• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Musique : la sélection Glamour du mois de mai

Jay Jay Johanson Kill The Young Elbow Bon Iver 11

Chaque mois, Glamour.com vous livre ses coups de coeur musicaux.

LIRE LA SUITE
1 /11

Jay Jay Johanson

Jay Jay Johanson

Spellbound, Universal Music S.A., paru le 2 mai.

Ce qu'on aime chez Jay Jay Johanson, c'est qu'il sait s'affranchir des genres bien démarqués : avec son (nouveau) look un peu ringard de chanteur de grunge, sa voix folk et délicate et ses mélodies profondément jazz, ce Suédois vraiment à part prouve une fois de plus, après quinze ans de carrière et sept albums (dont le premier, Whiskey, date de 1998), que son expérimentation musicale n'a pas encore atteint ses limites ni perdu de sa délicatesse. A écouter la tête au calme.

www.myspace.com/jayjayjohanson

2 /11

Kill The Young

Kill The Young

Thicker than water, Volvox Music, paru en avril.

C'est en 2005 que les trois frères de Manchester ont été révélés grâce à leur pop-rock joyeuse et efficace. Ils reviennent cette fois avec un troisième album plus sombre et plus personnel, largement marqué par la mort récente de leur père après un combat de deux ans contre la maladie. C'est d'ailleurs l'une de leurs photos de famille qui a été choisie pour la pochette de l'album. Les frangins annoncent donc la couleur dès les deux premiers morceaux, avec la très belle balade d'ouverture, Don't want to fight with you anymore (qui parle des rapports difficiles avec leur mère) et avec l'énergique One and only : ils ont mûri, certes, mais n'ont pas pour autant perdu de leur fraîcheur.

www.myspace.com/killtheyoung

3 /11

Elbow

Elbow

Build a rocket boys, Polydor, paru le 18 avril.

Il arrive souvent que la musique ait du mal à dépasser les frontières, aussi proches soient-elles. Révélé en 2001 avec leur premier album Asleep in the Back, les cinq Britanniques d'Elbow n'ont en tout cas plus à faire leurs preuves dans leur pays : en 2008, ils reçurent le prestigieux Mercury Price (face à Radiohead et Adele, entre autres) et furent sacrés Meilleur groupe de l'année aux Brit Awards l'année suivante. Elbow reste pourtant loin des préoccupations marketing et démontre avec ce cinquième album sa fidélité à sa sensibilité d'origine. Des morceaux complexes tant dans leurs mélodies que dans leurs arrangements, mais toujours aussi touchants.

www.myspace.com/elbowmusic

 

4 /11

Bon Iver

Bon Iver

Bon Iver, 4AD, à paraître le 21 juin.

On se souvient de Forever Emma, Forever Ago, le premier album miraculeux de l'Américain Justin Vernon, alias Bon Iver. Composés lors d'une retraite de trois mois dans le Nord du Wisconsin, les 10 morceaux de Forever Emma... avaient alors approché un niveau de beauté rarement atteint depuis de nombreuses années. Il revient prochainement avec un second album sobrement intitulé Bon Iver, peut-être un peu moins inspiré que le premier, peut-être aussi un peu plus joyeux, mais qui reste bien accroché aux sphères du sublime. En réalité, Bon Iver fait partie de ces musiciens qui s'écoutent quand on a besoin d'espoir.

www.myspace.com/boniver 

5 /11

Catherine Ringer

Catherine Ringer

Ring'n Roll, Because, à paraître le 13 mai.

Catherine Ringer l'a avoué : il lui aura fallu du temps pour produire cet album solo sans sa moitié, Fred Chichin, décédé en 2007. Aujourd'hui, c'est avec fierté qu'elle peut nous offrir ce disque imprégné de tout ce qui a fait la grandeur des Rita Mitsouko : l'humour, l'autodérision, la sensualité, la vulgarité, un peu, et aussi l'impertinence... Sauf que cette fois, on peut aussi ajouter le courage. Une renaissance à ne pas manquer.

www.deezer.com/fr/music/catherine-ringer

6 /11

Danger Mouse

Danger Mouse

Rome, EMI, à paraître le 16 mai.

