Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

César 2017 : les temps forts et les petits ratés de la cérémonie

Jean Dujardin et George Clooney lors de la cérémonie des César 2017

Les César cette année ont beau s’être déroulés à cent mètres de la rédaction Glamour, salle Pleyel, on a préféré les regarder devant notre télévision, histoire d’observer de très près les réactions des gagnants. Alors, le bilan ? Contrasté, comme chaque année pour une cérémonie très politisée.

Les discours de remerciement les plus émouvants
Celui d’Oulaya Amamra, meilleur espoir féminin, avec son cri du cœur : "Ça a été tellement dur cette année", et celui de sa partenaire Deborah Lukumuena, meilleur second rôle féminin, dont on espère que son rêve de continuer "son histoire d’amour avec le cinéma français" va se concrétiser.
 
Le remettant le plus drôle
Franck Dubosc, beau joueur car pas vraiment le client habituel des Césars, et qui a terminé son monologue par : "Je repense à ce  gamin qui s’est dit un jour : « Ce César, un jour, je le remettrais »."
 
Le duo le plus percutant
Jean Dujardin et George Clooney, le premier faisant semblant de traduire très mal les propos du second. Sympa, Georgie ! Car il a laissé son pote Jeannot lui voler la vedette, sous l'œil de sa femme Amal Clooney dont c'était le premier tapis rouge depuis l'annonce de sa grossesse.


Le bide de la soirée
Julie Ferrier et son sketch raté de l’application qui donne à voir son mec couchant avec la nounou sur grand écran derrière elle. Pas même un gloussement dans la salle.
 
Le discours le plus construit
Celui de la réalisatrice et adaptatrice, Céline Slama, rendant hommage à "toutes celles qui cherchent à construire les récits qui nous manquent."
 
Les meilleures blagues
JoeyStarr à Anna Mouglalis : "On a la même voix mais pas le même corps." Et Valérie Lemercier (décidément la meilleure, pour ce genre de cérémonie) s’adressant aux sept acteurs en lice pour le César : "Je vous sais tous pendus à mes lèvres. Celles du haut." Quel culot !

 
Le perdant de la soirée
Vincent Lacoste, nommé pour la quatrième fois, et qui est reparti une fois de plus bredouille. Pas grave, Vincent, tu as le temps !
 
La remettante la plus spirituelle
Nathalie Baye qui a réclamé son petit compliment – transcendante -  qu’elle a payé en carte bleue.
 
Le moment le plus inattendu
La parodie musicale de La la Land avec l’actrice de télévision  Marthe Villalonga.
 
Le moment décevant
Le numéro musical d’ouverture de Jérôme Commandeur qui nous a fait regretter l’arrivée de Valérie Lemercier en 2010 sur La musique dans la peau de Zouk Machine.
 
Le moment embarrassant
Le discours de Niels Schneider, meilleur espoir masculin pour Diamant Noir : parfois, quand un gagnant se laisse déborder par son émotion, cela ressemble bizarrement à un pétage de plomb en direct...
 
Les remettantes les plus mignonnes
Alice Belaïdi et Stefi Celma, la jolie secrétaire de la série Dix pour Cent, qu’on avait vue le matin même pour une interview (dans notre numéro d’avril) et qui nous avait montré sur son portable sa robe Stella McCartney.
 
Le César le plus attendu
Celui d’Isabelle Huppert, pour le film Elle de Paul Verhoeven. Délicieusement immodeste en recevant son prix.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.