mystérieuse, intrigante ou carrément angoissante ? Parce qu’on aime aussi se faire peur bien à l’abri devant notre écran, voilà 5 séries faites pour frissonner.

"The Mist"

"The Mist"

Se baser sur une œuvre de Stephen King pour réussir à terroriser son audience est toujours une bonne idée. The Mist, diffusée en fin d’été sur Netflix, rassemble les ingrédients propres au genre : une petite ville, une vie de famille un peu compliquée, une ado mutique et beaucoup d’événements inexpliqués. Un brouillard opaque et menaçant envahit les rues, obligeant les habitants à se barricader pour garder la vie sauve. Le hic ? À l’intérieur de ce gros méchant nuage se cachent des monstres. Entre science-fiction, horreur et gore, The Mist se regarde bien calé au fond de son canapé, en attendant la rentrée.

"The Mist", dès le 25 août sur Netflix.

"The Sinner"

"The Sinner"

Cora vit à côté de ses beaux-parents, dîne avec eux tous les soirs, s’occupe de son fils, de la maison, et travaille avec son mari. En grattant le vernis de l’image d’épouse et de mère modèle, le spectateur réalise que Cora étouffe dans cette vie trop lisse et semble prête à péter les plombs à tout moment. Ce qui se produit est bien pire (que l’on découvre déjà dans la bande-annonce) : prise d’une folie incontrôlable, elle poignarde un homme sur une plage sans pouvoir expliquer les raisons de son geste. Une enquête psychologique démarre alors sur son cas, loin du stéréotype de la tueuse en série. Cachée derrière sa lourde frange, Jessica Biel s’offre un rôle ténébreux et énigmatique. Face à elle, l’acteur Bill Pullman joue les enquêteurs curieux, obsessionnel et torturé. De quoi élaborer ses propres théories devant son écran.

"The Sinner", depuis le 2 août sur USA.

"Mr Mercedes"

"Mr Mercedes"

Une autre œuvre signée Stephen King (publiée en 2014) a inspiré une nouvelle série télé, et plus particulièrement cette fois David E. Kelley. Le scénariste et producteur d’Ally Mc Beal, The Practice et Big Little Lies, s’est attaqué à un genre plus haletant : le thriller. Dans l’Ohio, Bill Hodges, un détective à la retraite, force un peu trop sur la bouteille, obsédé par un tueur en Mercedes qu’il n’est jamais parvenu à arrêter. Lorsque ce dernier le contacte et assassine huit personnes en fonçant dans la foule avec sa voiture, il est prêt à tout pour le retrouver. Pour incarner ce héros sur le retour, le producteur a choisi l’acteur Brendan Gleeson, qui jouait Alastor Maugrey dans Harry Potter et s’affichait aussi récemment au casting de Live By Night de Ben Affleck. Suspense, tension psychologique et tueur en série… Le programme idéal pour frémir avec plaisir.

"Mr Mercedes", depuis le 9 août sur Audience Network.

"L’Exorciste"

"L’Exorciste"

Le film de 1973 de William Friedkin n’en finit pas de servir de modèle en matière de film d’horreur. Cette fois, c’est la télévision qui s’inspire du long métrage mythique pour tisser sa propre histoire de possession. Diffusée en 2016 sur la FOX, L’Exorciste a pris un sacré risque en adaptant un tel monument du cinéma, mais le résultat est plutôt convaincant. Dans la famille Rance, la mère -incarnée par Geena Davis- est persuadée qu’une force démoniaque a envahi sa maison qui s’attaquae principalement à sa fille aînée. Elle fait alors appel au jeune prêtre Tomas Ortega pour l’aider. Dubitatif au début, ce dernier va assister à des scènes de plus en plus terrifiantes. En bonus, la petite musique entêtante et terriblement angoissante du film résonne à nouveau dans la série. Pour les amateurs, c’est le moment de rattraper la première saison, puisque la seconde est attendue fin septembre.

"L’Exorciste", sur FOX.

"Gypsy"

"Gypsy"

Sam Taylor-Johnson, derrière la caméra de Fifty Shades of Grey, a réalisé les deux premiers épisodes de ce thriller psychologique signé Netflix. Jean -Naomi Watts- mène une vie tout ce qu’il y a de plus normale, en tout cas à première vue. Elle est psychothérapeute à New York, est mariée à un avocat et a une fille de 10 ans. Mais pour pallier à l’ennui du quotidien, elle entame un jeu dangereux avec ses patients, commence à s’immiscer dans leurs vies, et adopte même une seconde identité pour mieux s’adonner à ses jeux pervers. Jusqu’à entretenir une liaison sexuelle avec l’ex d’un de ses patients. Si les motivations de l’héroïne demeurent un mystère pour le spectateur et que l’on déplore un peu la lenteur de certaines scènes, on aime le côté vénéneux, inquiétant et sensuel de Naomi Watts. Mais attention, ne prenez pas trop goût à cette série puisqu’elle vient d’être abandonnée après une seule saison.

"Gypsy", sur Netflix.

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.