• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Et sinon, on lit quoi en ce moment ?

Bethsabée, rédactrice : "Sois belle et bats-toi !" de Yolaine de La Bigne Sarah, directrice des activités digitales : "La conversation amoureuse" d Marine, rédactrice : "1Q84" de Haruki Murakami Magali, chef de rubrique beauté : "Femmes de dictateur" (tome 2) de Diane Ducret 8

Grands classiques, BD, nouveautés... Une fois par mois, les filles de la rédaction vous présentent le bouquin qui est dans leur sac à main.

LIRE LA SUITE
1 /8

Bethsabée, rédactrice : "Sois belle et bats-toi !" de Yolaine de La Bigne

Bethsabée, rédactrice : "Sois belle et bats-toi !" de Yolaine de La Bigne

"Mon coup de cœur du moment, c'est le tout récent livre de la journaliste Yolaine de La Bigne, Sois belle et bats-toi ! Ce livre "manifeste féministe des femmes féminines" est un bijou, d'abord dans son graphisme propre, agréable, joli tout de rose et de noir. Ensuite, je trouve le concept super : mettre en avant les chiffres réels qui nous indignent de la condition féminine (70%des pauvres dans le monde sont des femmes, 1 fille sur 3 dans le monde est mariée de force, 7000 petites filles sont excisées chaque jour dans le monde) et développer les 10 raisons d'être féministe en 10 chapitres. On parcourt les femmes et l'argent, la culpabilité, la pensée, les traditions, la violence, etc. Un beau livre riche en images choc et en citations : "Bien trop de femmes dans bien trop de pays parlent la même langue : le silence." Anasua Alonso."

Sois belle et bats-toi ! de Yolaine De La Bigne, éditions La Martinière, 13,90 €, paru le 1er mars 2012.

2 /8

Sarah, directrice des activités digitales : "La conversation amoureuse" d'Alice Ferney

Sarah, directrice des activités digitales : "La conversation amoureuse" d

"Ce livre est sorti il y a plus de dix ans mais on  me l’a offert récemment et je partage la passion de nombreuses femmes autour de moi pour ce récit si juste. Pauline a tout pour elle : elle est blonde, belle, jeune, apparemment amoureuse de son mari dont elle attend un enfant. C’est donc enceinte de quatre mois qu’elle tombe dans la passion pour un homme, Gilles, à la sortie de l’école de son fils. Pauline n’y peut rien, elle devient peu à peu habitée par cet homme, l’autre homme à qui elle "pense tout le temps" alors que lui "pense souvent à elle". Alice Ferney décrit avec une écriture au couteau le décalage amoureux entre une femme habitée par un élan vital pour un homme bien occupé à vivre sa vie régulière."

La conversation amoureuse d'Alice Ferney, éditions Actes Sud, 9,50 €.

3 /8

Marine, rédactrice : "1Q84" de Haruki Murakami

Marine, rédactrice : "1Q84" de Haruki Murakami

"Plusieurs personnes m'ont dit que ce roman au titre énigmatique était super. Je suis donc allée l'acheter. En général, je fais assez confiance aux succès populaires (Millenium en étant leur meilleur exemple). 1Q84 est une trilogie dont le troisième opus est sorti ce mois-ci, entre thriller, récit fantastique et roman d’amour. Les deux personnages principaux sont un homme et une femme, Aomamé et Tengo, tout deux presque trentenaires, et évoluent parallèlement au fil du récit. L'une est une tueuse à gage sans pitié, l'autre un apprenti écrivain. Rien que ces brefs éléments m'avaient donné envie de le lire, alors je n'en dirais pas plus ! En tout cas, ce bouquin est devenu un véritable phénomène de société au Japon et un best-seller un peu partout dans le monde..."

1Q84 de Haruki Murakami, éditions Belfond, 23 €.
 

4 /8

Magali, chef de rubrique beauté : "Femmes de dictateur" (tome 2) de Diane Ducret

Magali, chef de rubrique beauté : "Femmes de dictateur" (tome 2) de Diane Ducret

"Après nous avoir régalé des romances des grands dictateurs de l'Histoire, Diane Ducret se penche avec le tome 2 de Femmes de dictateur sur les dirigeants totalitaires modernes. Kim Jong Il, Saddam Hussein, Ben Laden y sont percés à jour dans leurs love stories ultra-romanesques qu'aucun écrivain n'aurait osé imaginer. On peut prendre ce livre comme un témoignage historique décalé ou comme un roman réalité. Moi ce que j'aime, c'est l'idée de découvrir l'histoire dans l'Histoire."

