• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Litt’ List : les 10 plus beaux romans d’amour

L’amour fatal : "Tristan et Iseut, VIIe siècle" L’amour interdit : "Roméo et Juliette" de William Shakespeare L’amour contrarié : "Les Hauts de Hurlevent" d’Emily Brontë L’amour fantasque : "L’Ecume des Jours" de Boris Vian 10

Passion, malédiction, trahison, fatalité : les histoires d’amours finissent mal en général. 10 exemples de couples rentrés dans la légende.

LIRE LA SUITE
1 /10

L’amour fatal : "Tristan et Iseut, VIIe siècle"

L’amour fatal : "Tristan et Iseut, VIIe siècle"

Au début du 20ème siècle, le spécialiste médiéval Joseph Berdier réunit les textes hétéroclites de plusieurs auteurs du Moyen-Age pour faire de cette légende celtique un roman digne de ce nom. À raison : Tristan et Iseut vaut bien les meilleurs épisodes de Melrose Place. À cause d’un philtre d’amour bu par erreur, Tristan, orphelin et chevalier fidèle de son oncle, le roi Marc, tombe amoureux de la promise de ce dernier, Iseut. La passion est irrationnelle, l’issue est fatale, mais une ronce "aux fleurs odorantes" finira par unir leurs deux tombes. Un texte bref et intense.

"Tristan et Iseut", VIIe siècle (Livre de Poche).

2 /10

L’amour interdit : "Roméo et Juliette" de William Shakespeare

L’amour interdit : "Roméo et Juliette" de William Shakespeare

Si ces deux amants maudits de Vérone existaient déjà via plusieurs récits italiens du 12ème siècle, seul Shakespeare leur a offert la gloire. En cinq actes, il explore le coup de foudre inouï, lors d’un bal masqué, entre Roméo Montagu et Juliette Capulet, dont les deux familles sont férocement ennemies. Déclarations passionnées, quiproquos, duels, suicide, révélation et, finalement, réconciliation des familles devant la tombe de leurs enfants : merveilleusement rythmée, Roméo et Juliette est l’une des meilleures pièces de Shakespeare mais aussi l’histoire d’amour la plus célèbre au monde.

"Roméo et Juliette" de William Shakespeare, 1597 (Folio Gallimard).

3 /10

L’amour contrarié : "Les Hauts de Hurlevent" d’Emily Brontë

L’amour contrarié : "Les Hauts de Hurlevent" d’Emily Brontë

Angleterre du Nord, 18ème siècle. L’impérieux Heathcliff et la douce Catherine sont frère et sœur – adoptés, mais cette filiation est suffisamment dérangeante pour rendre leur union impossible. S’ensuivent des années d’affrontements familiaux, de manipulation, de mariages de raison et, surtout de vengeance démoniaque. "La plus belle, la plus profondément violente des histoires d'amour", selon George Bataille. Kate Bush, elle, s’en est inspirée pour son plus grand tube, "Wuthering Heights". Autant de bonnes raisons pour se replonger avec délices dans ce roman tourmenté.

"Les Hauts de Hurlevent" d’Emily Brontë, 1847 (Livre de Poche).

4 /10

L’amour fantasque : "L’Ecume des Jours" de Boris Vian

L’amour fantasque : "L’Ecume des Jours" de Boris Vian

Le jeune, beau et riche Colin rencontre Chloé dans une soirée dansante, il tombe amoureux et lui demande si elle est "arrangée par Duke Ellington". Mariage, fêtes, jazz... Ce conte de fées nourri de surréalisme se transforme en tragédie aigre-douce lorsque Chloé tombe malade – un nénuphar lui ravage les poumons. Colin va tout faire pour la sauver, tandis que son petit monde confortable se délite peu à peu. Témoin privilégié, une petite souris aura le dernier mot... Vif, drôle, mélancolique, touchant : on tient là un classique de Boris Vian, mais aussi de la littérature française.

"L’Ecume des Jours" de Boris Vian, 1947 (Livre de Poche).

5 /10

L’amour idéal(isé) : "Belle du Seigneur" d’Albert Cohen

L’amour idéal(isé) : "Belle du Seigneur" d’Albert Cohen

Le séducteur Solal séduit la belle Ariane, mariée au banal Adrien. Leur passion devrait être parfaite, mais ils luttent pour résister à l’épreuve du temps, du quotidien, des bruits d’intestins et de l’ennui. Si cette vision acide du couple fait enrager bien des féministes (Ariane est agaçante de soumission, Solal terriblement macho), la prouesse stylistique d’Albert Cohen, grand écrivain devant l’Eternel, se déroule sur plus d’un millier de pages admirables. Après tout, quoi de plus fascinant que deux narcissiques qui s’aiment ?

