• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

10 BD à lire pendant les vacances de Noël

Une BD d Une BD émouvante : "El Paso" de Aurélien Ducoudray et Bastien Quignon Une BD brillante : "Dessous" de Leela Corman Une BD féministe : "Les sentiments du Prince Charles" de Liv Strömquist 10

On vous a sélectionné 10 bandes-dessinées récentes à bouquiner au coin du feu, dans le train, ou tout simplement au lit. Bonnes vacances !

LIRE LA SUITE
1 /10

Une BD d'espionne : "Dora" de Minaverry

Une BD d

Dora est le second album du jeune auteur-illustrateur parmi les plus créatifs d' Argentine, Ignacio Minaverry. L'héroïne Dora est une jeune femme juive rêveuse qui, dans l'Allemagne de 1960, travaille comme archiviste au Berlin Document Center. Confrontée à l’horreur des archives des méticuleux crimes nazis, elle entreprend sa propre enquête, retrouve des traces de son père mort en camp de concentration et se verra prise, malgré elle, dans la chasse aux nazis cachés aux quatre coins du monde... De Bobigny à Berlin en passant par l'Argentine, Dora cherchera Mengele, le célèbre médecin nazi d’Auschwitz, découvrira son homosexualité et… la suite au second tome ! Autant vous dire qu'on l'attend avec impatience.

Dora de Minaverry aux éditions de L'Agrume, 18€.

2 /10

Une BD émouvante : "El Paso" de Aurélien Ducoudray et Bastien Quignon

Une BD émouvante : "El Paso" de Aurélien Ducoudray et Bastien Quignon

El Paso, c'est une histoire d'amour sur fond de road trip, mais pas celle que l'on croit... Sur la route de cette ville-eldorado au sud-ouest du Texas qu'on atteint avant la frontière, on assiste avec des dessins impressionnistes aux couleurs chaudes à la rencontre d'un père loubard et son fils de 10 ans, qui vient de perdre sa mère. Kilomètre après kilomètre, c'est un voyage initiatique hyper touchant, parfois comique, qu'on suit de la station-service à la piscine d'un motel et qui finira, on le sait dès le départ, dans le parloir d'une prison. Une très jolie BD à offrir, ou s'offrir.

El Paso de Aurélien Ducoudray et Bastien Quignon aux éditions Sarbacane,17,90 €.

3 /10

Une BD brillante : "Dessous" de Leela Corman

Une BD brillante : "Dessous" de Leela Corman

Dessous est une BD qu'on ne lâche plus une fois qu'on l'a ouverte, et pourtant elle est épaisse. Telle une saga de Sergio Leone version filles, Dessous retrace la vie de deux sœurs jumelles juives, Fanya et Esther, de leur tendre enfance à la tournure semi-tragique de leurs incroyables destins. Dans le Lower East Side de New York au début du XXème siècle, l'une sera embarquée dans la cause féministe des faiseuses d'anges avorteuses, pour finir par propager la modernité de la contraception, tandis que l'autre s'échappera du ghetto en devenant putain, puis courtisane, puis star, se faisant au passage rejeter par son humble famille. Libido, féminisme débutant, honneur, traditions et valeurs, tout est questionné ici sans fioritures avec des dessins pleins de style et de grâce, tout en noir, gris et blanc.

Dessous de Leela Corman aux éditions çà et là, 20€.

4 /10

Une BD féministe : "Les sentiments du Prince Charles" de Liv Strömquist

Une BD féministe : "Les sentiments du Prince Charles" de Liv Strömquist

On vous prévient : Les sentiments du Prince Charles une bande-dessinée décapante. Si les Suédois sont fameux pour leur égalité des sexes et leur modernité, le féminisme de l'auteure Liv Strömsquist est à l'image, donc, du pays. En partant de l'hésitation historique du Prince Charles à la question, posée devant Diana à l'annonce de leurs fiançailles, "Êtes-vous amoureux" elle dresse un portrait cinglant des relations amoureuses entre les hommes et les femmes. Se basant méthodiquement sur des études sociologiques contemporaines, elle n'épargne aucun cliché et aucune attitude fumeuse, inventant le "syndrome Whitney Houston" et autre pépites du genre. A lire !

Les sentiments du Prince Charles de Liv Strömquist aux éditions Rackham, 18€.

5 /10

Une BD poétique : "Automne" de Jon McNaught

Une BD poétique : "Automne" de Jon McNaught

Avec sa couverture en toile et ses illustrations colorées en petits carrés, la bande-dessinée de Jon McNaught, jeune Britannique vivant à Bristol, graveur et illustrateur, est un ovni magique. Lors d'une journée d'automne grise, entre les arbres qui se colorent et les fleurs qui se meurent, on suit avec lenteur et poésie deux petites histoires communes, l'une après le lycée et l'autre dans une maison de retraite. Si le scénario est étrange et en suspens, Automne n'en reste pas moins une belle œuvre à feuilleter avec douceur.

