Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Musique : 6 biographies rock’n’roll (ou pas) à lire cet été
1 /6

Musique : 6 biographies rock’n’roll (ou pas) à lire cet été

De Céline Dion à Prince en passant par le rap et les icônes rock’n’roll, on ne sait plus où donner de la tête devant le rayon biographies musicales. Glamour vous aide à faire le tri pour cet été.

La (big) love story de Céline Dion

La (big) love story de Céline Dion

Voilà un indispensable pour 1. les fans de Céline Dion, 2. les amatrices de potins, 3. les grandes romantiques. Car cette biographie n’en est pas vraiment une : il ne s’agit pas de revenir sur l’exceptionnel destin de la star mais sur son amour XXL pour son manager, mentor et mari René Angélil. De leur première rencontre, lorsque Céline n’a que 12 ans, au dernier soupir de celui qui l’a rendue célèbre, le 14 janvier 2016, on suit leur relation fusionnelle et assez unique dans son genre. On découvre aussi davantage la personnalité complexe de René, businessman et joueur assumé, nourri de grandes ambitions mais aussi de valeurs familiales.

Céline, René, un amour plus fort que la mort de Jean Beaunoyer (L’Archipel).

God Save The Prince

God Save The Prince

Ce n’est pas la première biographie sur Prince, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Mais celle-ci a le mérite d’envisager sous un angle nouveau l’icône portée disparue le 21 avril 2016. Plutôt que de remonter le temps à sa naissance, Alexis Tain choisit de parler les deux années qui ont précédé la mort de Prince, profitant d’une anecdote de concert ou de coulisses pour évoquer l’enfance et les débuts du musicien. Et, tout en nous faisant revivre l’euphorie de ses performances rentrées dans la légende, tente de comprendre ce qui a pu le conduire à cette mort, par overdose médicamenteuse, alors qu’il était encore en pleine fièvre créatrice. Un livre de connaisseur mais aussi de passionné.

Prince, le cygne noir d'Alexis Tain (La Découverte).

La reine Courtney racontée de A à Z

La reine Courtney racontée de A à Z

Une enfance chaotique, où elle fut tour à tour négligée par son père et sa mère, une adolescence rebelle et borderline, puis une vie d’adulte nourrie d’une féroce ambition : celle de devenir une rock star. Si sa passion avec Kurt Cobain deviendra l’une des grandes tragédies de la pop culture du XXe siècle, la bien nommée Courtney Love n’aimera pas que lui, puisqu’elle aura aussi des liaisons avec Billy Corgan des Smashing Pumpkins ou Trent Reznor de Nine Ich Nails. Cette biographie très complète signée par Violaine Schütz retrace la relation mère-fille tumultueuse entre Love et sa fille Frances Bean Cobain. Sans oublier des commentaires de texte de la musique de Hole. Un vrai page-turner !

Courtney Love de Violaine Schutz (Camion Blanc).

Alerte, les Ramones reviennent en bande dessinée !

Alerte, les Ramones reviennent en bande dessinée !

Saviez-vous que le nom des Ramones était inspiré par le pseudo que choisissait Paul McCartney pour voyager incognito ? Que Dee Dee Ramone avait commencé à se shooter à la morphine à l’âge de 12 ans ? Nous plongeant dans la genèse d’un des plus grands groupes de punks new-yorkais, des vrais bad boys comme on en fait plus, One Two Three Four Ramones raconte comment quatre paumés ont réussi à rentrer dans la légende du rock’n’roll.  Première collaboration entre Xavier Bétancourt, Bruno Cadène (textes) et Eric Cartier (dessins), cette BD en noir & blanc s’inspire de la radicalité de son sujet avec enthousiasme.

One Two Three Four Ramones de Xavier Bétancourt, Bruno Cadène, Eric Cartier (Futuropolis).

Rap et pistolets : la légende de Tupac

Rap et pistolets : la légende de Tupac

"Dès le départ, il y a quelque chose de différent chez Tupac. Quelque chose de franchement touchant". Né sous le nom de Lesane Parish Crooks (vite renommé Tupac en hommage au dernier Inca quechua Túpac Amaru), le 16 juin 1971 à Brooklyn, l’artiste a très vite été engagé – sans doute parce que sa mère, Afeni Shakur, faisait partie des Black Panthers. Et, avant de disparaître brutalement, assassiné le 13 septembre 1996, il réussit à inscrit sa marque de fabrique sur le hip hop américain. Maxime Delcourt nous plonge dans les batailles sans pitié menées par les gangs (West Coast versus East Coast) et le gangsta rap des années 90 tout en analysant la fine plume de 2 Pac, dont l’apport artistique est souvent mésestimé.

2 Pac, Me against the world de Maxime Delcourt (Le Mot & Le Reste)

Le rap made in France

Le rap made in France

Après deux ans d’une enquête fouillée, les spécialistes musicaux José-Louis Bocquet et Philippe Pierre-Adolphe co-signent un recueil d’entretiens qui, à travers les mots de NTM, IAM, Mc Solaar, Dee Nasty, Alliance Ethnik ou encore Gaël Faye, retrace le destin du rap dans l’Hexagone. De 1976, on rencontre tous les acteurs de cette scène, artistes comme journalistes ou patrons de label, et l’on apprend des milliards de choses – des banlieues bercées par le hip hop du Bronx à l’usage de l’auto-tune en 2017 en passant par les problématiques commerciales qui ont pu encourager ou sacrifier des artistes. "Rap ta France se voulait un chant choral, il est devenu un livre d’histoires", annoncent les auteurs dans la préface. A raison, on est porté par ce conte des temps modernes.

Rap ta France, histoires d’un mouvement de José-Louis Bocquet et Philippe Pierre-Adolphe (Petite Vermillon, La Table Ronde)

Sophie Rosemont

Dans ce diaporama :

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.