• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Emmy Awards 2017 : les moments les plus politiques de la soirée

Elisabeth Moss s

L’édition 2017 des Emmy Awards s’est tenue hier soir à Los Angeles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la politique était au cœur de la cérémonie. Des discours engagés à l'invité d’honneur en passant par le palmarès, retour sur les moments les plus marquants de la soirée.

Le discours poignant de Nicole Kidman

Nicole Kidman a reçu l’Emmy de la meilleure actrice pour son rôle dans la série Big Little Lies. Elle y incarne une mère de famille vivant en apparence un mariage heureux, mais qui en réalité est battue par son mari. Sur scène, l’actrice a prononcé un discours touchant sur le sujet : "C'est une maladie compliquée et insidieuse qui existe bien plus que nous ne voulons le voir", a-t-elle déclaré. Elle s’est aussi adressée à ses filles au sujet de son implication dans le show : "Chaque fois que maman ne nous a pas mises au lit, c'est pour ça. Mais je veux aussi qu'elles sachent que parfois, quand on est acteur, on a l'occasion d'apporter un message plus vaste et ceci est leur contribution."


Carton plein pour
"Big Little Lies"

Les femmes ont été mises à l’honneur lors de la cérémonie. Nicole Kidman et Reese Witherspoon ont reçu l'Emmy de la meilleure mini-série pour Big Little Lies : en plus d’être les actrices principales du show, elles en sont aussi les productrices. En 2014, Reese Witherspoon a créé Pacific Standard, sa propre société de production, dans le but de créer plus de rôles pour les femmes. Bien joué !

Elisabeth Moss se lâche sur scène

La série The Handmaids Tale a dominé l'année et la soirée. Et pour cause, elle a reçu pas moins de huit trophées, dont celui de meilleure actrice dans une série dramatique pour l’actrice Elisabeth Moss. Après avoir récupéré sa récompense, la jeune femme a clôturé son discours de remerciement par un "You can be kind and f*cking badass", soit en VF : "Vous pouvez être à la fois gentille et une p****** de dure à cuire". Un mot rarement utilisé à la télévision américaine, puisque l'équivalent du CSA français a interdit de prononcer des injures entre 6h et 22h à l'écran...

Lena Waithe rend hommage à la communauté LGBT

Lena Waithe, révélée dans la série Netflix Master of None, a marqué la soirée avec un discours touchant. Alors qu’elle montait sur scène pour recevoir le prix du meilleur scénario, l’actrice afro-américaine et lesbienne a rendu hommage à "sa famille LGBT" : "Je vous vois tous, chacun de vous. Notre différence, c’est notre super pouvoir. Tous les jours, lorsque vous partez de chez vous, mettez votre cape imaginaire et partez conquérir le monde.... parce que le monde ne serait pas aussi beau si nous n'étions pas dedans", a-t-elle confié.

Une cérémonie anti-Trump

Cette année, l’animateur Stephen Colbert était le maître de la cérémonie. Et il n’a pas hésité à multiplier les critiques envers le président américain."Donald Trump n'a pas eu d'Emmy, parce que contrairement à l'élection présidentielle, les Emmys sont attribués à celui qui reçoit le plus de voix des électeurs", a t-il plaisanté. L’ancien porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, qui a démissionné fin juillet 2017, a aussi créé la surprise en faisant une apparition sur scène. Il en a profité pour se moquer de ses propos prononcés au lendemain de la cérémonie d’investiture de Donald Trump. De quoi amuser les célébrités présentes dans la salle.

LIRE LA SUITE
Ava Skoupsky
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.