• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Je lis : "Jim Morrison" de Sam Bernett

Morrison

Chaque semaine, Glamour sélectionne le bon bouquin du moment. Cette semaine, on découvre la version officieuse de la mort du leader des Doors Jim Morrison, qui succomba peut-être à une overdose dans les toilettes d'un club parisien.

Dans la nuit du 2 au 3 juillet 1971, le charismatique leader des Doors Jim Morrison est retrouvé mort dans sa baignoire, à Paris. Pamela Courson, sa compagne de l'époque, l'a affirmé à la police : alors qu'ils sont allés au cinéma et se sont ensuite couchés, Jim Morrison s'est réveillé dans la nuit pour prendre un bain, se sentant mal. Un peu plus tard, elle l'a retrouvé dans l'eau, inanimé. Mais Sam Bernett, l'ancien gérant de la boîte de nuit parisienne le Rock and Roll Circus et auteur decette biographie, donne une tout autre version. C'est dans les toilettes hommes de son club, sans doute après une overdose d'héroïne, que Jim Morrison est décédé. Afin de ne pas contredire la version des proches du chanteur, soucieux d'exclure toute notion de drogue et d'alcool de l'histoire, Sam Bernett raconte qu'il a préféré se taire. Près de quarante plus tard, en 2007 (cf. The End, Jim Morrison, du même auteur), il a enfin décidé de lever le voile sur les faits, sans nous épargner les détails.

Bernett nous livre donc ici une seconde biographie de Morrison, plus complète. Un récit poignant bien qu'un peu raccourci par moments, mais qui n'entache en rien le mythe Morrison. Le chanteur a été inhumé le 7 juillet 1971 au cimetière du Père Lachaise sans qu'il n'y ait eu d'autopsie. Pamela Courson, elle, est morte d'une overdose en 1974.

Jim Morrison de Sam Bernett, éditions du Rocher, 20 mai 2011, p. 208, 18€.

LIRE LA SUITE
Marine Benoit
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.