• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Litt List : les beaux livres de la mode

Des images stylistiques :
"Louis Vuitton Photographies & Mode"
Il était une fois Dior : "Dior, images de légende 2014" La muse de Monsieur Saint Laurent : "Loulou de la Falaise" Rien ne se perd, tout se transforme : "Chloé Attitudes" 10

La mode ne s’admire pas qu’en défilé ou en vitrines. On peut l’analyser et la savourer chez soi grâce à l’un de ses meilleurs alliés : le beau livre.

LIRE LA SUITE
1 /10

Des images stylistiques : "Louis Vuitton Photographies & Mode"

Des images stylistiques :
"Louis Vuitton Photographies & Mode"

Louis Vuitton Photographies & Mode est un (très) grand livre sorti peu après la passation de pouvoir artistique entre Marc Jacobs et Nicolas Ghesquières à la tête de la direction artistique de la maison Louis Vuitton, et il est instantanément devenu un classique du genre. Du point de vue formel, c’est impeccable. Trois grands chapitres se succèdent : les campagnes publicitaires, les séries mode de magazines (depuis 1997) et les images d’archive remontant jusqu’aux années cinquante. De la reine Catherine Deneuve à Charlotte Gainsbourg, la maison Louis Vuitton a toujours eu un bon goût avéré en termes d’égérie. La plupart des clichés sont signés par des stars telles qu’Annie Leibovitz, Helmut Newton, Steven Meisel ou encore Richard Avedon.

"Louis Vuitton Photographies & Mode", édité par Rizzoli New York, 2014.

2 /10

Il était une fois Dior : "Dior, images de légende 2014"

Il était une fois Dior : "Dior, images de légende 2014"

La mode vit aussi (et surtout ?) grâce à des belles images, et la célèbre maison française n’a jamais eu besoin de courtiser les photographes. Résultat : des clichés rivalisant d’élégance ont immortalisé les plus beaux looks Dior. Richard Avedon, Horst P. Horst, Irving Penn, Cecil Beaton, Erwin Blumenfeld, Henry Clarke, Guy Bourdin… Ces fabuleux artisans de l’image ont su instaurer une véritable imagerie Dior. Aujourd’hui encore, Patrick Demarchelier, Peter Lindbergh, Nan Goldin ou encore Jean-Baptiste Mondino consacrent cette iconographie savamment étudiée. Un casting 5 étoiles à s’offrir en livre.

"Dior, images de légende", édité par Rizzoli, 2014.

3 /10

La muse de Monsieur Saint Laurent : "Loulou de la Falaise"

La muse de Monsieur Saint Laurent : "Loulou de la Falaise"

Née d’un père français et d’une mère irlandaise, Louise Le Bailly de La Falaise savoure le Swinging London puis l’effervescence de New York à la fin des années 60. Mais c’est à Paris qu’elle trouvera son point d’ancrage, avec son mari Thadée et sa collaboration, pérenne et passionnée, avec Yves Saint Laurent. Disparue en 2011, à l'âge de 64 ans, elle aura animé la mode de son chic fou et de générosité fantasque. "On est souvent déçu par ses idoles, témoigne dans le livre Rabih Kayrouz, mais le charme et le magnétisme de Loulou dépassaient de loin tout ce que vous aviez pu imaginer." La preuve en est donnée avec ce recueil indispensable.

"Loulou de la Falaise", édité par Rizzoli, 2014.

4 /10

Rien ne se perd, tout se transforme : "Chloé Attitudes"

Rien ne se perd, tout se transforme : "Chloé Attitudes"

À l’occasion de son soixantième anniversaire, en 2012, la maison française était célébrée dans une exposition, Chloé Attitudes. S’ensuivait l’année suivante un bel ouvrage du même nom, bénéficiant d’une mise en page épurée – à l’image du style de Chloé et d’un media à la fois intemporel et ancré dans son temps : la photo de mode. Sous la houlette de la fondatrice de la marque, Gaby Alghion, les directeurs artistiques se sont suivis sans se ressembler : Karl Lagerfeld, Martine Sitbon, Stella McCartney, Phoebe Philo ou Clare Waight Keller (encore en poste aujourd’hui), tous au service d’une mode à la fois plurielle et unique dans son genre. Passionnant.

"Chloé Attitudes", édité par Rizzoli, 2013.

5 /10

Le parfum d’un scandale : "Yves Saint Laurent, 1971, la collection du scandale"

Le parfum d’un scandale : "Yves Saint Laurent, 1971, la collection du scandale"

On ne compte plus les livres parus sur Monsieur Saint Laurent, mais le petit dernier de la famille, accompagnant une exposition qui se tiendra à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent du 19 mars au 19 juillet, soulève tout notre intérêt. En effet, il se concentre sur une seule collection du couturier, et quelle collection : celle présentée le 29 janvier 1971. L’expert Olivier Saillard se charge de nous raconter ce défilé scandaleux dont Bergé souligne l’importance dans sa préface : "Yves Saint Laurent a accompli un geste qui a permis à la mode de descendre dans 
la rue. Et d’y demeurer. C’est assez pour lui rendre hommage aujourd’hui." Voilà chose faite.