Automne de Jon Mcnaught aux éditions Nobrow, 18€.

6 /10

Une BD collective et collector : "La villa sur la falaise"

Une BD collective et collector : "La villa sur la falaise"

D'après une idée originale du dessinateur Benoît Sokal, pour fêter ses 10 ans d'existence, la collection Casterman invite donc 10 ses dessinateurs phares à illustrer le même scénario de départ. L'histoire, c'est une jeune femme, Charlotte Dorval, qui revient à la maison de son enfance avec son fils car une tempête a arraché la moitié de la demeure familiale dont elle a hérité. Elle qui ne venait plus depuis son adolescence sur l'île où elle a grandi doit se décider, et vite : collecter ses souvenirs éparpillés partout ou tout faire raser de son passé. Et chaque auteur, selon son style, son imagination et son interprétation, apporte un aspect différent à l'histoire de départ. C'est assez malin et rassurant de voir qu'une situation a (au moins) dix possibilités de dénouement.

La villa sur la falaise de Benoît Sokal avec la participation de Sylvain Saulne, Kan Takahama, Isabel Kreitz, Hannah Berry, Jirô Taniguchi, Fred Bernard, Nate Powell, Cati Baur, Gabrielle Piquet et Davide Reviati aux éditions Casterman, 17€.

 

7 /10

Une BD lynchéennne : "La protectrice" de Keko

Une BD lynchéennne : "La protectrice" de Keko

Keko est un maître de la BD en Espagne. Dans La Protectrice, il s'est directement inspiré du chef-d’œuvre fantastique de Henry James La Tour d'écrou, mais loin d'en faire une simple adaptation littérale, Keko livre avec La Protectrice une suite terriblement inquiétante qui nous plonge dans les abîmes du secret et de la folie. Entre les murs tapissés d'un riche manoir, Flora l'orpheline vit avec son oncle et la nuit venue, elle le hante de questions : comment sont morts ses parents ? Et son frère ? Avec un graphisme taillé au couteau tout en noir et blanc et des visions de crimes percutantes, cette BD mérite d'être lue et relue encore, jusqu'à percer tous ses mystères. Véritable casse-tête graphique et inquiétant, La Protectrice est idéale pour frissoner durant les longues nuits d'hiver…

La protectrice de Keko, éditons Actes Sud-l'an 2, 20€.

8 /10

Une BD autobiographique : "Cleveland" de Harvey Pekar

Une BD autobiographique : "Cleveland" de Harvey Pekar

Harvey Pekar est un auteur indé américain, pionnier de l'autobiographie en BD. Dans Cleveland, il retrace son enfance et met en parallèle les moments marquants de sa vie avec sa ville natale, Cleveland. Epopée historique un peu dark, mais pleine d'amour, c'est un dernier hommage que l'auteur a rendu avent de rendre l'âme. Un classique à découvrir, en somme.

Cleveland de Harvey Pekar aux éditions ça et là, 19.90€.

9 /10

Une BD palpitante : "Crimes de papier - Retour sur l'affaire Papon" de Johanna Sebrien et Jean-Baptiste Bertholom

Une BD palpitante : "Crimes de papier - Retour sur l

Crimes de papier retrace l'histoire d'un des procès les plus longs de la seconde moitié du 20ème siècle : l'affaire Papon. Débutant pendant la guerre sur fond de trame amoureuse et d'Occupation, on voit comment se déploie historiquement la collaboration de Maurice Papon. Se basant sur une étude très précise de tous les faits, on est choqué de voir comment, encore des décennies après, certains fonctionnaires ayant aidé le régime nazi soient encore en place dans les institutions françaises. Et malgré justement les "crimes de papier" de fonctionnaires comme Papon, cette bande-dessinée très intelligente montre la difficulté éthique à juger un homme 40 ans après les faits... Le récit est passionnant, l'histoire très bien menée et on comprend enfin bien les dessous du procès retentissant connu de tous concernant celui qui, préfet de police lors de la répression sanglante de la manifestation du 17 octobre 1961 contre les Algériens, a finalement été condamné en 1998 pour complicité de crimes contre l'humanité.

Crimes de papier, retour sur l'affaire Papon de Johanna Sebrien et Jean-Baptiste Bertholom aux éditions Actes Sud / l'An 2, 19,50€.

10 /10

Une BD satyrique : "Front" de Jonathan Larabie

Une BD satyrique : "Front" de Jonathan Larabie

Sous ses airs de BD blasée, Front nous plonge au cœur du quotidien répétitif de Max et de ses collègues de La Poste. Tous des "cas", tous touchants et drôles même dans leur caricature, on aime rire jaune de leurs soucis, comme par exemple l'arrivée cocasse d'un nouveau conseiller financier. Cette satire sociale dresse un portrait au vitriol de l'univers impitoyable du monde du travail, et on s'en délecte avec sourires.

Front de Jonathan Larabie aux éditions Les Requins Marteaux, 10€.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.