• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Preacher", la série la plus déjantée du moment

"Preacher", la série la plus déjantée du moment

Après "The Walking Dead", la chaîne "AMC" lance une nouvelle adaptation de comics. Drôle, gore, violente… "Preacher", une des séries les plus attendues de la saison, ne laissera personne indifférent. Notre avis sur l'épisode pilote.

Preacher débute en orbite avec une scène volontairement cheap, tout droit sortie d'un film de science-fiction des années 70. Nous voilà dans l'Outer space, est-il indiqué en lettres capitales, face à une mystérieuse force qui traverse le système solaire, avant de s'abattre sur Terre. Là, elle prend brutalement possession du corps d'un prêtre africain ; un pseudo-prophète dont le sermon se terminera en bain de sang. Adaptation du comics ultra-violent de Garth Ennis, la série d'AMC déconcertera les novices avec cette scène d'introduction à mi-chemin entre un film Z et un remake de l'Exorciste. Pourtant, elle plante bien le décor du spectacle comico-gore, déconcertant, mais terriblement jouissif, qui se déploiera pendant 60 minutes. Une fiction indéfinissable, oscillant entre le western, l'horreur et le film d'action, dans laquelle même Tom Cruise en prend pour son grade.

Un pasteur rock'n'roll

Produite par Seth Rogen et Evan Goldberg (à qui l'on doit la comédie L'Interview qui tue) et Sam Catlin (producteur de Breaking Bad) Preacher suit Jesse Cutler, un pasteur qui office à Annvile au Texas. Un cow-boy coincé dans l'étroit costume de religieux qui passe plus de temps dans les bars miteux que plongé dans ses sermons. Quand il n'endort pas ses disciples avec des banalités gribouillées sur une feuille de papier froissé, il doit subir, avec un intérêt feint, leurs complaintes et autres appels à l'aide. Jusqu'à ce qu'un événement déterminant change la donne : après avoir été frappé par un esprit malin, il se retrouve doté d'un pouvoir de persuasion mentale.

Des scènes tarantinesques

Sombre, torturé, hanté par les souvenirs de son père, l'antihéros interprété par Dominic Cooper n'est pas le plus captivant du lot. Heureusement, l'épisode pilote nous offre une myriade de personnages charismatiques, du pur white trash à la créature dure à cuire. Il y a l'antipathique shérif Root affichant un perpétuel regard assassin, son fils Eugene, défiguré après une tentative de suicide, ou encore un duo d'agents à l'identité obscure. Mais pour la dose de fun, il faudra se tourner vers les acolytes de Jesse : Cassidy (Joseph Gilgun), un vampire irlandais déjanté, et Tulip (Ruth Negga) une amatrice de bazooka. Deux protagonistes, liés par le goût du sang, et dont les entrées en scène tarantinesques sont les points d'orgue du pilote.

Bienvenue dans le sud

Musique country, population redneck, plaines arides…. Ce premier épisode parvient avec brio à capturer l'esprit sudiste dépeint dans les BD. La série prend appui sur les habitants de cette bourgade pour déployer son sous-texte principal, la crise de foi (le discours d'Eugene) et la ligne étroite qui sépare le bien et le mal. Sans être aussi blasphématoire que l'œuvre sur laquelle elle s'appuie – AMC est beaucoup moins permissive que HBO - cette fiction pulp se veut gentiment irrévérencieuse. Dommage que la multiplicité de personnages, les sauts géographiques et temporels, rendent parfois l'intrigue indigeste. Pour convaincre, Preacher devra proposer de vrais enjeux derrière cette avalanche de gimmicks et d'hémoglobine.

"Preacher" de Seth Rogen et Evan Goldberg avec Dominic Cooper, Joseph Gilgun et Ruth Negga. Saison 1 diffusée dès le 30 mai sur OCS Choc, chaque lundi à 20h40 en US+24.


Preacher S1 - dès le 30 mai sur OCS Choc en US+24 par OCS

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.