Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"L’année du Oui" : 6 bonnes raisons de dire oui cette année selon Shonda Rhimes

"L’année du Oui" : les 6 bonnes raisons de dire oui cette année selon Shonda Rhimes

La créatrice de "Grey’s Anatomy" et de "Scandal" a mis des années à s’accepter telle qu’elle était, et voyait beaucoup de choses en noir. Jusqu’au jour où elle a dit oui. Mais à quoi ? Glamour vous donne les clés du bonheur d’après Shonda Rhimes.

A 46 ans, Shonda Rhimes a tout pour être heureuse. En produisant quatre séries à succès simultanément (Grey’s Anatomy, The Catch, Scandal et Private Practice), elle est devenue millionnaire. Cette mère célibataire de trois filles apparaît comme la preuve que l’on peut concilier vie professionnelle et familiale, et qu’on peut réussir uniquement grâce à son talent et un travail acharné. Or, jusqu’en 2014, se cachait derrière ce tableau parfait une femme mal dans sa peau, stressée et effrayée par les autres. En quelques mois, Shonda Rhimes a radicalement changé. Et ce grâce à un reproche de l’une de ses sœurs : "tu ne dis jamais oui à rien", lorsqu’elle lui racontait l’énième invitation qu’elle avait refusé.

Un déclic qui l’a incité à écrire ce self-help book d’un genre personnel, où elle se livre sur son enfance, ses origines, ses débuts difficiles et sa récente célébrité. Bref, une sorte d’autobiographie même si elle avoue, dès la préface du livre, qu’elle "adore mentir". En 310 pages, Shonda Rhimes nous parle très directement, avec beaucoup d’humour et d’autodérision. Elle raconte comment elle a appris à dire oui et à faire la paix avec elle et le reste du monde. Petit tour de ses conseils avisés.

Oui aux autres

Ce qui part d’abord d’un défi personnel (répondre par l’affirmative à ce qu’on lui demande) est devenu un mode de vie. Après des années à décliner toutes les invitations (cocktails, dîners, conférences), Shonda Rimes réalise à quel point elle a de la chance qu’on pense à elle. Et réalise qu’on va finir par la trouver rabat-joie et qu’en dépit de sa timidité, il faut prendre sur soi et aller à la rencontre de l’autre. Elle décide donc de dire oui lorsqu’on lui demande quelque chose, (quasi) systématiquement. "Oui à tout ce qui me fait peur. Oui à tout ce qui me sort de ma zone de confort. Oui à tout ce qui peut me sembler fou. Oui à tout ce qui me paraît contraire à ma nature. Oui à tout ce qui me semble absurde. Oui à tout". Ainsi, Shonda dit oui au Darmouth College pour prononcer un discours de fin d’année, oui à l’émission de Jimmy Kimmel (d’abord en différé car elle est tétanisée de peur), oui à celle d’Oprah Winfrey, son idole, oui aux dîners caritatifs, etc. A notre échelle, dire oui à l’anniversaire de notre cousine (ça lui fera si plaisir), oui à ce vide-grenier caritatif ou oui à un ami d’ami photographe qui veut nous prendre en photo, ce serait déjà un grand pas.


Oui à son corps

Longtemps en surpoids, Shonda Rhymes a toujours fait avec, décidant qu’après tout, c’est son choix et qu’elle fait comme elle l’entend. Un beau jour, alors qu’elle s’installe à son siège en avion, elle ne parvient pas à fermer la ceinture de sécurité de son siège. Il est grand temps de se reprendre en main et de réaliser qu’elle est malheureuse en ignorant ce qu’est son corps. La voici donc partie pour un régime encourageant pour toutes les paresseuses du monde. Deux litres d’eau par jour et aucun menu spécial mais des petites quantités. Côté sport, elle recommande le Pilates car "ce sont des exercices qu’on fait couché par terre. Qui peut ne pas aimer ?" Au final, 53 kilos en moins et une self esteem ultra boostée : "Il n’y a rien de mal à être vue", réalise-t-elle. Mais pas d’hypocrisie pour autant : "Je dévorerais un cornet entier de poulet frit sur le champ si je pensais que je pouvais encore rentrer dans ce pantalon après". Ça fait du bien de savoir que quelqu’un n’aime pas passionnément les salades – même si elle admet qu’elle a dû apprendre à les apprécier davantage – et qu’on peut manger de tout en mincissant. Encourageant, non ?