Femmes de dictateur (tome 2) de Diane Ducret, éditions Perrin, 21 €.

5 /8

Sarah, rédactrice people : "La formule préférée du professeur" de Yoko Ogawa

Sarah, rédactrice people : "La formule préférée du professeur" de Yoko Ogawa

"J’ai toujours détesté les maths et pourtant, ce roman est bourré d’équations, de problèmes, de formules en tout genre et je l’ai adoré. On y fait connaissance avec un vieux mathématicien obligé de coller des post-it sur sa veste car il perd la mémoire toutes les 90 minutes, son aide-ménagère et son fils complètement fan de base-ball. Une belle histoire de rencontre et d’amitié."

La formule préférée du professeur de Yoko Ogawa, éditions Acte Sud, 7,50 €.

6 /8

Nora, rédactrice : "Nââândé !?" d'Eriko Nakamuka

Nora, rédactrice : "Nââândé !?" d

"Eriko Nakamura est une japonaise qui vit à Paris depuis 10 ans avec son mari français. Depuis déjà un moment, elle décrypte les mœurs des Français pour la télé japonaise, et se lance aujourd'hui dans un bouquin à destination des français/francophones. Bon, je ne l'ai pas encore lu mais je l'ai commandé et j'ai bien hâte ! J'ai toujours été fascinée par le Japon, et le point de vue d'une Japonaise sur la façon de vivre des Français m'en apprendra beaucoup sur nos différences culturelles, et je suis sûre que ça va beaucoup m'amuser."

Nââândé !?, Les tribulations d'une Japonaise à Paris, éditions du Nil, 17 €.

7 /8

Sabine Maida, rédactrice en chef beauté : "La tête à Toto" de Sandra Kollender

Sabine Maida, rédactrice en chef beauté : "La tête à Toto" de Sandra Kollender

"L’idée de départ, tristement autobiographique : un bébé atteint d’une maladie neurologique grave. Sur cet échiquier en noir et bleu layette, des jeunes parents dévastés, un couple sacrifié, des médecins largués, une jeune maman combative, aimante, meurtrie par les regards de biais et le système scolaire totalement dépassé, paralysé par le handicap… A priori, ce livre n’engendre pas la franche rigolade. Et pourtant, la plume vive, imagée, caustique de Sandra Kollender parvient à cibler la véritable émotion, le pathos en moins. Avec une sincérité désarmante (pourquoi lui ? Pourquoi moi ? Non, la mère “bouée” d’un enfant malade n’est pas forcément une sainte), l’auteur nous “cueille” à chaque chapitre. On pense à La guerre est déclarée, on a bien raison (même si chaque histoire est unique). On se dit que cette Anna/Sandra est quelqu’un de formidable, qu’on aimerait compter parmi ses amis (et pas seulement sur Facebook)… Surtout, on attend son second roman de pied ferme, pour que cette prédiction (qui n’engage que moi, mais bon) se confirme : Sandra Kollender est un écrivain."

La tête à Toto de Sandra Kollender, éditions Steinkis, 9 €.

8 /8

Laurence, responsable éditorial : "Faut-il encore manger les animaux ?" de Jonathan Safran Foer

Laurence, responsable éditorial : "Faut-il encore manger les animaux ?" de Jonathan Safran Foer

"La vaste enquête qui a fait polémique l’an dernier est enfin sortie en poche. L’auteur y dénonce les conditions d’élevage lamentables des animaux qui finissent dans notre assiette, le lobby des fermes et des industriels et tous les mensonges et non dits autour du commerce de la viande. Loin d’un plaidoyer végétarien, il milite surtout pour un meilleur traitement des animaux et une prise de conscience des consommateurs qui ne savent pas que manger de la viande issue d'animaux élevés en ferme industrielle serait la première cause de pollution de l'eau, de l'air, du réchauffement climatique, et que cela rendrait nos antibiotiques moins efficaces. De quoi nous faire regarder autrement cette tranche de jambon toute rose qui nous lorgne d’un drôle d’air."

Faut-il manger les animaux de Jonathan Safran Foer, éditions de L'Olivier, 7,70 €.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.