• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

Tendance chic : la mode s'inspire de la littérature

Tendance chic : quand la mode joue les intellos !

Bookmarc, coédition Vuitton/Gallimard, concept store Lagerfeld, sac Olympia Le- Tan : la mode et la littérature célèbrent leur union à Paris et affirment leur inspiration mutuelle dans des lieux inédits et des créations mutantes. La preuve par 4.

L’égérie : Stephanie Lacava
Bonne nouvelle : Carrie Bradshaw a rajeuni et survécu au 21e siècle… et c’est elle ! Journaliste, écrivain et mannequin entre New York et Paris, (elle a commencé chez Vogue, puis à la Paris Review et au supplément style du New York Times), dotée du magnétisme troublant d’une Lana Del Rey, Stephanie Lacava a publié avec un immense succès aux Etats-Unis son premier livre, An Extraordinary Theory of Objects (HarperCollins). Sous-titré, A Memoir of an outsider in Paris  revient sur son enfance dans les années 90 dans une banlieue chic de Paris - Le Vésinet- entre un père toujours en voyage et les camarades freaks de son lycée international. Profondément déprimée par ce milieu étranger, la jeune New-yorkaise développe un rapport fusionnel, érudit, magique et mystique aux objets. Des scarabées, la moustache de son père, une pierre précieuse, des vieilles chaises et autres manuscrits rares composent une sorte de cabinet de curiosités, porte d’entrée dans un monde imaginaire où la jeune fille se sauvera de la dépression. Aujourd’hui, elle y a puisé la matière de son livre génial et de ses créations inédites et mutantes. Pensé comme un bel objet et illustré par des dessins d’une finesse incroyable, le livre et l’univers de Stéphanie Lacava a inspiré Marc Jacobs avec qui la jeune écrivaine a conçu quelques vêtements et accessoires. Inutile d’ajouter qu’on trépigne d’impatience pour la traduction en France...

A chiner :
Les objets et vêtements inspirés de ses mémoires, créés en collaboration avec Marc Jacobs. On craque tout particulièrement pour le cahier. Disponible dans les magasins Marc Jacobs et sur le site de Stephanie Lacava (stephanielacava.com).

A voir :

Le spot : Saint-Germain-des-Prés

Le plus attendu : le concept store de Karl Lagerfeld
Pionnier de la fashion lit – il a ouvert la librairie 7L en 1999- Karl Lagerfeld a annoncé en septembre l’ouverture d'un premier concept store à Paris en février 2013 sur le boulevard Saint-Germain. Dans cette boutique devraient être réunis la ligne de prêt-à-porter du styliste, mais aussi des accessoires, des livres et des objets fruits de ses multiples collaborations.

A chiner : ses créations en éditions limitées pour le cristallier suédois Orrefors, Coca-Cola ou encore S.T. Dupont ainsi qu’une sélection de livres de photographies et de design, passions du couturier.

Le plus cosy : "L’écriture est un voyage" de Louis Vuitton
Le 19 octobre dernier, Louis Vuitton a ouvert un "espace éphémère", juste à côté du café de Flore, au 170 boulevard Saint-Germain-des-Prés à la place de la célèbre librairie La Hune. Le lieu nommé "L’écriture est un voyage" est conçu comme une sorte de salon littéraire à l’ancienne. Un espace d’exposition et de lecture où l’on peut s’asseoir dans de beaux fauteuils avec un ouvrage pioché parmi la centaine de livres sélectionnés par Laure Adler, la journaliste et écrivaine, qui y anime des conversations. Le lieu devait fermer le 31 décembre mais un deuxième cycle vient de commencer : une exposition et des rencontres autour du thème "Les correspondances".

A voir : les feuilles originales des cadavres exquis composés par les surréalistes (Paul Eluard, André Breton, Max Ernst).

A entendre : Les poèmes à Lou, lus par Lou Doillon, Louis Althusser lu par Bernard Henri-Lévy…Aussi les correspondances de Sartre, Simone de Beauvoir, James Joyce et Marguerite Duras.