Oui au non

"Non, le mot le plus fort qu’il soit" assène Shonda Rhimes. Ce n’est pas anodin de dire non, qui est aussi une manière de s’affirmer face à ceux qui ne méritent pas qu’on leur dise oui. "Une conversation où je devais dire non était une situation critique qui nécessitait cinq brownies", avoue-t-elle. Elle n’est pas la seule. Qui ose dire non à une amie qui vous demande de lui prêter une somme astronomique sous prétexte que vous gagnez plus qu’elle? Shonda a réussi à le faire… pour réaliser que cette amie n’en était pas une. La célébrité peut fausser les rapports, et celle qui est devenue la femme la plus puissante de la télévision américaine a réalisé qu’elle devait renoncer à certaines personnes qui ne s’intéressaient pas, en réalité, à ce qu’elle était vraiment derrière sa façade de working girl à succès. "La liberté se trouve au bout de la conversation difficile", résume-t-elle. Et l’amitié, c’est dire oui, mais aussi de dire un non franc. Tout comme l’amour : Shonda se sent libérée quand elle refuse de se marier avec son compagnon, qu’elle quitte par la même occasion.

Oui à une nounou

Ultra sollicitée par son travail qu’elle adore et ne lâcherait pour rien au monde, Shonda Rhimes ne voulait pas, au début, embaucher une personne extérieure pour garder ses filles. Et puis, l’épuisement aidant, elle a franchi le pas. Elle profite du livre pour faire une déclaration d’amour à la nounou de ses filles et affirme qu’il faut accepter sa maternité, quelle que soit la manière dont on la vit. Sans culpabiliser en pensant que l’on n’élève pas bien ses enfants en les confiant à d’autres, et en pensant qu’on n’est qu’un légume en se consacrant entièrement à sa progéniture. Bref, dire « oui à la fin de la guerre des mamans », résume la star. "Que l’on travaille ou qu’on reste au foyer, on est toujours mère. L’un n’est pas mieux que l’autre. Ces deux choix méritent le même respect". La solidarité féminine marche aussi quand on est maman.

Oui au temps pour soi

Alors qu’elle s’apprête à partir à une soirée, l’une de ses filles lui demande de jouer avec elle... Shonda dit oui, arrive en retard à la fête, mais le cœur serein. Elle décide alors de se déconnecter du travail dès 19 heures et de réorganiser son emploi du temps afin consacrer des vraies parenthèses enchantées avec ses enfants (comme elle le dit, ceux-ci ne veulent jamais jouer longtemps !). Et aussi, tant qu’à faire, avec elle-même : "Un verre de vin, un carré de chocolat et un quart d’heure de silence sans culpabiliser avec ma porte fermée." Plus on se détend, mieux on travaille. Plus on se détend, mieux on profite de ses enfants, etc. Il faut dire oui au temps, en particulier celui que l’on prend pour soi. La prochaine fois que vous passez devant le salon de massage et que vous vous dites que vous serez en retard pour le bain du plus petit… Faites quand même un stop, et vous serez d’autant en pleine forme pour le dîner !

Oui aux compliments

Lors d’un dîner organisé en hommage aux femmes de la télévision, Shonda Rhimes réalise que toutes, sans exception, esquivent les compliments, avec plus ou moins de gêne. « Pas une seule femme dans cette pièce ne pouvait supporter qu’on lui dise : "tu es géniale » (…) Nom d’un chien, c’est quoi notre problème ? Je n’avais aucune réponse. Et sans aucune réponse, j’ai fait ce que je commençais désormais à faire dans ces situations. J’ai décidé de dire oui." A partir de ce moment, elle a accepté les jolies paroles sans avoir l’impression de ne pas les mériter, elle a développé son côté « badass », c’est-à-dire "le fait de connaître ses succès et ses talents"… sans oublier de remercier celle ou celui qui prodigue les compliments. Et hop, 10 points de plus sur l’échelle de la confiance en soi ! Merci Shonda Rhimes.

 

L’année du Oui, de Shonda Rimes (Marabout). En librairies le 4 janvier.

LIRE LA SUITE
Sophie Rosemont
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.