• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Litt List : 10 livres qui révèlent des secrets

Je n Bianca de Loulou Robert Jamais assez maigre de Victoire Maçon Dauxerre Skagboys d 10

Du journal intime sorti des cendres de la Shoah aux confessions d’une star mondiale en passant par les coulisses révélées de la Cour d’Angleterre ou de la mode du 20e siècle, l’heure est aux révélations. Par Sophie Rosemont.

LIRE LA SUITE
1 /10

Je n'écrirai jamais mes mémoires de Grace Jones

Je n

Quelle vie que celle de Grace Jones ! La sublime reine du disco et muse de Jean-Paul Goude, tour à tour mannequin et chanteuse, dotée d’un physique quasi extraterrestre et d’un regard de serial killer, possède également un tempérament hors du commun. Celui qui lui permettra de traverser une enfance pauvre et difficile entre la Jamaïque et les Etats-Unis, de tenter sa chance à Paris comme mannequin et de braver le racisme du business de la mode. Puis de chanter sans avoir pris des leçons de chant, de prendre toute la drogue qu’elle voulait, tous les amants qu’elle voulait… Sans aucun scrupule. Ecrit avec humour, Je n’écrirai jamais mes mémoires nous offre une véritable leçon de vie et de féminisme.

"Je n'écrirai jamais mes mémoires" de Grace Jones, Séguier

2 /10

Bianca de Loulou Robert

Bianca de Loulou Robert

Fille du journaliste Denis Robert, qui a fait exploser l'affaire Clearstream, la belle Loulou, 22 ans, est mannequin et bénéficiait déjà d’une certaine médiatisation avant même la sortie de son premier roman. A tort ? Pas du tout, Bianca témoigne d’une écriture assez maîtrisée, racontant le quotidien de l’héroïne narratrice aux Primevères, l’unité de soins psychiatrique qui l’a accueillie après sa tentative de suicide alors qu’elle n’a que 16 ans. L’amitié, l’amour et la littérature l’aideront à réviser son opinion de la vie… Qu’elle ait ici usé de l’autofiction ou non, Loulou Robert ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Vite, le second roman !

"Bianca" de Loulou Robert, Julliard

3 /10

Jamais assez maigre de Victoire Maçon Dauxerre

Jamais assez maigre de Victoire Maçon Dauxerre

"Je me suis goinfrée comme une grosse vache : deux carottes, une pomme et même un morceau de poulet. Je me déteste, je me déteste, je me déteste. C'est sûr, ce soir, la balance va chanter à l'unisson de ma petite voix : ‘Tu bouffes, tu grossis, tu bouffes, tu grossis.’ " Repérée à 17 ans dans les rues parisiennes, la très jolie Victoire est engagée par les prestigieuse agence Elite mais il y a un hic : avec ses 56 kilos pour 1m78, elle ne peut pas rentrer dans le 34 exigé par les maisons de mode en défilé. Débute alors une descente aux enfers, ceux de l’anorexie, qu’elle raconte sans tabou et avec une simplicité désarmante dans ce témoignage qui en effraiera plus d’une. 

"Jamais assez maigre" de Victoire Maçon Dauxerre, Les Arènes

4 /10

Skagboys d'Irvine Wlesh

Skagboys d

"La société, c’est quelque chose qui n’existe pas": cette citation de Margaret Thatcher ouvre le nouveau roman d’Irvine Welsh, apposant un sceau cynique à ce qui va suivre. Avant d’être l’héroïnomane invétéré du cultissime Trainspotting, Mark Renton a été un petit garçon comme les autres, ou presque. Dans les années 80, de nombreuses familles issues de la middle-class voient leur statut social dégringoler. Celle de Renton en fait partie. Paru en 2012 en anglais, Skagboys a fait un malheur en revenant aux sources du mal, où l’on découvre le pourquoi des failles du héros et de ses amis aussi fous et drogués les uns que les autres. On retrouve avec un immense plaisir la plume voltigeuse d’Irvine Welsh, orale et immédiate, drôle et tragique, incomparable ! Un grand livre.

"Skagboys" d'Irvine Wlesh, Au Diable Vauvert

 

5 /10

Les Cahiers d'Esther de Riad Sattouf

Les Cahiers d

Originellement publiés dans l’Obs, toutes les semaines depuis la fin 2014, Les Cahiers d’Esther sont les chroniques du quotidien d’une petite fille de 9 ans. Petite brune à frange, scolarisée dans le privé (alors que son "con" de grand frère, lui, est dans un collège public), Esther nous raconte son journal intime : son père adoré (prof de gym), sa mère (de loin), ses copines Eugénie et Cassandre, les garçons (qui ne servent à rien mais parfois on peut se marier avec), etc. C’est drôle, souvent cruel, à l’image des enfants, et, surtout, parfaitement véridique puisque vécu par Esther, que Riad Sattouf compte suivre jusqu’à sa majorité. Excellente nouvelle !