Rome, c'est l'aboutissement d'un travail de cinq ans autour de la passion commune de deux hommes : les bandes-originales du cinéma classique italien. Le Dj et producteur Brian Burton, alias Danger Mouse (Gorillaz, Gnarls Barkley, The Black Keys...) et Daniele Luppi, compositeur originaire de Padoue en Italie, ont réuni en 2006 dans la capitale italienne les musiciens qui ont joué, à l’époque, sur les BO de films tels que Le bon, la brute et le truandou Il était une fois dans l'Ouest. Après avoir intégralement récréé les conditions d'enregistrement des années 60-70 dans d'anciennes catacombes, ils ont fait jouer à nouveau ensemble laplupart de ces musiciens, plus de quarante ans plus tard. Enfin, pour finaliser le tout, c'est à Jack White et Norah Jones qu'ils ont demandé de prêter leurs voix. Un projet somptueux et ambitieux qui prouve que la patience paye toujours.

http://romealbum.com/

7 /11

Dark Dark Dark

Dark Dark Dark

Wild Go, Melodya, à paraître le 11 mai.

Quand on commence à écouter les jolies chansons de Dark Dark Dark sur leur MySpace, on se dit d'abord que c'est fort dommage que la chanteuse ait cette voix si entendue et à la mode depuis quelques années déjà. Et quand on commence à écouter vraiment les jolies chansons de Dark Dark Dark, on se dit que c'est quand même vachement bien fichu. Wild Go est en réalité le deuxième album de ce groupe américain où évoluent tout plein d'instruments qui adoucissent les mœurs, clarinette et violoncelle compris. Et finalement, ces jolies chansons, on a envie de les écouter toute la journée.

www.myspace.com/darkdarkdarkband

8 /11

Austra

Austra

Feel It Break, Domino Records, à paraître le 16 mai.

Après le succès d'Arctic Monkeys, d'Anna Calvi ou des Kills, on sait désormais que le label anglais Domino a le chic de parier sur des artistes qui iront loin. Autant dire les membres d'Austra, dernière recrue du label, ont un bel avenir devant eux. Ce trio originaire de Toronto et mené par la chanteuse Katie Stelmanis propose une musique électro résolument entêtante mais surtout pas casse-tête. Des morceaux ultra-féminins (voire un brin lesbien, cf. le clip de Beat and the pulse) à écouter en se maquillant avant de sortir danser toute la night, baby.

www.myspace.com/austra

9 /11

The Feelies

The Feelies

Here Before, Import, à paraître en mai.

Formé en 1976, ce groupe américain de new-wave fait partie de ceux qui ont influencé une génération de musiciens de renom comme REM mais qui n'ont jamais percé commercialement. Vingt ans après Time For A Witness (1991), ces briscards de l'ère post-punk font leur grand retour avec un album à la hauteur de leur mythe discret. C'est direct, nerveux et chaleureux.

www.myspace.com/thefeeliesband

10 /11

Kate Bush

Kate Bush

Director's Cut, Fish People & EMI, à paraître le 16 mai.

Après six ans d'absence, l'atypique Anglaise qui se fait trop rare revient presque pour de vrai avec des réinterprétations de morceaux déjà parus sur ses albums The Sensual World (1989) etThe Red Shoes (1993). Le but de la compilation ? Rendre "parfaits" de vieux morceaux qui lui tenaient à cœur. Comme d'habitude, ça donne quelque chose d'assez étrange, et surtout quelque chose d'étrangement fascinant.

www.myspace.com/katebush2

11 /11

Chaque mois...

Chaque mois...

... retrouvez la sélection musicale de Glamour.com.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.