• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"The House of One" : le premier lieu de culte qui réunira Musulmans, Juifs et Chrétiens

house of one

Un imam, un rabbin et un pasteur ont décidé de réunir leur trois religions - le christianisme, l’islam et le judaïsme - dans un même édifice culturel nommé "The House of One". Une première historique tant sur le plan architectural que conceptuel.


Imaginez qu’un lieu de prière abrite les trois principales religions monothéistes : judaïsme, christianisme et islam sous un même toit. Loin d’être une utopie, "The House of One" est un projet révolutionnaire : une Maison de prières et de partage qui comprendrait une église, une synagogue et une mosquée. L’édifice religieux devrait s’élever sur les fondations de l’ancienne église St Pierre, à Berlin, d’ici 2018. À l’origine de cette initiative pour le moins singulière, l’imam Kadir Sanci, le pasteur Gregor Hohberg et le rabbin Tovia Ben-Chori. "Nous voulons que nos enfants aient un avenir dans lequel la diversité est la norme. J’espère que la coexistence des trois religions abrahamiques dans une unité de lieu sera la meilleure parade contre le sentiment anti-musulmans et les préjugés", a confié à l’A.F.P l’imam d’origine turque. "Dès le début, nous avons voulu que ce soit un projet inter-religieux, pas un lieu construit par les Chrétiens, dans lequel seraient ensuite venus se greffer des Juifs et des Musulmans", a ajouté le pasteur Gregor Hohberg. Pour assurer une coopération des plus pacifiques, une charte stipulant que "chaque institution partenaire représente sa religion", a été mise en place. Parmi les valeurs véhiculées : la solidarité, l’égalité et la non-violence.

Pour l’occasion, un concours accueillant des architectes du monde entier a été organisé. Et c’est finalement le projet de Wilfried Kuehn, l'un des trois créateurs du cabinet d'architecture Kuehn Malvezzi, qui a été retenu."C’était un défi de vouloir combiner la différence et l’universel. Il s’agissait de ne pas mélanger les religions, tout en favorisant une reconnaissance mutuelle" a expliqué ce dernier. La "Maison de prière et d’enseignement" sera essentiellement constituée de briques et comprendra une grande tour principale. Le bâtiment de chaque confession sera aménagé en fonction des particularités de chaque rite. La mosquée sera carrée, l’église rectangulaire et la synagogue hexagonale."Chacun des espaces singuliers sera conçu en fonction des besoins religieux, des particularités de chaque foi, explique Wilfried Kuehn. Il y aura par exemple, deux niveaux dans la mosquée et la synagogue, et un seul dans l’église".

Seule ombre au tableau, son coût, pour le moins conséquent. La construction de "The House of one", basée sur un financement participatif, suppose en effet de collecter  la somme de 43 500 000 euros sur le site www.house-of-one.org. À ce jour, les dons s’élèvent à 20 330 euros. 

Le sommet de la tour centrale. Crédits : Kuehn Malvezzi.

Vue sur l'entrée principale de "The House of One". Crédits : Kuehn Malvezzi.

Perspective sur "The House of One". Crédits : Kuehn Malvezzi.

Salle principale de rencontre. Crédits : Kuehn Malvezzi.

--> Retrouvez plus d'informations sur le site web "House of One".

LIRE LA SUITE
Maïlys Derville
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.