• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

La rentrée des séries américaines, épisode 1

"Mary + Jane", une des nouveautés séries de la rentrée

C’est le moment que vous attendiez toutes : les séries américaines font leur grand retour en cette rentrée 2016. Pour vous aider à faire le tri dans ce flot de nouveautés, voici notre avis sur les nouveaux pilotes des networks.

On mate : le drama planant "Atlanta"

Le pitch

Père d’une fillette, Earn Marks jongle entre les petits boulots depuis qu’il a quitté l’université de Princeton. A la recherche d'un bon filon, il saute sur la première opportunité professionnelle qui se présente à lui : s’improviser manager pour le compte de son cousin Alfred, un rappeur connu sous le pseudo de Paper Boi. Mais la célébrité tant voulue ne se fera pas sans un certain prix…

Notre avis

Inspirée de la jeunesse de Donald Glover, Atlanta offre une plongée dans la scène rap spécifique à cette ville du sud mais, à la différence de The Get Down et d’Empire, elle se démarque avant tout par son sous-texte existentiel. Dans la lignée des nombreuses dramedies qui ont envahi la télévision américaine ces derniers temps (Master of None, Transparent, etc), elle s’approprie les codes du cinéma indé, privilégiant les moments volés aux scénarios ficelés, les instants contemplatifs aux dialogues incessants. Le résultat est déroutant, parfois à mourir de rire, parfois déstabilisant, parfois bercé d’une douce mélancolie, à l’instar de ce monologue sur l’échec débité dans un bus de nuit. Difficile de savoir quelle direction prendra le show, mais la curiosité est bien présente.

"Atlanta" de Donald Glover avec Brian Tyree Henry, inédite en France.

On teste : la saga familiale "Queen Sugar"

Le pitch

La vie des enfants Bordelon ne pourrait être plus différente. Pendant que Nova jongle entre son travail de journaliste et ses missions d’activiste, sa soeur Charley vit avec un richissime joueur de football à Los Angeles. Quant au garçon de la fratrie, Ralph Angel, il tente de donner une vie décente à son fils, délaissée par une mère toxicomane. Après la mort de leur père, ils doivent tous les trois se battre pour sauver la ferme familiale, ainsi que l'immense plantation de canne à sucre.

Notre avis

Après le soap religieux Greenleaf, OWN (la chaîne d’Oprah Winfrey) continue d’ausculter les relations familiales. Pas le temps de s’ennuyer : entre la liaison de Nova avec un homme marié, le scandale sexuel qui éclabousse l’époux de Charley, et les amours tumultueux de Ralph Angel… L’épisode pilote nous offre une multitude de storylines, suscitant l’envie de se lancer dans une séance imminente de binge watching. Si les trois personnages principaux peuvent paraître un brin stéréotypé, Queen Sugar compense son écriture maladroite par une réalisation tout en délicatesse, signée Ava DuVernay (Selma). Contrairement aux accros du "cut", la cinéaste privilégie les plans longs, laissant à ces acteurs l'opportunité d'exprimer leurs émotions. L'ambiance pesante, par un parfum de deuil, colle parfaitement aux paysages marécageux de la Louisiane. 

"Queen Sugar" d'Ava DuVernay avec Rutina Wesley et Dawn-Lyen Gardner. Inédite en France. 

On zappe : la fiction semi-autobiographique "Loosely Exactly Nicole"

Le pitch

Comme de nombreux vingtenaires vivant à Los Angeles, Nicole n'a qu'un seul rêve : percer dans le milieu du cinéma. 

Notre avis 

Des auditions humiliantes, des date Tinder râtés, des amitiés tumultueuses... Cette nouvelle série de MTV coche toutes les cases des comédies générationnelles dans la lignée de Girls. Si son héroïne doit naviguer entre les tourments de la vie d'adulte, la mise en images de cette loose peine à faire rire (la plupart des gags tombent à plat). A défaut d'être drôle, la série aurait pu apporter un éclairage sur le racisme qui sévit à Hollywood. Non seulement Loosely Exactly Nicole peine à concurrencer Master of None dans ce registre, mais elle provoque aussi le malaise avec une scène de blackface absurde ou un personnage gay faisant figure de stéréotype ambulant. Une déception...

"Loosely Exactly Nicole" de et avec Nicole Byer. Inédite en France.

On zappe : la comédie de fumette "Mary + Jane"

Le pitch

Dans la banlieue de Los Angeles, Paige et Jessica tentent de développer leur service de livraison de cannabis (ou comme elles le disent "de prescriptions légales") baptisé "Mary+Jane". Leur objectif ? Trouver un mentor, voire des clients célèbres, pour entrer dans le hit-parade des dealers.

Notre avis

Quelques semaines avant le lancement de la comédie weed High Maintenance sur HBO, MTV s'aventure sur ce même terrain avec ce nouveau show produit par Snoop Dog. Suivre les péripéties de deux jeunes femmes dans ce milieu très masculin était séduisant, mais la série apparaît comme une pale copie de Broad City. Les blagues sur les hipsters s'enchaînent jusqu'à provoquer une certaine lassitude, tandis que les héroïnes peinent à afficher une once d'alchimie à l'écran. On rit quelque fois, mais pas suffisamment pour avoir envie de poursuivre...

"Mary + Jane" de Deborah Kaplan et Harry Elfont avec Scout Durwood et Jessica Rothe. Inédite en France. 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.