"Les Cahiers d'Esther" de Riad Sattouf, Allary

6 /10

Le Journal de Rywka Lipszyc

Le Journal de Rywka Lipszyc

En 1945, lors de la libération du camp d’Auschwitz, une doctoresse russe retrouve près des fours crématoires un journal intime. Il faudra des années pour le retranscrire, le traduire et reconstituer le puzzle. Rywka Lipszyc a 14 ans, elle a perdu ses parents dans la tourmente nazie, deux de ses trois petits frères et sœurs ont été raflés et elle survit dans le ghetto de Lodz, en Pologne. D’octobre 1943 à avril 1944, l’adolescente écrit une centaine de pages racontant son quotidien, éprouvant et dramatique, ses amies, sa foi et sa volonté de travailler. Après sa déportation à Auschwitz, on a perdu sa trace. Mais ses pages la font vivre, encore et toujours, nous rappelant que la barbarie peut aussi être juste derrière notre porte. 

"Le Journal" de Rywka Lipszyc, Livre de poche

7 /10

In My Fashion de Bettina Ballard

In My Fashion de Bettina Ballard

Maîtrisant la langue de Molière grâce à ses études parisiennes dans les années 20, Bettina Ballard fait ses armes chez Vogue à New York avant d’être envoyée comme correspondante dans la capitale française. Elle y vit une existence hautement mondaine où elle découvre les grands noms de la mode, tels Gabrielle Chanel ou Cristobal Balenciaga, avec qui elle devient amie. Cette brillante éditrice qui vouait une passion aux chapeaux passera la Seconde Guerre Mondiale dans la Croix-Rouge, en Afrique du Nord, avant de revenir à New York où elle sera sacrée directrice de la mode chez Vogue. Tout ceci, miss Ballard (disparue en 1961) nous le raconte avec une plume agile et la tête froide, livrant un témoignage palpitant de ce qu’était la mode au 20e siècle.

 "In My Fashion" de Bettina Ballard, Séguier

8 /10

The Queen's People d' Hugo Rittson

The Queen

Avis aux amatrices de Buckingham Palace ! A l’occasion du 90e anniversaire de la Reine d’Angleterre, les éditions Assouline publient ce magnifique livre de photographies signées Hugo Rittson. Soldat du régiment royal dans les années 70, il a été commissionné par Buckingham il y a quatre ans pour tirer le portrait de la reine, du prince Williams et de toutes les personnes qui évoluent dans leur champ rapproché, du Premier Ministre au marin de la garde royale. Doté d’un texte explicatif signé par le roi d’armes principal de la Jarretière, Thomas Woodcock, l’ouvrage se déguste avec, si possible, une tasse de thé à la main, et permet de découvrir les rouages de ce petit monde fermé et bien huilé.

"The Queen's People" d' Hugo Rittson, Assouline

9 /10

Secrets de couture de Pamela Golbin

Secrets de couture de Pamela Golbin

Brillante idée que celle de Pamela Golbin, Conservatrice générale des collections de mode et textiles au musée des Arts décoratifs, qui, puisant dans les archives des entretiens des plus grands créateurs de la mode, crée des conversations posthumes, à la fois imaginaires (elles n’ont jamais eu lieu) et authentiques (tous les propos ont bien été tenus). Résultat : des dialogues pleins de vitalité où on en apprend beaucoup sur Madeleine Vionnet, Gabrielle Chanel, Yves Saint Laurent, Alexander McQueen, Paul Poiret, Jeanne Lanvin, Pierre Balmain, Christian Dior… Le tout illustré par le talentueux Yann Legendre. Indispensable pour celles qui veulent mieux comprendre la personnalité de ces monstres de la mode.

"Secrets de couture" de Pamela Golbin, Rizzoli, parution le 8 juin

10 /10

Agatha Christie, le chapitre disparu de Brigitte Kernel

Agatha Christie, le chapitre disparu de Brigitte Kernel

"Pour une fois, je n’ai pas écrit un roman policier. Je reviens sur mon enfance, l’âge adulte, l’écriture, mes maris, les enfants, les voyages, mes chiens, le golf " : Agatha Christie termine tout juste son autobiographie… En omettant cependant de parler des 11 jours de l’hiver 1926 où elle s’était volatilisée dans la nature, sans aucune explication. La voici contrainte de s’y plonger à nouveau... Se glissant dans la peau de la reine du crime, Brigitte Kernel tente de percer le mystère d’une fuite provoquée par une lassitude générale : la mort de sa mère, l’adultère de son époux Archie, les liens très forts qu’il entretient avec leur fille Rosalind... C’en est trop pour Agatha Christie. L’écriture est fluide, le suspense bien présent, et la construction de ce roman basé sur des faits réels parvient à imaginer le chapitre manquant des mémoires de la célèbre écrivaine.

"Agatha Christie, le chapitre disparu" de Brigitte Kernel, Flammarion 

Par Sophie Rosemont

Dans ce diaporama :

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.