• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Le livre de la semaine : "Johnny à 20 ans" de C. François-Denève

Le livre de la semaine : "Johnny à 20 ans" de C. François-Denève

La banane flamboyante, le lifting au poil et la conjugaison hasardeuse (cf. le "Vous êtes génial !" d’anthologie pour conclure son Bercy d’anniversaire), Johnny l’icône fêtait ses 70 ans samedi, dont 50 d’excès et de succès.

Qu’importe si le vieux loup peroxydé confond parfois Zidane et Zazie, Clermont-Ferrand et Saint-Etienne, n’arrive toujours pas à prononcer correctement le "ou" d’ "Amuur" et préfère la politique fiscale du plat pays ; malgré les caricatures et les moqueries, et au delà des classes, des genres et des âges, Johnny Hallyday reste l’inoxydable idole des jeunes, de 7 à 77 ans.

Pour marquer le coup, les éditions du Diable Vauvert publie Johnny à 20 ans de Corinne François-Denève. Dans cette mini-bio pop et rythmée, on découvre les premières années de celui qui n’était encore qu’un rockeur à midinettes. Petit voyage dans le temps : 1958, le jeune Smet est une longue tige de 15 ans, blond comme les blés, beau comme un dieu. Biberonné aux 33 tours d’Elvis et aux films de James Dean, il traine avec la bande de la Trinité et perfectionne son déhanché sur la scène du Golf Drouot, spot incontournable des jeunes rockers d’après guerre. Et puis tout va très vite.

Tubes en cascade et concerts à la pelle, Johnny n’a pas 20 ans mais enchaîne les succès. Côté privé, il collectionne les bolides (qu’il encastre régulièrement dans les platanes) et les jeunes femmes (qu’il préfère blondes et maquées). La suite on la connaît, elle s’affiche en couv’ de Match et de Salut Les Copains. De l’enfance saltimbanque sur les routes d’Europe jusqu’à la tentative de suicide de septembre 66, Corinne François-Denève lève une partie du voile sur la genèse du mythe et livre aussi quelques clés pour comprendre les fêlures qui pointent déjà derrière l’image de papier glacée. Let’s swing !

Extrait choisi :
"(Heny) Salvador aurait provoqué la foule et l’aurait incitée à huer Johnny. (…) En 2013, Johnny réaffirme sa hargne et ose enfin dire ce que sa pudeur avait tu. Que terrassé par le trac, le gamin de 16 ans avait fondu en larmes devant la haine de la vedette et l’hostilité de la salle. Qu’il était resté prostré dans sa loge, en sanglots, brisé par la méchanceté gratuite. Lui qui donnait tout au public ! Deux kilos de sueur perdus chaque soir, tant il s’épuise en scène, et trois costumes de même coupe à traîner dans les tournées, tant Johnny mouille, littéralement, la chemise." (p. 65)

Johnny à 20 ans, de Corinne François-Denève, Diable Vauvert, 160 p., 12,50 €.

LIRE LA SUITE
Léonard Billot
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.