La librairie : Bookmarc by Marc Jacobs

C’est quoi ? La nouvelle librairie parisienne du styliste américain inaugurée l’automne dernier, quelques semaines avant celle de Londres. Située place du Marché Saint-Honoré à Paris, dans le 1er arrondissement, juste à côté de sa boutique Marc By Marc Jacobs, la librairie a pris la place de l’espace dédié à la mode pour enfants.

On y trouve quoi ? Toute petite (50 m2) et très chaleureuse, Bookmarc propose des cahiers, des livres mais aussi des éditions rares de beaux livres d'art et de mode comme Photos 1954-1995 de Karlheinz Weinberger, ouvrage du célèbre photographe suisse dont le prix s'élève à plus d'un millier de dollars.

D’où vient le concept ? La librairie parisienne n’est pas la première Bookmarc. En 2010, le directeur artistique de Louis Vuitton avait inauguré ses premières Bookmarc à New York et Los Angeles. Selon le président de la maison Marc Jacobs, Robert Duffy, ces magasins sont une extension naturelle de la marque. Pour lui, l'achat de livre est "émotionnel comme la mode". L'idée de ces librairies découle d'un rayon livre proposé dans certains magasins Marc by Marc Jacobs qui avait beaucoup plu aux clients. Deux autres librairies devraient bientôt ouvrir à Chicago et Tokyo. De l’autre côté de la Seine, on dit que Marc Jacobs a pu s'inspirer de l'expérience réussie d'un couturier... Karl Lagerfeld, dont la librairie 7L existe à Paris depuis décembre 1999.

L'objet : La minaudière-livre

Le plus fashion : le sac Olympia Le-Tan
Des couvertures de livres transformées en it-bag, c’est le concept d’Olympia Le-Tan qui séduit depuis quelques années Michelle Williams, Tilda Swinton ou encore Nathalie Portman.  Conçues comme de véritables créations littéraires, numérotées et quasi exclusives, les minaudières "livre" permettent d’afficher ses goûts littéraires et son humeur.  Coup de cœur du moment : The Last Tycoon de F.S. Fitzgerald et Il Decamerone de Boccaccio, en version illustrée.

Le + : la légèreté (encore plus léger qu’un livre de poche !)
Le - : Il faut compter 1200 euros pour s'offrir ce Boccaccio ! A quand la version poche ?
Disponibles sur le site d'Olympia Le-Tan, www.olympialetan.com et chez Colette et son e-shop.

Le plus littéraire : La Malle de Vuitton & Gallimard
C’est d’abord une fascination pour un objet. Gaston-Louis Vuitton, petit-fils de Louis Vuitton, avait une drôle de passion. Il découpait tous les articles de la presse nationale et internationale qui évoquaient l’objet de sa fascination : la malle.

C’est ensuite un objet dans un objet. Toutes ces coupures de presse, collées patiemment sur des cahiers, Gaston-Louis Vuitton les a cachés… dans une malle.  On y trouve des affaires de mœurs, des crimes, des histoires de princesses, de magie et d’espionnage. La mystérieuse malle a été fermée à sa mort.

C’est enfin un livre tiré d’une malle d’histoires. Puisque Louis Vuitton a demandé à onze écrivains d’écrire une nouvelle autour d’une des coupures. Virginie Despentes, Véronique Ovaldé, David Foenkinos… tous se sont prêtés au jeu. Notre préférée : la nouvelle de Marie Darrieussecq, "Sur Europe", inspirée de la mystérieuse histoire de Lady Addison, cette excentrique Anglaise, toute de violet vêtue, cliente nébuleuse de la maison Vuitton, qu’on disait aventurière ou espionne et qui disparut mystérieusement à Cannes.

Coédité avec Gallimard, le recueil La Malle sera en librairie le mois prochain dans la collection Hors-Série Littérature. Il sera également disponible dans une édition limitée, reliée cuir, en français, anglais et japonais, en vente exclusivement dans les magasins Louis Vuitton et sur louisvuitton.com.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.