• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les six artistes à écouter cet automne

Car : le phoenix de l Natas Loves You : melting pop Mina Tindle : l Baxter Dury : dandy déluré 6

Au mois d’octobre, on se love dans les bras du crooner pop Baxter Dury, on s’évade avec Natas Loves You… Zoom sur six artistes qui vont rythmer l'automne.

LIRE LA SUITE
1 /6

Car : le phoenix de l'électro pop

Car : le phoenix de l

On a découvert la magnétique Chloé Raunet alors qu’elle était chanteuse du groupe Battant. Aujourd’hui, elle fait cavalier seul (sa moitié Joël Dever s’est suicidé il y a trois ans) avec son nouveau projet C.A.R (Choose Acronym Randomly). Dévastée par sa disparition, elle a composé ces douze titres avec l’énergie du désespoir. Une catharsis salutaire pour cette Canadienne installée à Londres. L’intrigante Chloé a changé de tête (elle est devenue blonde platine), mais reste fidèle à son univers dark, très influencé par la new wave. Pas vraiment l’album le plus joyeux du moment donc, mais difficile de rester insensible à sa pop minimale et racée.

My friend (Kill The Dj), sortie le 27 octobre.

2 /6

Natas Loves You : melting pop

Natas Loves You : melting pop

La rentrée comporte toujours son lot de bonnes surprises, et Natas Loves You en fait partie. Ces cinq parisiens d’adoption sont de nationalités variées (le groupe compte dans ses rangs un Franco-Américain, un Finlandais, un Luxembourgeois ou encore un Espagnol), et possèdent une réelle inclinaison pour le voyage. En témoignent leurs deux derniers clips, le premier filmé lors d’un road trip en Inde, le second mis en boîte par le réalisateur Larry Clark dans les rues de Marfa (au Texas). Ce premier album se révèle à l’image du groupe, hétéroclite mais pas fourre-tout. Logique, ses membres partagent le même amour pour les Beatles, Phoenix et Tahiti 80. On se laisse transporter avec bonheur par leur pop introspective, un peu baba cool sur les bords. Namaste Natas Loves You !

The 8th continent (Cinq7/Wagram), disponible depuis le 13 octobre.

3 /6

Mina Tindle : l'échappée belle

Mina Tindle : l

Il y a deux ans la parisienne Mina Tindle (alias Pauline de Lassus) redonnait ses lettres de noblesse au folk Made In France avec Taranta. Depuis, la parisienne a gagné en assurance et continue de jongler entre le Français et l’Anglais. Ses mélodies rythmées se sont étoffées, riches en chœurs luxuriants façon Arcade Fire. À son timbre soul et suave proche de celui de Feist (à qui on la compare souvent) se mêlent des accents power pop irrésistibles. Parades a ce quelque chose d’intemporel (moderne et suranné à la fois) que seul les grands disques possèdent. Un kaléidoscope dont chacune des facettes nous touche ou nous emporte. Un sans faute.

Parades (Believe). Disponible depuis le 6 octobre.

4 /6

Baxter Dury : dandy déluré

Baxter Dury : dandy déluré

C’est toujours un plaisir de retrouver Baxter Dury, génie trop méconnu de la pop contemporaine. Alors que son précédent album (sorti en 2011) avait connu un franc succès sous nos latitudes (après deux premiers essais moins médiatisés), It’s a pleasure, possède tous les atouts pour suivre le même chemin. Bancal et entrainant à la fois, lo-fi sans être cheap, le nouvel effort du dandy Anglais oscille entre mélodies lumineuses et gueule de bois. Sans oublier l’omniprésence d’une voix féminine douce et apaisante (dont l’heureuse propriétaire est Fabienne Debarre, du trio We Were Evergreen). On chavire à l’écoute d’un des meilleurs songwritters de notre époque, tout simplement.

It’s a pleasure (Pias). Sortie le 20 octobre.

5 /6

The Drums : tambours battants

 The Drums : tambours battants

En 2010, les New Yorkais The Drums secouent la planète pop et deviennent « la révélation de l’année ». Un buzz énorme qui pèse sur leurs frêles épaules, à tel point que l’un d’entre eux jette l’éponge. Les deux amis d'enfance Jonathan Pierce, chanteur et Jacob Graham, guitariste, maintiennent le cap, distillant aux quatre coins de la planète leurs mélodies catchy teintées de new wave. Le duo enchaîne avec un second album dans la foulée en 2011. Après une pause de trois ans, les Brooklyniens sont de retour. Il est toujours difficile de faire ses preuves sur la durée quand le monde vous prédit une carrière éphémère. Mais The Drums sont des marathoniens, et leur talent ne s’est en rien essoufflé. Ils ont pris le temps de poser leurs valises et de composer ce nouvel album ailleurs que sur la banquette d’un tour bus. L’occasion de coucher sur papier les angoisses abyssales ressenties lorsque l’on est tout en haut, au sommet, un précipice sous ses pieds. Moins naïfs, plus sérieux, The Drums ont abandonné la surf pop et sont revenus à leurs premières amours, Joy Division et The Pixies. Le calme après la tempête. Ou presque.

Encyclopedia (Minor Records/La Baleine), disponible depuis le 23 septembre.

6 /6

Kindness : crooner électro pop

Kindness : crooner électro pop

Kindness (alias Adam Bainbridge) a déboulé tel un ange dans le paysage musical en 2012, avec un premier album en forme de mantra : World, you need a change of mind. Ne pas se fier aux apparences, avec son allure de chanteur lyrique, ce grand garçon romantique et dégingandé est plutôt amateur de R’n’B old school et d’électro. Pour ce second long format, il ne change pas de formule et déroule sur des rythmes lents et chaloupés ses paroles délicates, évoquant des chagrins d’amour pour la plupart. Bonne nouvelle : son groove feutré et sensuel -presque sexuel, n’a rien perdu de son charme. Ce retour est également l’occasion pour lui de (bien) s’entourer : la chanteuse Robyn et Devonté Hynes (de Blood Orange) font partie du casting. Deux bonnes raisons supplémentaires d’y prêter une oreille.

Otherness (Pias/Cooperative), sortie le 13 octobre.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.