• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Musique : la sélection Glamour de novembre

Puro Instinct, Headbangers In Ecstasy Sigur Rós, Inni Real Estate, Days Ben Howard, Every Kingdom 9

Puro Instinct, Real Estate, Mansfield Tya... Glamour.com vous livre ses coups de cœur du mois. Cliquez pour les découvrir.

LIRE LA SUITE
1 /9

Puro Instinct, Headbangers In Ecstasy

Puro Instinct, Headbangers In Ecstasy

Headbangers in Ecstasy, Record Makers, paru en octobre.

A tout juste 22 et 16 ans, les blondinettes de Puro Instinct sont le nouvel objet de curiosité des gens cool. Originaire de Los Angeles, ce double maléfique des Au Revoir Simone incarné par les sœurs Piper et Skylar Kaplan a en effet tout l'attirail pour devenir la nouvelle mascotte des musiciens, cinéastes et autres artistes qui fréquentent le Château Marmont : des coussins en satin rose, de la lingerie baroque, un lapin blanc innocemment posé sur un ventre juvénile, une pose languissante accentuée par un flou artistique hamiltonien, et bien sûr, de la pop lo-fi aussi sucrée que malsaine. Tout y est pour éveiller notre instinct le plus primitif (et donc le plus pur), celui qui nous fait oublier que la voix est loin d'être parfaite, que les guitares sont franchement tordues, et que ces deux nymphes à l'érotisme exacerbé avaient encore de l'acné il y a quelques mois. Alors oui, la MDMA est une drogue illicite, mais maintenant, il y a Puro Instinct.

Notre morceau ♥ : Everybody's Sick.



Stilyagi feat. Ariel Pink :
 

2 /9

Sigur Rós, Inni

Sigur Rós, Inni

Inni, Krunk, paru le 7 novembre.

Non, le groupe culte islandais Sigur Rós ne sort pas encore un nouvel album (il faudra pour cela attendre le printemps prochain), mais son tout premier disque live, intitulé Inni. Paru sur leur propre label, Krunk, ce double album live comporte surtout un film de 75 minutes enregistré en deux nuits à Londres à la fin de leur tournée mondiale pour l’album Með suð í eyrum við spilum endalaus. Réalisé par Vincent Morisset, déjà auteur de Miroir Noir pour Arcade Fire, Inni est le second film du groupe après Heima, sorti en 2007. Quand Heima présentait le groupe et son pays d'origine, l'Islande, Inni, lui, le dépeint sous sa forme la plus brute, c'est à dire uniquement sur scène. Avec des images en noir et blanc dignes d'un film expérimental et aussi belles que la musique de ce groupe polaire.
 

3 /9

Real Estate, Days

Real Estate, Days

Days, Domino/Pias, paru en octobre.

Real Estate
a bien choisi sa pochette d'album, des baraquements de bord de mer qui nous rappellent un peu les apparts loués pour les vacances par nos parents, il y a bien longtemps. Car de leur pop douce et lumineuse se dégage une chaleur rassurante, comme celle du sable mouillé exposé au soleil, matière première de nos châteaux presque toujours ratés. Ces trois musiciens du New Jersey n'ont pas peur d'être gentils. Leurs riffs moelleux nous font dodeliner de la tête, leurs chœurs nous bercent, et on n'en demande pas plus. Déjà comparés à Yo La Tengo ou The Feelies, Real Estate prouve avec ce deuxième album que les belles balades empreintes de nostalgie ne sont pas forcément anecdotiques.

Notre morceau ♥ : It's real.
 

4 /9

Ben Howard, Every Kingdom

Ben Howard, Every Kingdom

Every Kingdom, Island Record/Tôt ou Tard, paru le 24 octobre.

A tout juste 23 ans, Ben Howard est en passe de devenir le nouveau petit prodige de la folk anglaise. Dans son pays, la presse le compare à John Martyn et Tim Buckley. Et inévitablement, à Bon Iver. Car Every Kingdom, premier album composé de 10 titres délicats, recèle de la même sincérité et de la même force d'inspiration que celles que l'on trouve dans les morceaux de l'Américain, aujourd'hui hissé au rang de superstar. Fans de folk, vous ne pouvez faire l'impasse sur ce jeune artiste dont on espère que la carrière sera longue. 

Notre morceau ♥ : Black Flies.

