• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

C'est dans le mag : les filles prennent le pouvoir

house of cards

Sériephiles averties ou néophytes en passe de succomber, ce dossier est pour vous?! Avec en prime, 45 bonnes raisons de penser que la femme de demain est déjà là, devant nous, sur petit écran.

Vous passez des heures devant The Walking Dead. Vous avez lu l’intégrale de Game of Thrones pour vous préparer psychologiquement à la prochaine saison. Vous polémiquez sur Girls avec votre sœur autour du gigot dominical. Parfois, vous culpabilisez de passer plus de temps avec Walter White (Breaking Bad) qu’avec votre mec. Chères sériephiles, rassurez-vous. Vivre au rythme des séries n’est pas vain. Ni une simple distraction. D’ailleurs, Sandra Laugier, philosophe et professeur à l’Université Paris 1*, s’est penchée sur la question. "Regarder une série, c’est s’éduquer sur le monde et devenir plus intelligent." Ouf. En plus de développer nos neurones, les séries font aussi beaucoup pour l’émancipation des femmes.

Si Emilia Clarke – Khaleesi dans Game of Thrones – est en couverture de Glamour ce mois-ci, c’est parce qu’elle incarne un personnage fascinant et complexe, loin des stéréotypes. En trustant les rôles principaux, les héroïnes de ce dossier véhiculent "une puissance subversive", ajoute Sandra Laugier. "Les femmes peuvent enfin exister dans leur diversité. Ce sont les séries qui créent la femme moderne." Et ces femmes-là sont mères au foyer. Ou accros à leur job. Elles couchent avec des hommes de pouvoir ou préfèrent les filles. Ces femmes-là, ce sont des ados dépressives, des quadras pimpantes, des médecins, des taulardes, des rondes, des minces, des névrosées, des intellos…
Dans ce numéro spécial, nous avons voulu fêter notre passion (obsession ?) pour les séries, mais célébrer aussi ces héroïnes qui nous ressemblent. Et qui transforment notre vision du monde.

* Directrice adjointe scientifique de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS.

Découvrez la suite de notre dossier spécial dans le numéro 121 en kiosque actuellement. Pour vous abonner, c'est ici.

LIRE LA SUITE
N.?Dépret avec B.?Rozovas et C.?Veunac

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.