• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Musique : la sélection Glamour du mois d'octobre

Wilco, The Whole Love. Camille, Ilo Veyou. Ane Brun, It All Starts With One. Justice, Audio, Video, Disco. 9

Wilco, Lanterns on the Lake, Veronica Falls... Glamour.com vous livre ses coups de cœur de la rentrée. Cliquez pour les découvrir.

LIRE LA SUITE
1 /9

Wilco, The Whole Love.

Wilco, The Whole Love.

The Whole Love, dBpm Records/Anticon, paru le 26 septembre.

Un huitième album sous le signe du changement pour le groupe américain qui, après avoir été choyé par les critiques pendant une quinzaine d'années, commence bel et bien à se faire une place durable dans le cœur du public. The Whole Love, disque de 16 nouveaux titres choisis parmi une soixantaine composés ces deux dernières années, se veut très libre : Jeff Tweedy et ses camarades ont fait le choix de le sortir sur leur propre label, dBpm Records, et de rompre ainsi avec le "business". Musicalement, les six Chicagoans se sont aussi laissés aller à plus d'expérimentation (guitares qui font limite mal aux oreilles, pulses électro...) sans jamais délaisser  leur tradition rock-country. Bref, une fois de plus, le groupe prouve que son inspiration ne se tarit pas et que l'audace fait partie de son langage musical : il suffit d'écouter l'étrange Art Of Almost, premier morceau de l'album de plus de 7 minutes, ou le chaleureux One Sunday Morning, qui lui ne dure pas moins de 12 minutes. Il ne nous reste plus qu'à souhaiter une aussi longue vie à Wilco.
myspace.com/wilco

Notre morceau ♥ : Black Moon.

 

Born Alone :
 

2 /9

Camille, Ilo Veyou.

Camille, Ilo Veyou.

Ilo Veyou, EMI, paru le 17 octobre.

On ne vous cache pas qu'avec Aujourd'hui, premier titre d'Ilo Veyou, on a eu très peur. Les vers pseudo-surréalistes récités à la manière d'une folle échappée d'asile, très peu pour nous. Puis est venu, ouf rapidement, le deuxième titre, L'étourdie. On s'est sentis un peu mieux. On s'est dit : "Allez, allez, allez, on continue. Camille, c'est bien, normalement.", tout en croisant les doigts pour que ce nouvel album ne ressemble pas à Music Hole, déroutant disque sorti en 2008 à base de "clap-clap" et de "coin-coin". Le titre suivant s'appelait justement Allez allez allez. A partir de , on a retrouvé la gracieuse Camille du Fil. Malgré quelques morceaux clairement gonflants (Message, La France), Ilo Veyou s'impose comme l'une des créations les plus originales de ces derniers mois. Et c'est toute la force de Camille, qui, semble-t-il, n'a peur de rien : tour à tour, elle se met dans la peau de Jeff Buckley s'il avait été une fille (Wet Boy), d'une folkeuse irlandaise (Le Berger) ou d'une petite crooneuse sexy (Mars is no fun). Alors oui, on n'aime pas trop ses bruits de bouche, mais Camille nous étonne tellement qu'on a bien vite fait de les oublier pour ne retenir que ses mots et ses vocalises quasi mystiques.
www.camille-music.com

Notre morceau ♥ : Wet Boy.

L'étourderie :
 

3 /9

Ane Brun, It All Starts With One.

Ane Brun, It All Starts With One.

It All Starts With One, Balloon Ranger Recordings/Almost Music, paru le 30 septembre.

Les chanteuses comme Ane Brun se font rares de nos jours la musique se veut de plus en plus calibrée et les artistes sont souvent de purs produits marketings (sans se la jouer briscard râleur, hein). Cette Norvégienne de 33 ans qui vit à Stockholm depuis de nombreuses années n'en est pas à son premier coup d'essai : star en Scandinavie, elle a déjà reçu de nombreuses récompenses pour son album A Temporary Dive, sorti en 2005, et réalisé un album de duos de haut vol, Duets, avec, entre autres, Syd Matters et Ron Sexsmith. Elle revient aujourd'hui avec It All Starts With One, écrin sublime de 10 morceaux sa voix gracieuse porte guitares chaudes, ensemble de cordes et piano léger. Toujours bien entourée, Ane Brun s'est associée cette fois au songwriter Jose Gonzales sur l'un de ses morceaux, Worship. Une artiste à découvrir sans plus attendre si vous ne la connaissez pas encore.
http://anebrun.com

Notre morceau ♥ : Words.

Do You Remember :
 

4 /9

Justice, Audio, Video, Disco.

Justice, Audio, Video, Disco.

Audio, Video, Disco, Ed Banger/Because, paru le 24 octobre.

"Plus rural et lumineux". Voici comment Gaspard Augé, l'un des membres du duo Justice, parle de leur nouvel album, Audio, Video, Disco, sorti ce lundi dans les bacs. Mmm. Plus "rural", franchement, on ne voit pas, surtout quand on connait le niveau de branchitude des garçons. Plus lumineux, on y est déjà plus. Sur ce second opus attendu par toute une génération de jeunes habitués des dance-floors, Justice s'est cette fois ouvert à toutes sortes d'influences déjà en filigrane sur "†", leur premier album : sur Audio, Video, Disco, on se délecte des références hardrock eighties, des harmonies vocales à la Crosby, Stills & Nash et des faux clavecins très "cour du roi". Un album ambitieux et certainement à la hauteur des attentes du public. Bref, une vraie machine de guerre.
myspace.com/etjusticepourtous

Notre morceau ♥ : Canon.