Old Pine :
 

5 /9

Mansfield Tya, Nyx

Mansfield Tya, Nyx

Nyx, Vicious Circle, paru le 17 octobre.

Mansfield Tya
, duo féminin originaire de Nantes, est probablement l'un des projets les plus originaux de cette sélection. Julia Lanoë et Carla Pallone, respectivement guitariste et violoniste, sont d'abord physiquement assez fascinantes : avec leurs allures de mec, on est tout de suite assez loin des minettes de la "scène féminine française". De leurs compos tantôt en français tantôt en anglais se dégage une atmosphère sombre et inquiétante, règnent sans aucun doute quelques démons nocturnes. Ce n'est pas pour rien que leur troisième album s'intitule Nyx, du nom de la déesse grecque de la Nuit. Malgré tout, ce qu'on préfère chez Manfield Tya, ce ne sont ni leurs minois ni l'ambiance ombreuse de leur musique, mais leurs textes oniriques. Morceaux choisis : "Je me sens très lâche, j'ai peur de demain/Non que j'aime la nuit, mais j'ai peur du matin", "Et le bronzage de tes fesses dessine un cœur vulgaire mais beau", "Mais si c'était un cerf, j'aurais vu des bois/Mais dans l'obscurité, je n'ai vu que la misère".

Notre morceau ♥ : Cavaliers.

Animal :
 

6 /9

Scratch Massive, Nuit de Rêve

Scratch Massive, Nuit de Rêve

Nuit de Rêve, Pschent/Wagram, paru le 31 octobre.

Décidément, les Français ont les idées noires. Après les sombres pérégrinations de Mansfield Tya (cf. critique précédente), Maud Geffray et Sébastien Chenut, duo de DJ parisien, nous plongent carrément en enfer. Nuit de rêve est un recueil de morceaux électro glaciaux et glaçants, plus adaptés aux danses macabres qu'aux déhanchements en clubs. Bref, un disque qui refroidira à la perfection nos soirées les plus chaudes...

Notre morceau ♥ : Closer feat. Chloé.

Nuit de Rêve
en écoute intégrale :
 

7 /9

Cass McCombs, Humor Risk

Cass McCombs, Humor Risk

Humor Risk, Domino, paru le 7 novembre.

Peu connu en France, ce songwriter californien qu'on pourrait situer entre Sufjan Stevens et Eliott Smith en est pourtant à son cinquième LP. Humor Risk est aussi le deuxième album que McCombs a sorti cette année, après Wit's End, paru en avril dernier. Plus rythmé et plus ensoleillé que son prédécesseur, cet albumaux mélodies délicates et aux humeurs variées s'avère être un bon début si l'on veut découvrir cet artiste essentiel.

Notre morceau ♥ : To Every Man His Chimera.

The Same Thing :

 

8 /9

Jeffrey Lewis, A Turn in the Dream Songs

Jeffrey Lewis, A Turn in the Dream Songs

A Turn in the Dream Songs, Beggars/Naïve, paru en octobre.

Si l'auteur-compositeur ne vous dit rien, peut-être reconnaitrez-vous le dessinateur. Le New-yorkais, qui troque régulièrement son crayon contre une guitare, a dans ses BD l'art de rendre drôle et poétique le vernaculaire. A Turn in the Dream Songs en est l'expression musicale : Mosquito Mass Murderer parle du calvaire du moustique qui s'incruste dans notre chambre en pleine nuit, Krongu Green Slime relate les aventures d'une chose verteet de nature indéterminée, et When You’re by Yourself pointe du doigt la lose du célibataire attablé seul dans sa cuisine minable. Le tout avec une légèreté et une simplicité qui ne s'érode pas. Car A Turn in the Dream Songs est le sixième album de ce trentenaire à l'air juvénile et au talent débordant.

Notre morceau ♥ : I Got Lost.

Krongu Green Slime :
 

9 /9

Tom Waits, Bad As Me

Tom Waits, Bad As Me

Bad As Me, Anticon, paru le 24 octobre.

Tom Waits
ne nous avait pas livré un album studio depuis 7 ans, autrement dit depuis Real Gone. Il fait avec Bad As Me un retour en 13 titres (3 de plus sont sur la version deluxe de l'album), toujours aussi écorchés qu'à l'accoutumée. Et comme il rare qu'une légende soit vivante, on se rue sur ce nouvel opus.

Satisfied :
 

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.