• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

On lit : "Frida Kahlo" de Gérard de Cortanze

frida kahlo

Chaque semaine, Glamour sélectionne le bon bouquin du moment. Cette semaine, plongée dans le Mexique révolté du début du XXème siècle à travers la personnalité complexe et fascinante de la peintre Frida Kahlo.

Gérard de Cortanze, romancier et essayiste habitué aux biographies d'auteurs (Paul Auster, Ernest Hemigway) s'intéresse ici à l'une des femmes peintres les plus intéressantes du XXème siècle : Frida Kahlo. Après la biographie de Le Clézio sur le même thème, Diego et Frida, caricaturale sur les bords, et le brillant film Salma Hayek interprète la peintre, Frida Kahlo la beauté terrible revient sur tous les aspects de la vie tragique et tumultueuse de la mexicaine, tout en prenant en compte les précédents ouvrages écrits sur cette femme sensible et sombre. Avec des titres de chapitres poétiques, "La grande dissimulatrice", "Je suis un pauvre petit cerf blessé", un style fluide et un récit très documenté, sans cesse agrémenté de citations de proches et de Kahlo, de fragments de lettres et de son journal, Gérard de Cortanze commente avec plaisir le parcours sentimental et artistique de Frida, de son adolescence engagée auprès de la nouvelle vague politico-intellectuelle mexicaine à sa carrière de peintre aux côtés de son monstre de mari, Diego. Puissant, fascinant, infidèle, génial, il lui fera vivre ses pires et ses meilleures heures; et comme nous le rappelle Cortanze, Frida elle-même a avoué : "Dans ma vie, j'ai été victime de deux graves accidents. Le premier, c'est quand un bus m'a renversé. L'autre, c'est Diego". Ainsi, Frida Kahlo, la beauté terrible nous plonge dans le Mexique agité du début du siècle, aux aspirations communistes et aux rêves démesurés, avec l'une de ses figures les plus emblématiques, qui, à l'heure du succès des méga fresques murales de son mari, se peignait elle et ses proches, toute en fragilité, allongée au fond de son lit. Un livre inspirant qu'on recommande.

"Un jour, Frida montre trois de ses toiles à Diego. Puis la semaine suivante, elle l'invite à venir chez elle, lui dévoilant d'autres aspects de son travail. Une sorte de rituel hebdomadaire s'installe en même temps qu'un inévitable rapport amoureux. On parle de politique, de peinture. L'amour s'installe. Diego est charmé. Dans ses Mémoires, il écrit : "Sa chambre, sa présence étincelante me remplissent d'une joie merveilleuse." On raconte que pour se moquer, il lui dit qu'elle a une tête de chien, et qu'elle rétorqua : "Et toi, une tête de grenouille !"

Frida Kahlo, la beauté terrible de Gérard de Cortanze, éd. Albin Michel, sortie septembre 2011, 17€.

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.