• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Litt List : Salon du livre 2016, les 10 auteurs coréens à connaître

Reine du crime : Jeong You-jeong Nouveau roi du Manhwa : Hong Yeon-sik Portraitiste de la jeunesse coréenne : Kim Ae-Ran Illustratrice kids friendly : Suzy Lee 10

Cette année, la littérature coréenne est à l’honneur à Livre Paris, qui se tiendra Porte de Versailles du 17 au 20 mars. L’occasion d’un zoom sur 10 auteurs contemporains incontournables du pays asiatique.

LIRE LA SUITE
1 /10

Reine du crime : Jeong You-jeong

Reine du crime : Jeong You-jeong

Après une formation d’infirmière, Jeong You-jeong, 50 ans, bouscule l’univers des policiers avec des thrillers particulièrement bien rôdés. En témoigne Les nuits de sept ans, classé parmi les meilleurs polars de l’année 2015 par Die Zeit et qui lui vaut d’être surnommée "Stephen King coréen". Le pitch : le fils d’un meurtrier enquête sur une série d’assassinats qui ont eu lieu sur les bords d’un lac sept ans plus tôt. Brrr…
 
A lire : La Les nuits de sept ans (Decrescenzo Editeurs), 2016.
 
© DR
2 /10

Nouveau roi du Manhwa : Hong Yeon-sik

Nouveau roi du Manhwa : Hong Yeon-sik

Les manhwa sont l’équivalent des mangas japonais, et représente l’ensemble des bandes dessinées coréennes. L’un de ses derniers représentants s’appelle Hong Yeon-sik. Né en 1971, il dessine dès l’enfance et fait ses armes dans l’atelier d’un maître illustrateur en 1990. Son premier travail personnel, Histoire d’un couple, qui raconte une tentative de partir vivre à la campagne, est parue en 2012 en Corée ; et lui a valu le prix "Manhwa d’aujourd’hui".
 
A lire Histoire d’un couple (Ego comme X), 2013.
 
© DR
3 /10

Portraitiste de la jeunesse coréenne : Kim Ae-Ran

Portraitiste de la jeunesse coréenne : Kim Ae-Ran

Née en 1980 dans le sud de la Corée, Kim Ae-ran écrit depuis le lycée, a étudié à l’université nationale des Arts nationale et a imposé sa plume dès 2005 avec la nouvelle Cours, Papa, cours ! Son sujet de prédilection : la vie des jeunes vivant à Séoul, entre racines traditionnelles et folle urbanité, décrite avec un ton très incisif et forcément sincère car elle-même a vécu l’adaptation parfois douloureuse à la jungle de la capitale coréenne. 
 
A lire : Ma Vie palpitante (Picquier) 2014.
 
© DR
4 /10

Illustratrice kids friendly : Suzy Lee

Illustratrice kids friendly : Suzy Lee

Née à Séoul en 1974, aujourd’hui installée à Singapour, Suzy Lee est diplômée en arts appliqués de l'université nationale de Séoul et a étudié l’illustration au prestigieux Camberwell College of Arts de London. Son domaine : les livres pour enfants, richement imagés et hautement poétiques. En 2008, son merveilleux La vague (issu d’une trilogie très réussie, avec Ombres et Miroir) a été élu Best Illustrated Children's Book de l’année par le New York Times. Aujourd’hui, Suzy Lee est l’illustratrice coréenne la plus réputée à l’international.
 
A lire: La vague (Kaléidoscope) 2009.
 
© DR
5 /10

Poésie féministe : Chung-Hee Moon

Poésie féministe : Chung-Hee Moon

"Je me servirai de mon sexe à ma façon comme je l’entends /J’empêcherai que l’État le contrôleou que les ancêtres s’en mêlent /J’empêcherai qu’une idéologie y porte la main brutalement
/J’empêcherai qu’on en donne des leçons ou qu’on en fasse la publicité"… Les choses sont claires : née en 1947 dans un village du sud de la Corée, Moon Chung-hee est une poétesse engagée pour la cause de la femme, pour l’unité de son pays et pour la liberté de l’individu. Le tout sans manquer de finesse et d’humour.
 
