• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Litt List : nos 10 livres incontournables de la rentrée littéraire

Recueil de textes poétiques : 
"Les eaux troubles du mojito" de Philippe Delerm
Essai sur la lecture : "Relire" de Laure Murat Roman graphique pop : "California Dreamin Témoignages historiques : "Un papa de sang" de Jean Hatzfeld 10

Du roman au recueil d’entretiens, de témoignages à la BD, Glamour a sélectionné certains incontournables d’une rentrée littéraire à la fois riche et éclectique.

LIRE LA SUITE
1 /10

Recueil de textes poétiques : "Les eaux troubles du mojito" de Philippe Delerm

Recueil de textes poétiques : 
"Les eaux troubles du mojito" de Philippe Delerm

… Et autres belles raisons d’habiter sur terre, précise l’auteur français, dont La Première gorgée de bière offrait une nouvelle vision (enchanteresse) sur les plaisirs minuscules de notre quotidien. Même formule cette fois-ci, toujours gagnante. Son petit fils de 7 ans qui lit une BD dans le bus, une fin de repas dans le jardin avec ses amis, une rencontre avec des inconnus patibulaires dans le métro qui tourne en confessions intimes, croquer un navet, boire un Spritz, sécher la seconde partie d’un concert, rendre visite à une personne tant aimée atteinte d’Alzheimer... Ce n’est pas toujours gai, parfois c’est même triste, souvent émouvant dans les deux cas – et parfaitement digeste. Du Delerm comme on l’aime.

"Les eaux troubles du mojito" de Philippe Delerm, Seuil

2 /10

Essai sur la lecture : "Relire" de Laure Murat

Essai sur la lecture : "Relire" de Laure Murat

L’objet de cet ouvrage est une enquête sur une passion littéraire, un sujet à la fois banal et peu abordé : la relecture. Qu’est-ce qui nous pousse à nous replonger, à plusieurs reprises au fil de notre vie, dans Madame Bovary ou À la recherche du temps perdu ? Pas seulement pour le plaisir de retrouver un personnage ou un style particulier… L’auteur et chercheuse Laure Murat a interrogé des écrivains d’aujourd’hui comme Christine Angot, Olivier Rolin, Annie Ernaux ou Jean Echenoz. Leurs réponses sont à la hauteur de leur talent. "Se relire, faire l’archéologie de soi-même ?" demande l’auteur Patrick Chamoiseau. Sans aucun doute, aurait-on tendance à répondre, ce qui explique aussi la pertinence de l’essai de Laure Murat.

"Relire" de Laure Murat, Flammarion.

3 /10

Roman graphique pop : "California Dreamin' " de Pénélope Bagieu

Roman graphique pop : "California Dreamin

Il n’y a pas que la vie de Pénélope Bagieu est qui est tout à fait fascinante (cf son blog, qui l’a fait connaître il y a quelques années), mais aussi celle d’Ellen Cohen, alias Cass Elliot, l’une des chanteuses des Mamas & Papas. La seule, en fait, puisque la belle Michelle était là pour assurer le quota télégénique du groupe… À travers les yeux de ses proches (son père, sa sœur, ses amants, ses amis), la jeune femme est ici racontée avec énergie et empathie. N’ayant utilisé que le crayon, Pénélope Bagieu a mené un remarquable travail d’enquête sur la chanteuse, son groupe mais aussi sur toute une époque. Et nous épate, encore une fois. Well done !

"California Dreamin'", de Pénélope Bagieu, Gallimard.

4 /10

Témoignages historiques : "Un papa de sang" de Jean Hatzfeld

Témoignages historiques : "Un papa de sang" de Jean Hatzfeld

Depuis le début des années 2000, le journaliste Jean Hatzfeld s’attache à rendre compte du terrible génocide qui eut lieu au Rwanda en 1994. Celui des Tutsis, qui lui racontèrent leur calvaire dans Le Nu de la vie. Il donna aussi la parole aux bourreaux avec Une saison de machettes, raconta leur retour à la ville, aux côtés des rescapés tutsis, dont l’un d’eux, Englebert, eu le droit à son propre livre. Cette fois-ci, Hatzfeld fait parler les enfants des uns et des autres. Comment cohabiter dans l’ombre des fantômes, la culpabilité, la peur et, au final, une incompréhension face à une telle barbarie ? Immaculée, Fabrice, Nadine, Fabiola, Idelphonse… Tous racontent leur adolescence (exceptionnellement mature) et leur incapacité à créer des liens. Pour l’instant ? Hatzfeld signe ici une enquête majeure sur l’après génocide rwandais.

"Un papa de sang" de Jean Hatzfeld, Gallimard.

