• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Nos 5 coups de cœur à écouter avant 2016

La plus 80s : l Le plus romantique : l Le plus soul : l La plus rock : l 5

Il n’est jamais trop tard pour parler des artistes qui nous ont fait pleurer ou fait danser en 2015. Albums rock, hip hop ou folk, petite session de rattrapage made in Glamour avant de basculer dans la nouvelle année 2016 (et sa frénésie de nouvelles sorties.)

LIRE LA SUITE
1 /5

La plus 80s : l'album 2015 de Monika

La plus 80s : l

Minois de chat, œil déterminé, style boyish et caractère bien trempé. Connue dans son pays natal, la Grèce, depuis ses 18 ans, la jolie Monika (Christodoulou de son nom de famille) a publié son premier album en 2008 et n’est donc pas une débutante. Mais avec ce troisième effort, Secret in the Dark, elle a voulu taper plus haut. Et, par la même occasion, conquérir le reste du monde. C’est plutôt bien parti, vu qu’elle a enregistré à New York avec les musiciens d’Amy Winehouse, Bruno Mars, Michael Bublé ou encore Sharon Jones, les Dap-Kings. S’ils sont avant tout issus du monde de la soul, Monika a réussi à faire un disque qui nourrit une pop eighties de disco, de gospel et de funk. Imbattable sur le dance-floor comme en témoigne ce tube sur lequel on adore se trémousser : "Secret in the Dark".

Monika, Secret in the Dark (Fat Possum Other Music / Pias)

2 /5

Le plus romantique : l'album 2015 de Tobias Jesso Jr

Le plus romantique : l

Cœur avec les mains pour ce Canadien de 30 ans. Deux mètres de haut, chevelure bouclée de petit garçon et regard perdu dans le vague, des peines sentimentales à revendre… Et des morceaux d’une pop absolument parfaite, inscrite dans le sillon jadis arboré par un certain Paul McCartney. Et quel sens de la ballade piano-voix ! Bluffant. "Without You", "How Could You Babe" ou encore "Hollywood" nous bercent sans nous endormir, et, même sous notre couette, on pourrait sortir le Zippo en fredonnant ses refrains entêtants. Une révélation qui n’a pas échappé à Adele, qui a fait appel à lui pour un morceau de 25 (l’un des meilleurs !), "When We Were Young". Il y a quelques semaines, le prodige canadien était à Paris pour écrire les chansons de son prochain album. On a hâte de les entendre !

Tobias Jesso Jr, Goon (Matador)

3 /5

Le plus soul : l'album 2015 de Son Little

Le plus soul : l

Avec ce premier album remarquablement abouti, Son Little (Aaron Livingstone de son vrai nom) signe un recueil de titres à la soul 5 étoiles. Normal : né à Los Angeles, il a appris la musique à Philadelphie aux côtés de The Roots alors qu’il sortait de ses études et enchaînait les petits boulots. En une soirée de beuverie et deux refrains entonnés sans y penser, il avait convaincu le groupe… Une fois la confiance gagnée, il a travaillé d’arrache-pied sur chaque seconde de ce disque précieux qui ne renie pas ses inspirations : les grands paysages et l’urbanité américains. Influences hip-hop, électro et blues, tout est là, particulièrement accessible, émouvant ou entraînant quand il le faut. Sans oublier une voix qui tape juste, surmontée d’une inséparable casquette ! Son Little a tout d’un grand…

Son Little, Son Little (Anti Records / Because)

4 /5

La plus rock : l'album 2015 de Courtney Barnett

La plus rock : l

Lorsqu’on fait du rock’n’roll et qu’on s’appelle Courtney, on est déjà bien partie. Et cette Australienne de 26 ans pourrait aller aussi loin que la veuve de Kurt Cobain. Après avoir été remarquée en 2014 avec un double EP de folk éraillé et insolent, elle a sorti au printemps 2015 un second disque au titre inoubliable d’ironie : Sometimes I Think And Think, And Sometimes I Just Sit. Un peu Lena Dunham dans l’âme, miss Barnett affirme son féminisme, son indépendance (elle écrit, joue de la guitare et chante), sa misanthropie et signe des petites pépites sous influence grunge parfaitement digestes et entraînantes. Son terrain de jeu préféré : la scène, où elle excelle. "Mets moi sur un piédestal et je ne pourrais que te décevoir", chante-t-elle dans sa chanson "Pedestrian at Best". Là-dessus, elle a tort, bien entendu.

Courtney Barnett, Sometimes I Think And Think, And Sometimes I Just Sit (House Anxiety)

5 /5

Le plus groovy : l'album 2015 de Curtis Harding

Le plus groovy : l

Si cet Américain né dans le Michigan (mais installé à Atlanta depuis de longues années) a attendu ses 34 ans pour sortir son premier album, ce n’est pas pour rien. Il a été choriste pour Cee-Lo Green, écrit des chansons avec le groupe de punk garage Black Lips… Et pris le temps de méditer des morceaux qui allieraient ce qu’il aime depuis l’enfance : le blues de Memphis, la soul de Detroit, le gospel qu’il chantait avec sa mère et le rock’n’roll de Jimi Hendrix. Le tout avec une sacrée dégaine qui a tapé dans l’œil d’Hedi Slimane, qui a signé la pochette de Soul Power. Ce premier disque porte bien son nom : de "Keep On Shining" à "Heaven’s On The Other Side", Curtis Harding manie les genres avec dextérité sans perdre son authenticité, toujours accompagnée de sa chère et tendre guitare.

Curtis Harding, Soul Power (Anti Records/Pias).

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.