• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Spécial vacances : 5 livres pour partir encore plus loin

A la conquête de l’Est : "L’usage du monde" de Nicolas Bouvier Like A Hobo : "L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" de Reif Larsen Very Good Trip : "Les lettres du yagé" de William S. Burroughs InterRail : "Tangente vers l’Est" de Maylis de Kerangal 5

Bloquées au bureau ou coincées dans le métro, en attendant de vous faire dorer au bord de l’eau, Glamour vous propose 5 livres pour vous dépayser illico.

LIRE LA SUITE
1 /5

A la conquête de l’Est : "L’usage du monde" de Nicolas Bouvier

A la conquête de l’Est : "L’usage du monde" de Nicolas Bouvier

Classique incontournable de la littérature de voyage et bible contemporaine pour toute une génération d’écrivains bourlingueurs, ce livre culte fête cette année le soixantième anniversaire de sa publication.

Début juillet 1953, Nicolas Bouvier et son ami et peintre Thierry Vernet chargent une vieille Fiat Topolino. Le coffre plein et les poches vides, ils prennent la route, direction le grand Est. De Belgrade à Kaboul, des Tziganes de Macédoine aux hivers Iraniens, les deux amis traversent les plaines d’Europe de l’Est et les déserts du Proche Orient. En 400 pages, illustrées d’une cinquantaine de dessins, L’usage du monde raconte les petites galères et les belles rencontres de ce voyage mythique et terriblement dépaysant. Incontournable.

L’usage du monde de Nicolas Bouvier et Thierry Vernet, 432 p., 10,65 €.

2 /5

Like A Hobo : "L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" de Reif Larsen

Like A Hobo : "L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" de Reif Larsen

Quelque part entre le carnet de croquis décalé, le road trip hobo et le roman initiatique, cet Extravagant voyage qui avait enchanté notre printemps 2010, sera remis à l’honneur cet automne grâce à l’adaptation ciné qu’en tire Jean-Pierre Jeunet.

T.S. Spivet vit dans un ranch du Montana. Ce petit bonhomme de 12 ans trompe son ennui en aiguisant son génie pour le dessin et la cartographie. Quand un musée de Washington le convoque pour lui remettre un prestigieux prix scientifique, T.S. saute dans le premier train de marchandises à destination de la capitale. Commence alors une épopée aussi barrée que palpitante. A mi chemin de Mark Twain et de Wes Anderson, Reif Larsen réinvente la fugue adolescente tout en s’appropriant la grande mythologie de la route américaine. Jouissif !

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet de Reif Larsen, Le Livre de Poche, 408 p., 8,10 €.

 

3 /5

Very Good Trip : "Les lettres du yagé" de William S. Burroughs

Very Good Trip : "Les lettres du yagé" de William S. Burroughs

Le 6 septembre 1951, William S. Burroughs, ivre, loge accidentellement une balle dans la tête de sa femme. Il pensait pouvoir reproduire l’exploit de Guillaume Tell et de sa pomme transpercée. Raté. Pour l’écrivain beat, c’est de début d’une période d’errance et de fuite qui l’emmènera de la jungle amazonienne aux souks marocain de Tanger.

Les lettres du yagé est le récit fragmentaire et épistolaire de sa quête amazonienne du Yage, une drogue hallucinogène utilisée par les sorciers-guérisseurs indiens. Adressées au poète Allen Ginsberg, ces lettres nous précipitent dans le trip narcotique et poétique d’un Burroughs qui expérimente ici la technique du Cut-Up, célébrée quelques années plus tard dans Le Festin Nu. A consommer sans modération.

Les lettres du yagé de William S. Burroughs, 288 p., 7 €.

4 /5

InterRail : "Tangente vers l’Est" de Maylis de Kerangal

InterRail : "Tangente vers l’Est" de Maylis de Kerangal

En 2010, à l’occasion de l’année Franco-Russe, Maylis de Kerangal embarque à bord du Transsibérien pour un voyage d’écrivains proposé par France Culture. De cette fugue ferroviaire, l’auteure de Naissance d’un pont (Prix Médicis 2010) ramène une histoire d’amour singulière, poétique et fugace comme un trajet dans les wagons du train mythique.

Elle nous conte ici la passion éphémère qui nait entre un jeune appelé russe en route pour l’exil sibérien et Marie, une française en fuite à la mélancolie mystérieuse. De Moscou à Vladivostok et au rythme envoutant des kilomètres de toundra désertique qui défilent, Maylis de Kerangal chorégraphie la valse subtile du jeu de la séduction et signe le récit réussi d’une échappée aussi belle que déroutante.

Tangente vers l’Est de Maylis de Kerangal, Editions Verticales, 128 p., 11,50 €.

5 /5

Coup de chaud : "Paradis (avant liquidation)" de Julien Blanc-Gras

Coup de chaud : "Paradis (avant liquidation)" de Julien Blanc-Gras

Après ses tribulations de baroudeur compulsif compilées dans Touriste (2011), l’infatigable Julien Blanc-Gras a repris appareil photo, stylo et sac à dos. C’est au chevet des îles Kiribati, éclat d’Eden du pacifique sud menacé par le réchauffement climatique, que le jeune trentenaire a passé deux mois avant le naufrage annoncé.

Entre le carnet de bord alarmiste et le reportage gonzo-rigolo, Paradis (avant liquidation) nous entraine sur les plages (faussement) paradisiaques de ce petit coin du bout du monde. Sans se défaire de sa gouaille malicieuse et son ironie ravageuse, Julien Blanc-Gras s’attèle à décrire le versant caché de la carte postale et esquisse le portrait tragi-comique d’un atoll en perdition. Chaud cacao !

Paradis (avant liquidation) de Julien Blanc-Gras, Editions du Diable Vauvert, 264 p., 17 €.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.