 

5 /10

Roman mi intello, mi farce, mi polar : "La septième fonction du langage" de Laurent Binet

Roman mi intello, mi farce, mi polar : "La septième fonction du langage" de Laurent Binet

Après avoir été salué par la critique pour HHhH (2010), l’écrivain français revient avec un roman dense et haletant. Ayant aussi lien avec l’histoire, il est plutôt risqué puisqu’il part d’un fait réel, la mort de Roland Barthes en 1980, ici considérée comme un assassinat. Et, surtout, met en scène des personnes vivantes ou ayant existé (Michel Foucault, Julia Kristeva, Philippe Sollers, François Mitterrand, etc.) comme des personnages fictionnels. En l’occurrence un flic façon Columbo, Jacques Bayard, et son acolyte, un jeune professeur de l’université gauchiste de Vincennes, Simon, forcé de l’accompagner sur le terrain afin de lui traduire les subtilités du langage des grands penseurs des années 80 – et toutes leurs manigances pour récupérer cette fameuse septième fonction du langage... Entre enquête policière et débats rhétoriques, crimes et châtiments, c’est l’un des romans les plus relevés de la rentrée.

"La septième fonction du langage" de Laurent Binet, Grasset.

6 /10

Conte tragi-comique : "Le crime du conte de Neuville" d'Amélie Nothomb

Conte tragi-comique : "Le crime du conte de Neuville" d

Décidément, Amélie Nothomb réussit à tenir un rythme de parution plus que soutenu sans lésiner sur la dynamique de sa plume. Ce nouveau roman s’avère être un conte d’aujourd’hui où se confirme le penchant de l’écrivaine pour le suspense. Famille aristocratique, désargentée et excentrique, les Neuville aiment organiser des grandes fêtes dans leur château, quitte à se priver le reste de l’année – château que le père va devoir vendre pour survivre... Mais avant cela, il veut organiser une dernière party de folie. Sauf qu’une voyante lui prédit qu’il tuera quelqu’un à cette occasion... Et Sérieuse, sa petite dernière, se propose d’être la victime ! Ça se lit vite et bien : du Nothomb pur jus.

"Le crime du conte de Neuville" d'Amélie Nothomb, Albin Michel.

7 /10

Entretiens littéraires : "Conversations d'un enfant du siècle" de Fredéric Beigbeder

Entretiens littéraires : "Conversations d

"Vous verrez, c’est mieux qu’une séance de yoga – c’est fou comme on se sent bien en écoutant les dernières personnes intelligentes sur terre", annonce l’auteur-journaliste et mondain invétéré Frédéric Beigbeder dans la préface de ce recueil d’entretiens. En effet, nous tournons la dernière page absolument ravies d’avoir découvert les petites manies et autres secrets d’écrivains charismatiques, de Jean d’Ormesson à Houellebecq, de Jay McInerney à Simon Liberati, d’Umberto Eco à Bret Easton Ellis. Pas de femmes à l’exception de la brillante Catherine Millet, mais beaucoup de bon vin et de bons mots. Charmant !

"Conversations d'un enfant du siècle" de Fredéric Beigbeder, Grasset.

8 /10

Thriller psychologique : "D'après une histoire vraie" de Delphine de Vigan

Thriller psychologique : "D

Après la parution de Plus rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan doit affronter le succès, quelques jalousies, la panne d’inspiration, mais aussi, et c’est pire que tout, une nouvelle amie, L. Evidemment, elle ne se rend compte de la toxicité de cette dernière que des mois plus tard, après un crescendo narratif façon JF partagerait appartement…Toujours très personnel tout en étant pudique, le ton de Delphine de Vigan semble s’affirmer encore plus avec ce nouveau roman aux allures de thriller psychologique assez angoissant et rondement bien mené.

"D'après une histoire vraie" de Delphine de Vigan, JC Lattès.

9 /10

Fresque historico-girly : "Un cœur changeant" d’Agnès Desarthe

Fresque historico-girly : "Un cœur changeant" d’Agnès Desarthe

Après son joli recueil de nouvelles (Ce qui est arrivé aux Kempinski, dont nous vous avions déjà parlé dans Glamour), revoici l’auteure française avec un roman, et quel roman ! À la fois époque et poétique (il emprunte son titre à Apollinaire), il raconte les aventures de Rose, fille d’une langoureuse Danoise et d’un père français plus introverti. Lorsque sa mère s’en va, elle a 20 ans. Elle part alors, elle aussi, avec la bénédiction de son père, vivre à Paris, seule. Nous sommes au début du XXe et la capitale française est à la fois mystérieuse, attirante et dangereuse. De l’affaire Dreyfus aux années folle, Rose va connaître des épisodes majeurs de l’Histoire… et de la sienne. Captivant !

"Un cœur changeant" d’Agnès Desarthe, Editions de l’Olivier.

10 /10

Récit social : "Sœurs de miséricorde" de Colombe Schneck

Récit social : "Sœurs de miséricorde" de Colombe Schneck

"Avant d’être cette femme coincée dans le RER D puis C, glacée sur un banc de la garde de Juvisy, Azul est au début des années soixante-dix cette petite fille capable de sauter dans le Rio Chico sans être emportée." En citant en exergue une phrase d’Un cœur simple de Flaubert, qui racontait la vie d’une autre femme à la bonté inaliénable, Colombe Schneck assume cette influence. Elle aussi retrace le parcours de cette Bolivienne née et grandie dans une pauvreté tout en couleurs. Pour offrir une meilleure vie à ses enfants, elle part en Europe faire des ménages. Pas de récit déprimant pour autant : ici, c’est la bonté de l’âme, celle d’Azul comme de ceux qu’elle rencontre, qui compte…

"Sœurs de miséricorde" de Colombe Schneck, Stock.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.