5 /9

Lanterns On The Lake, Gracious Tide, Take Me Home.

Lanterns On The Lake, Gracious Tide, Take Me Home.

Gracious Tide, Take Me Home, Bella Union/Cooperative Music, paru le 19 septembre.

Avec un nom de groupe aussi poétique, rien de surprenant à ce que la musique Lanterns On The Lake soit atmosphérique et un brin languissante. Porté par de riches orchestrations légèrement teintées d'electronica, leur premier album  Gracious Tide, Take Me Home est le résultat de deux brillants EP, sortis respectivement en 2009 et 2010, et surtout de l'inspiration de ses deux leaders, Hazel Wilde et Paul Gregory :"La plupart de nos paroles ont été écrites par Paul et moi quand on est partis sur la côte, dans la petite ville j'ai grandi. (...) Là-bas, on s'est nourris des histoires que les gens ont eu avec la mer", a expliqué Hazel. Un groupe de originaire de Newcastle qui plaira aux fans de Mazzy Star ou des Cocteau Twins.
http://lanternsonthelake.com

Notre morceau ♥ : You're Almost There et If I've been unkind.



Keep On Trying :

6 /9

Loch Lomond, Little Me Will Start With A Storm.

Loch Lomond, Little Me Will Start With A Storm.

Little Me Will Start A Storm, Chemikal Underground/Pias, à paraître en octobre.

Si vous tapez Loch Lomond sur Google, vous tomberez, au choix, sur des photos de lochs écossais, de châteaux qui font froid dans le dos, ou de bouteilles de whisky de cette même marque. Bref, sur des trucs qui ont un rapport avec l'Ecosse. D'ailleurs, ceux qui se cachent derrière ce nom sont signés sur un label écossais, Chemikal Underground. Sauf que les six membres de ce joli groupe de folkeux des côtes (encore un) sont originaires de Portland, dans l'Oregon, c'est à dire à des milliers de kilomètres de l'Ecosse. Peu importe, il faut savoir construire des histoires autour de la musique. Mieux encore, celle de Loch Lomond, avec tous ses rebondissements et ses envolées instrumentales, en raconte.
myspace.com/lochlomondmusic

Notre morceau ♥ : Blood Bank.

Blue Lead Fences :
 

7 /9

Veronica Falls, Veronica Falls.

Veronica Falls, Veronica Falls.

Veronica Falls, Bella Union, à paraître en octobre.

Pas de bouteille de whisky ou de loch brumeux, mais de vrais Ecossais cette fois (voir la critique de Loch Lomond, Little Me Will Start A Storm) qui débarquent (de Londres, puisque c'est qu'ils vivent) avec un premier album réussi. Avec leur pop fraîche et spontanée et leur petit look très "A.P.C.", ces quatre jeunots ont déjà fait pas mal d'adeptes au Royaume-Uni, dont le groupe Metronomy qui a offert à  Roxanne Clifford, voix lead de Veronica, le premier rôle dans son clip de Everything Goes My Way. Et ça, c'est la classe.
http://veronicafalls.com

Notre morceau ♥ : Found Love In A Graveyard.



Bad Feeling :
 

8 /9

Jonny Kearney & Lucy Farrell, Kite.

Jonny Kearney & Lucy Farrell, Kite.

Kite, Rabble Rouser, paru le 10 octobre.

Adorable petit duo de la scène folk britannique, Jonny Kearney & Lucy Farrell proposent une musique acoustique sobre et inspirée, qui ravira les amoureux des chassés-croisés vocaux masculin-féminin. Leur atout : leurs compositions mélancoliques et presque désuètes, qui nous transportent au temps reculé des complaintes. Du sur-mesure pour les mélomanes fleur bleue mais pas cul-culs.
www.jonnyandlucy.com

Notre morceau ♥ : Winter Got Lost.
 

9 /9

Fránçois & The Atlas Mountains, E Volo Love.

Fránçois & The Atlas Mountains, E Volo Love.

E Volo Love, Domino/Pias, paru en octobre.

Première signature française du prestigieux label anglais Domino (Arctic Monkeys, Dirty Projectors, Franz Ferdinand...), Fránçois Marry et ses copains sont comme qui dirait sur la pente ascensionnelle. Originaire de Charente, ce groupe révélation du dernier Printemps de Bourges réussit le pari difficile de faire de la bonne pop en tantôt en français, tantôt en anglais. Avec des références assumées comme Dominique A, Jacques Prévert ou Talking Head, François & The Atlas Mountains propose quelque chose de résolument neuf, et prouve ainsi que les artistes français savent dépasser les frontières de l'Hexagone (et puis juste comme ça au passage, ils sont vraiment beaux gosses).
myspace.com/francoisinbristol

Notre morceau ♥ : Buried Treasures.

Piscine :
 

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.