• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les photos de Vivian Maier, nourrice des années 50, enfin exposées à Paris

Vivian Maier s’expose enfin à Paris

Nourrice disparue dans l’anonymat en 2009, l’Américaine Vivian Maier, également photographe au talent indiscutable, est aujourd’hui à l’honneur dans une exposition à la galerie Les Douches à Paris.

En 2007, John Maloof, un agent immobilier de 25 ans, achète 30 000 négatifs lors d’une vente aux enchères. Déçu de ne pas y trouver une image de Portage Park pour illustrer un livre qu’il écrit à ce moment-là, il se détourne de son achat pendant six mois avant de retomber dessus par hasard. Fasciné par les œuvres qui se révèlent entre ses mains au fil des numérisations, le jeune homme part à la recherche des anciens propriétaires de ces photos et achète au total pas moins de 100 000 négatifs de la mystérieuse photographe. S’il sait que les cartons appartenaient à une femme âgée et malade, il apprend l’identité de l’artiste en découvrant parmi toutes les boîtes une enveloppe au nom de l’Américaine en question : Vivian Maier.

Méconnue de son vivant, la photographe talentueuse s’est éteinte en 2009 avant que son admirateur ne retrouve sa trace. En apprenant son histoire, John Maloof a décidé d’écrire un livre sur la vie touchante de cette artiste discrète. Le public découvre alors l’œuvre de Vivian Maier en même temps que le récit de sa vie simple mais remplie. Nourrice de profession, l’Américaine s’adonne à la photographie pendant son temps libre. Si elle a réalisé plus de 120 000 clichés, elle n’en verra elle-même qu’un nombre réduit faute de pouvoir payer le développement. Tombée dans la misère à la fin de sa vie, elle est secourue par trois enfants dont elle avait la garde dans sa jeunesse. Désormais adultes, ils ont décidé de payer son loyer et de s’occuper d’elle jusqu’à sa mort, à l’âge de 83 ans.

© Vivian Maier / Maloof Collection, Courtesy Howard Greenberg Gallery, New York / Les Douches La Galerie, Paris.

Vivian Maier immortalise des instants furtifs, toujours pris sur le vif dans la rue. Réalisées à New York, Chicago ou durant ses voyages en Floride, ses photos en noir et blanc témoignent du quotidien de l’Amérique des années 50 et 60. Parmi ses clichés tantôt touchants ou insolites, il existe même une série d'autoportraits dans laquelle on peut retrouver son visage.

Lorsqu'on observe son œuvre, on ne peut s'empêcher de penser à une Berenice Abbott, un certain Lewis Hine, ou même à un Robert Doisneau dans les rues de Paris. Si des retrospectives ont été consacrées à ces artistes, Vivian Maier est pour la première fois à l'honneur dans la capitale à la Galerie Les Douches jusqu'au 21 décembre. L’occasion de découvrir enfin ses photos.



© Vivian Maier / Maloof Collection, Courtesy Howard Greenberg Gallery, New York / Les Douches La Galerie, Paris.

Vivian Maier, à la Galerie Les Douches, 5 rue Legouvé, Paris 10ème, 01 78 94 03 00. Jusqu'au 21 décembre.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.