Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Disneyland Paris supprime la scène de vente de femmes dans l’attraction Pirates des Caraïbes

Disneyland Paris supprime la scène de vente de femmes dans l’attraction Pirates des Caraïbes.

Fermée pour rénovations depuis plusieurs mois, l’attraction Pirates des Caraïbes de Disneyland Paris a subi quelques modifications, dont la suppression d’un tableau en particulier.

Alors que Disney avait d’abord annoncé modifier la scène de vente de femmes dans l’attraction Pirates des Caraïbes du Parc Disneyland Paris, la compagnie aura fini par complètement la supprimer. Et c'est tant mieux ! D’après Mashable, on retrouve à sa place une vente aux enchères d’objets en tous genres où les filles qui étaient auparavant vendues pour être mariées sont aujourd’hui les patronnes de la vente. Avant sa modification, l’attraction familiale présentait un tableau où l’on pouvait voir ces femmes enchaînées devant un panneau "Vente aux enchères, prenez une fille pour épouse." Et si certaines d’entre elles étaient déjà habillées d’une robe de mariée, d’autres portaient des robes faisant allusion aux filles de joie. Une scène qui n’avaient donc plus franchement sa place dans cette attraction familiale inaugurée en 1992.


© Getty images

A côté des rénovations et de cette modification, on pourra également découvrir certaines nouveautés, comme les personnages de Jack Sparrow et du Capitaine Barbossa, rappelant directement la saga Pirates des Caraïbes. A découvrir à partir du 24 juillet prochain à Disneyland Paris.

LIRE LA SUITE
G.V.
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.