Le livre de la semaine : Scorsese par Scorsese

On a eu un gros coup de cœur pour le chouette livre sur le cinéaste culte Martin Scorsese, et on vous dit pourquoi.

scorsese le livre
© D.R / Cahier du cinéma -

Des premiers courts-métrages à ses cartons du box-office - Taxi Driver, Ragging Bull, les Affranchis, Casino - jusqu'à sa collaboration la plus moderne avec la série Boardwalk Empire, le gros livre Scorsese par Scorsese entre dans les méandres du cinéma du réalisateur italiano-américain. Via les interviews menées depuis mai 1974 par son désormais intime Michael Henry Wilson, critique cinéphile, Martin Scorsese se dévoile, et à travers lui c'est l'industrie du cinéma et toute l'histoire d'Hollywood post-70 qui s'expriment. Inspiré d'innombrables références, d'Hitchcock à la Nouvelle Vague en passant par Le magicien d'Oz, lui qui affirme "être les films qu'il fait" témoigne, malgré ce qu'on pourrait croire, créer uniquement dans la souffrance.  On comprend alors différemment son cinéma, et les raisons pour lesquelles il a su  s'entourer constamment de ses proches, afin de mieux vivre l'expérience éreintante des tournages. Aussi, on découvre des pépites d'archives, comme la planche de story-board de son premier film imaginé alors qu'il avait 11 ans, à des extraits du scénario de l'ultime scène de Taxi Driver. En parcourant les innombrables entretiens sur chaque film, classés par date, on apprend par exemple que le cultissime "Are you talking to me ?" du monologue de Robert de Niro dans Taxi Driver était improvisé et l'on découvre la façon dont Marty choisit ses musiques de films, avec les confessions de tournage de Thelma Schoonmaker, sa monteuse fétiche rencontrée en 1967 à la fac. Bref, un beau livre à feuilleter ou à offrir à tout cinéphile qui s'ignore, ou pas.
 

Scorsese par Scorsese de Michael Henry Wilson, 59,95 € aux éd.Cahiers du cinéma.

 

Ci-dessus : La ville éternelle, un des films imaginaires calligraphiés par le jeune Marty à l’âge de 11 ans.
Collection Martin Scorsese© Martin Scorsese Collection/Storyboards and notes by Martin Scorsese