"Yves Saint Laurent, 1971, la collection du scandale", édité par Flammarion, 2015.

6 /10

JPG sacralisé : "Gaultier Paris"

JPG sacralisé : "Gaultier Paris"

Depuis trois ans, ce joli livre suit à la trace l’exposition rétrospective consacrée à Jean Paul Gaultier. Enrichi au fil des saisons, il n’en est que plus achevé à l’occasion de l’événement organisé au Grand Palais du 1er avril au 31 août. On y apprend tout, ou presque, sur celui qui fut souvent surnommé l’enfant terrible de la mode, à juste titre : n’ayant de cesse de bousculer les conventions génériques (tant du point de vue stylistique que sexuel ou social), Gaultier a insufflé une joyeuse audace à la mode française parfois un peu trop guindée.

"Gaultier Paris", édité par La Martinière, 2011-2015.

 

7 /10

Un maître de la mode : "Marcel Rochas, audace et élégance"

Un maître de la mode : "Marcel Rochas, audace et élégance"

Il a exploré toutes les facettes de la féminité sans jamais tomber dans la surenchère… Au-delà des parfums, Marcel Rochas était un couturier hors pair. De 1925 à 1955, il a habillé les plus belles de la capitale comme les étoiles hollywoodiennes. Aujourd’hui, sa fille Sophie (entre autres fondatrice du légendaire night club l’Elysée-Matignon) lui rend hommage avec cet imposant ouvrage où se croisent les archives de collections privées et de musées, des photos de famille, des clichés de grands photographes et autres illustrations… Aussi esthétique qu’instructif.

"Marcel Rochas, audace et élégance", édité par Flammarion, à paraître le 29 avril 2015.

 

8 /10

Tout le monde aime Lanvin : "Lanvin, I Love You"

Tout le monde aime Lanvin : "Lanvin, I Love You"

Double je(u) dans cet ouvrage : celui de la mode actuelle de la maison Lanvin, et celui de son directeur artistique, Alber Elbaz. Histoire de bousculer les conventions du livre de mode, il réunit ici près de deux cents compositions, de ses croquis aux créations installées dans les vitrines des boutiques, des mises en scène hautement créatives et brillantes de légèreté. On sait qu’Elbaz a le don de raconter de jolies histoires, via ses personnages, ses vêtements, ses dessins… Celle-ci est, sans aucun doute, celle d’un amour qui l’unit passionnément à Lanvin depuis 2001.

"Lanvin, I Love You", édité par Rizzoli New York, 2014.

 

9 /10

La perfection au masculin : "Sir de Mario Testino"

La perfection au masculin
: "Sir de Mario Testino"

On ne présente plus le photographe Mario Testino, qui, à force d’être le meilleur ami des stars, en est devenu une lui-même. Cependant, ce n’est pas uniquement à sa grande mondanité qu’il doit sa réussite, c’est aussi à son talent anticonformiste. Si SIR n’est pas son premier livre, il est sans aucun doute le plus riche visuellement. Consacré à l’homme, il présente plus de 300 photos où évoluent Keith Richards, Karl Lagerfeld, David Beckham, Jude Law, Brad Pitt, David Bowie… Des séducteurs notoires dont le charisme est immortalisé avec l’œil empathique mais toujours très précis de Testino. Seule petite ombre à ce beau tableau masculin : le prix (500 euros), justifié par une édition limitée à 1000 exemplaires signés par le photographe.

"Sir" de Mario Testino, édité par Taschen, 2015.

10 /10

L’abécédaire sous influence nippone : "Sacai A to Z"

L’abécédaire sous influence nippone : "Sacai A to Z"

Ancienne directrice artistique de Comme des Garçons, la Japonaise Chitose Abe a su faire de sa marque, Sacai, un terrain de jeux stylistiques hautement prisé par les grandes instances de la mode… et par le public. Il ne manquait plus qu’une monographie, à laquelle ont contribué des VIP tels que Sarah Mower, la célèbre journaliste américaine, Sarah Andelman, directrice artistique de Colette ou Tim Blanks, rédacteur en chef de Style.com. L’équation structure-déstructure et l’audace savamment dosée de Sacai se distille au fil des 200 pages bientôt, espérons-le, traduites en français.

"Sacai A to Z", édité par Rizzoli New York (en anglais), 2015.

 

Sophie Rosemont

Dans ce diaporama :

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.