Tendance chic : la mode s'inspire de la littérature

Bookmarc, coédition Vuitton/Gallimard, concept store Lagerfeld, sac Olympia Le- Tan : la mode et la littérature célèbrent leur union à Paris et affirment leur inspiration mutuelle dans des lieux inédits et des créations mutantes. La preuve par 4.

Tendance chic : quand la mode joue les intellos !
© DR -

L’égérie : Stephanie Lacava
Bonne nouvelle : Carrie Bradshaw a rajeuni et survécu au 21e siècle… et c’est elle ! Journaliste, écrivain et mannequin entre New York et Paris, (elle a commencé chez Vogue, puis à la Paris Review et au supplément style du New York Times), dotée du magnétisme troublant d’une Lana Del Rey, Stephanie Lacava a publié avec un immense succès aux Etats-Unis son premier livre, An Extraordinary Theory of Objects (HarperCollins). Sous-titré, A Memoir of an outsider in Paris  revient sur son enfance dans les années 90 dans une banlieue chic de Paris - Le Vésinet- entre un père toujours en voyage et les camarades freaks de son lycée international. Profondément déprimée par ce milieu étranger, la jeune New-yorkaise développe un rapport fusionnel, érudit, magique et mystique aux objets. Des scarabées, la moustache de son père, une pierre précieuse, des vieilles chaises et autres manuscrits rares composent une sorte de cabinet de curiosités, porte d’entrée dans un monde imaginaire où la jeune fille se sauvera de la dépression. Aujourd’hui, elle y a puisé la matière de son livre génial et de ses créations inédites et mutantes. Pensé comme un bel objet et illustré par des dessins d’une finesse incroyable, le livre et l’univers de Stéphanie Lacava a inspiré Marc Jacobs avec qui la jeune écrivaine a conçu quelques vêtements et accessoires. Inutile d’ajouter qu’on trépigne d’impatience pour la traduction en France...

A chiner :
Les objets et vêtements inspirés de ses mémoires, créés en collaboration avec Marc Jacobs. On craque tout particulièrement pour le cahier. Disponible dans les magasins Marc Jacobs et sur le site de Stephanie Lacava (stephanielacava.com).

A voir :