À lire : Celle qui mangeait le riz froid (éditions Bruno Doucey), 2012.
 
© Oumeya
6 /10

Le romancier et la théologie : Lee Seung U

Le romancier et la théologie : Lee Seung U

Six recueils de nouvelles, cinq romans, et trois récits de voyage… C’est l’un des auteurs coréens les plus réputés ! Né en 1960, Lee Seung-u a étudié la théologie avant de devenir professeur de littérature et d’écriture créative à Chosun. L’enfer, c’est les autres, et le paradis n’est pas forcément là où on le pense : voici la clé de ses ouvrages d’influence métaphysique, où l’on parle beaucoup de croyances – quelles qu’elles soient. 
 
A lire : L’envers de la vie (éditions Zulma), 2000.
 
© DR
7 /10

Le poète médecin : Chong-Gi Mah

Le poète médecin : Chong-Gi Mah

Couronné de récompenses coréennes (prix de l’Ecrivain Coréen, prix Dong-Seo, prix de littérature Park Du-Jin, etc), Mah Chong-gi est né à Tokyo, en 1939, mais a fait ses études universitaires à Séoul. En 1965, il participe à des mouvements contestataires et, suite à un injuste emprisonnement, s’exile aux Etats-Unis. Nourrissant une relation ambivalente pour l’Asie, il s’est servi de son nomadisme et de son métier de médecin pour écrire une poésie quasi céleste, sensible aux douleurs humaines.
 
À lire : Celui qui garde ses rêves (éditions Bruno Doucey), 2014.
 
© DR
8 /10

Manhwa historique : Park Kun-Woong

Manhwa historique : Park Kun-Woong

Son pays, ses guerres, ses stigmates et ses erreurs… Dans ses romans graphiques, Park Kun-Woong, 44 ans, explore les multiples facettes de l’histoire coréenne. Dès Fleur, paru en France en 2002 et qui raconte la guerre de Corée, Massacre au pont de No Gun Ri, l’auteur et illustrateur a frappé un grand coup avec Je suis communiste, qui raconte le parcours d’un homme nommé Hur Young-Chul, incarcéré pendant trente-six années en Corée du Sud… Prenant.
 
A lire : Je suis communiste vol 1 et 2, Cambourakis, 2014 et 2015, traduit par Lim Yeong-hee et Françoise Nagel
 
© DR
9 /10

Han Kang

Han Kang

Elle-même fille de l’écrivain Han Seung-Won, Han Kang est née en 1970 et, après des études de littérature, enseigne au département de création littéraire au Seoul Institute of the Arts. Si elle a beaucoup produit, peu de ses romans et recueils de nouvelles sont publiés en France. On ne manquera pas de savourer La Végétarienne, qui raconte l’histoire de Yonghye, une femme raisonnable et épouse obéissante qui veut devenir végétale. Adapté au cinéma, il reflète la vivacité du style de Han Kang, sans tabous et sans concessions.
 
A lire : La végétarienne (Le Serpent à plumes) 2015, récemment paru en Livre de Poche.
 
© DR
10 /10

Des histoires d’A : Eun Hee-kyung

Des histoires d’A : Eun Hee-kyung

Née en 1959 en Corée du Sud, Eun Hee-kyung est l’une des romancières les plus populaires en son pays. Sans doute parce qu’elle sait parler du couple, sujet à la fois banal et fondateur de toute civilisation, avec ironie et clairvoyance. Aussi bien influencé par les contes qui ont bercé son enfance que par la littérature contemporaine anglo-saxonne, ses écrits ne manquent pas de piquant !
 
A lire : Le Cadeau de l'oiseau (Kailash) 2002.
 
© DR
Par Sophie Rosemont

Dans ce diaporama :

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.