• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

Musique : les meilleurs albums de 2011

Austra Metronomy Cults WU LYF 9

WU LYF, The Black Keys, Metronomy... Glamour.com a sélectionné ses 9 albums préférés de 2011. Cliquez pour les découvrir.

LIRE LA SUITE
1 /9

Austra

Austra

Feel It Break, Domino Records, paru en mai.

Après les succès d'Arctic Monkeys, d'Anna Calvi ou des Kills, on savait que le label anglais Domino avait le chic de parier sur des artistes qui iront loin. La règle s'est une fois de plus confirmée pour Austra, trio originaire de Toronto mené par la chanteuse Katie Stelmanis et signé cette année sur le label. Avec leur musique électro résolument entêtante mais surtout pas casse-tête, ce groupe de filles en pleine ascension fut l'un de nos coups de cœur de l'année.

Notre morceau ♥ : Lose It.
L'écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

2 /9

Metronomy

Metronomy

The English Riviera, Because, paru en avril.

Metronomy, ce fut LE phénomène de l'année 2011. Et pour une fois qu'un phénomène était de qualité, on a eu de quoi se réjouir. The English Riviera, troisième album du groupe formé en 1999 (déjà), a marqué le triomphe de la pop à la fois minimaliste et sophistiquée, celle qui fait hocher doucement les têtes plus que bouger les corps, pour le plus grand plaisir des hipsteuses savamment coiffées. Un album ultra-classe, comme sa pochette, qu'on a écouté -et qu'on écoutera encore - en boucle.

Notre morceau ♥ : Everything Goes My Way.
L'écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

3 /9

Cults

Cults

Cults, ITNO/Columbia, paru en mai 2011.

Madeline Folin et Brian Oblivion, deux new-yorkais en couple sur scène comme dans la vraie vie, font partie de cette nouvelle génération de musiciens adulés par les branchés avant même d'avoir sorti le moindre EP, le tout grâce à un single entêtant, Go Outside. Ferrus de pop sixties, ces deux spécimens aux cheveux longs et bruns ont su allier à merveille voix sucrée et ambiance décoiffée. You know what I mean est sans doute le morceau qui pourrait suffire à décrire la musique de Cults, entre slow de bal de promo des années 60 et grosse teen-pop planante. L'un de nos albums chouchous de l'année.

Notre morceau ♥ : Abducted ou You Know What I Mean.
Les écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

4 /9

WU LYF

WU LYF

Go tell fire to the mountain, Lyf Recordings/Pias, paru en juin.

Dans le genre créateur de buzz, on peut dire que WU LYF a fait fort. Remarqués aux Transmusicales de Rennes en 2010, les quatre membres du groupe originaire de Manchester ont utilisé la combinaison gagnante "visages masqués/apparitions publiques limitées/nombre de membres du groupe non fixé". Résultat, le mythe fut largement entretenu pendant plusieurs mois afin que la hype fasse de ce collectif à l'étrange nom (WU LYF signifie en réalité World Unite Lucifer Youth Fondation) sa nouvelle obsession musicale. En réalité, un fois le côté marketing dépassé, on a réalisé que les morceaux de WU LYF étaient, eux, plutôt simples, authentiques, quasi mystiques. Bref, leur album est une pépite.

Notre morceau ♥ : Dirt.
L'écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

5 /9

James Blake

James Blake

James Blake, ATLAS/Polydor, paru en février.

Sorti de la Goldsmiths University of London il y a tout juste deux ans où il étudia la musique, le petit génie anglais nous a boulversé avec son premier album, objet hybride entre electro, soul, blues et dubstep. Plus attiré par l'expérimental que par la production de tubes générateurs de gros sous, James Blake est pourtant parvenu à toucher un large public avec ses machines de geek. Repéré grâce à son incroyable reprise du titre de Feist, Limit To You Your Love, ce garçon timide a depuis collaboré avec Bon Iver et tourné un peu partout dans le monde.

Notre morceau ♥ : Unluck.
L'écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

6 /9

Laura Marling

Laura Marling

 A creature I don't know, V2 Music, paru en septembre 2011.

Avec ce troisième album, la jeune Anglaise s'est définitivement imposée comme la grande prêtresse de la folk britannique. Élevée par un père musicien fan de folk des années 1970 qui lui appris la guitare très jeune, Laura, âgée aujourd'hui de seulement 22 ans, a la voix et les idées brillantes de ses idoles. En 2009, on se souvient  qu'elle avait assuré les premières parties des dates françaises de... Neil Young. Rien que ça. A creature I don't know est un album riche et délicat, dans la lignée de ceux de Sam Phillips, et qui se classe sans aucun doute parmi les meilleurs de l'année 2011.

Notre morceau ♥ : The Muse.
L'écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

7 /9

Other Lives

Other Lives

Tamer Animal, TBD Records, paru en août.

On en a beaucoup parlé sur notre site, c'est donc en toute logique que Tamer Animals fait partie de nos albums favoris de l'année. Inspirée et parfaitement arrangée, la folk épique d'Other Lives, groupe composé de 5 membres originaires de Stillwater, dans l’Oklahoma, a quelque chose de définitivement obsédant. En tournée depuis plusieurs mois dans le monde entier, la bande menée par Jesse Tabish assurera dans les semaines à venir les premières parties de plusieurs concerts de Radiohead aux Etats-Unis (voir aussi "Ils ferons parler d'eux en 2012..."). Le nombre de fans d'Other Lives risque d'exploser bien vite.

Notre morceau : For 12 ou As I Lay My Head Down.
Les écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

8 /9

The Black Keys

The Black Keys

El Camino, Nonesuch/Warner, paru en décembre.

Après un 6ème album chargé en tubes et écoulé à plus d'un million d'exemplaires (Brothers, sorti en 2010), les talentueux Dan Averbach et Patrick Corney avaient mis la barre haute. Ils ont relevé le défi avec El Camino, un opus réalisé en 40 jours avec le coup de main du génialissime producteur Danger Mouse (moitié de Gnarls Barkley, entre autres). Avec ses morceaux rock, mélodiques et sans détours, El Camino, sorti il y a peine quelques semaines, s'annonce déjà comme un album culte.

Ecouter les Black Keys dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".
 

9 /9

The Middle East

The Middle East

I Want That You Are Always Happy, Play It Again Sam/Pias, paru en juin.

The Middle East fait partie de ces groupes qui ne cherchent pas à innover à tout prix, et qui pourtant proposent quelque chose que l'on n'entend pas tous les jours. Originaires de Townsville, un bled du Queensland en Australie, les sept membres de ce collectif ont semble t-il puisé l'inspiration dans les montagnes rocheuses et les plages de sable blanc qui les ont vu grandir. Un paradoxe topographique que l'on pourrait comparer à leur album, qui n'est d'ailleurs pas leur premier coup d'essai, puisqu'ils ont sorti en 2008 un premier LP avant de se séparer brièvement. I Want That You Are Always Happy est tiraillé entre une folk douce et parfois dépouillée, comparable à celle d'Elliott Smith sur Black Death 1349 (en moins fagile) ou de Wilco sur Land Of Bloody Unknown (en moins rugueuse), des orchestrations épiques dignes d'un bon road movie (Dan's Silverleaf et bien sûr Hunger Song, le "tube" de l'album), et une pop malicieuse (Jesus Came To My Birthday Party). Il fut assurément l'un des meilleurs albums de l'été.

Notre morceau ♥ : Hunger Song.
L'écouter dans la playlist "Les meilleurs morceaux de 2011".

Marine Benoit
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.