• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les néo-divas de la Soul

Rachel Claudio, la diva-Mc Yuna et sa soul-pop lunaire

Avec Yuna et Rachel Claudio, la musique de l’âme fusionne avec la pop, le folk, ou le r’n’b. Grâce à leurs nouveaux albums, ces deux artistes contribuent à réinventer le genre et lui esquissent un avenir fastueux. Chronique d’une relève assurée.

LIRE LA SUITE
1 /2

Rachel Claudio, la diva-Mc

Rachel Claudio, la diva-Mc

Depuis son arrivée en France en 2006, cette belle australienne enchaîne les collaborations prestigieuses : si elle pose sa voix (très) puissante aux côtés d’artistes tels que Martin Solveig, collabore avec Grand Corps Malade ou Oxmo Puccino, elle est aussi auteure, notamment pour Ben L’Oncle dont elle a co-écrit le nouvel album. Outre-Atlantique, son talent ne passe pas non plus inaperçu puisqu’elle a déjà fait les premières parties de Common, The Roots ou Dwele, et a travaillé avec les producteurs King Britt et Steve Mckle (Jill Scott, Billal).

Une carrière plutôt prometteuse donc, qui devrait connaître une belle ascension grâce à ce nouvel EP, Thrill Of The Game. Huit titres explosifs dont un featuring avec Ben L’Oncle Soul (Jupiter), sur lesquels Rachel Claudio dévoile sa soul aussi futuriste que transgenre. Car si les mélodies jouent les ritournelles épurées sur "Thrill Of The Game", elles se muent en reggae avec "Long After", puis s’essaient sensuellement au blues avec les riffs de guitares de "Maggot Brain". Quant aux cordes vocales de la diva, tout aussi joueuses, elles jonglent entre chant lyrique et rap ciselé, le tout avec une classe indiscutable.

"Thrill Of The Game" de Rachel Claudio, Musicast. Sorti le 17 mars.

2 /2

Yuna et sa soul-pop lunaire

Yuna et sa soul-pop lunaire

Déjà star dans son pays natal en Malaisie, la chanteuse émigre aux Etats-Unis où elle ne tarde pas à connaître le succès avec Yuna, son premier album sorti en 2012. De ce dernier, c’est le tube "Live Your Life" qui la fera connaître, réalisé par un certain Pharrell Williams. C’est dire à quel point le producteur a du flair. Car Yuna, c’est d’abord une voix de velours, à la croisée des timbres d’Imany et de Norah Jones. Un chant d’une douceur infinie qui s’accorde gracieusement avec chaque sonorité qu’il croise : xylophones ou mélodies électro, guitares acoustiques et instrumentales pop.

Dans cette virée nocturne qu’est Nocturnal, les ambiances se succèdent, allant de la ballade folk avec les envoûtants "Mountain" ou "Lights And Camera", en passant par le très pop "Rescue" puis par le RnB avec l’excellent "Someone Who Can" produit par Chad Hugo des Neptunes (notons que Yuna fait l’unanimité chez les NERD). Une palette de styles donc, mais qui reste constamment gorgée de soul et abordée avec une fraîcheur et une sincérité rare. En somme, un disque incroyablement beau et plein de bonnes ondes.

"Nocturnal", de Yuna, Nocturnal/Universal/Verve/. Sorti le 24 mars 2014. En concert le 26 Mars au Point Ephémère à Paris.

Par Julie Pujols Benoit
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.