"Belle du Seigneur" d’Albert Cohen, 1968 (Folio).

6 /10

L'amour générationnel : "Love Story" d’Eric Segal

L

"L’amour, c’est n’avoir jamais à dire qu’on est désolé" : une punchline parmi celles qui émaillaient le scénario d’Erich Segal, professeur de Harvard mandaté sur le long-métrage éponyme d’Arthur Hiller. Quelques semaines avant la sortie du film, il l’adapte en un roman, instantanément classé parmi les plus grands best-sellers littéraires. Oliver est issu d’une famille WASP très aisée, Jenny est pauvre et d’origine italienne : tout les sépare mais ils tombent amoureux, pour le meilleur et pour le pire... Malgré son fort potentiel lacrymal, Love Story réussit à être émouvant sans être niais.

"Love Story" d’Eric Segal, 1970 (Livre de Poche).

7 /10

L’amour vache : "Faire l'Amour" de Jean-Philippe Toussaint

L’amour vache : "Faire l

Le premier des quatre volets du Cycle de Marie imaginé par l’écrivain belge met en scène un amour où l’on se déchire avant toute chose. Le narrateur est fou de la caractérielle Marie, avec laquelle, lors d’un voyage au Japon, il se perd dans "l’égarement des sentiments et le dérèglement des sens" d’une rupture envisagée comme seule issue. L’écriture de Toussaint est limpide, saccadée, sensuelle. Comme on s’en doute, la séparation n’est pas crédible une seconde : les trois romans suivants reprennent le fil de cette liaison aussi cruelle que passionnelle, absolument inoubliable.

"Faire l’Amour" de Jean-Philippe Toussaint, 2002 (Les éditions de Minuit).

8 /10

L’amour adolescent : "Le Bleu est une couleur chaude" de Julie Maroh

L’amour adolescent : "Le Bleu est une couleur chaude" de Julie Maroh

"Mon amour, quand tu liras ces mots, j’aurais quitté ce monde"… Ainsi s’ouvre le roman graphique qui a inspiré Abdellatif Kechiche pour sa sulfureuse Vie d’Adèle. Clémentine est une lycéenne qui se pose des questions sur sa sexualité, auxquelles sa rencontre avec Emma va apporter les réponses qu’elle attendait secrètement. Mais les conventions sociales sont difficiles à bousculer. Chassée de son foyer, la vie de couple lesbien est de plus en plus difficile à porter pour la jeune fille… Avant de parler d’homosexualité, ce récit bouleversant parle surtout de ces passions vécues au seuil de l’âge adulte, quitte à ne pas en sortir vivante.

"Le Bleu est une couleur chaude" de Julie Maroh, 2010 (Glénat).

9 /10

L’amour éternel : "1Q84" d’Haruki Murakami

L’amour éternel : "1Q84" d’Haruki Murakami

Année 1984. Aomamé tue les hommes qui font du mal aux femmes, Tango est professeur et lecteur dans une maison d’édition. Le monde est cruel, mais dispose d’un univers parallèle où se retrouvent les différents personnages du roman… En particulier ce couple qui n’en est pas tout à fait un. Or, Aomamé et Tango sont liés depuis l’enfance sans le savoir, et leurs existences respectives se répondent l’une à l’autre. Cette saga a rencontré un énorme succès, à raison : Murakami jongle entre les narrations, recouvrant d’un voile quasi mystique les différentes trames de 1Q84. Une belle ode au mythe de l’alter ego.

"1Q84" d’Haruki Murakami, 2011-2012 (10/18).

10 /10

L'amour improbable : "Oona et Salinger" de Frédéric Beigbeder

L

L’amour peut-il durer plus de trois ans ? Après avoir fait le tour de cette question, l’écrivain parisien interroge les passions éphémères. Ici, il abandonne (presque) le territoire de l’autofiction pour aborder, non sans une certaine aisance, celui de la biographie romancée. L’idylle de J.D. Salinger et Oona O’Neill est peu connue. New York, fin des années 30 : elle a 15 ans, lui 21 ans. Parfait : selon Beigbeder, "c'est entre seize et vingt-deux ans qu'on aime vraiment". Il part à la guerre, elle à Hollywood, où elle fera pas moins de huit enfants à Charlie Chaplin. À amour improbable, récit savoureux.

"Oona et Salinger" de Frédéric Beigbeder, 2014 (Grasset).

Sophie Rosemont
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.