• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

La tournée vegan de Lilly Wood And The Prick aux Amériques

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis 29

Pendant 10 jours, le groupe Lilly Wood And The Prick va sillonner les Etats-Unis pour une série de concerts. L’occasion pour Nili Hadida, la chanteuse, de nous raconter jour après jour leurs aventures sur la route, et de tester les bonnes adresses vegan qu’elle trouve en chemin. Bah oui, pour bien chanter, il faut avoir le ventre plein !

LIRE LA SUITE
1 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Partie IV et V - Los Angeles & San Francisco 

Enfin un peu de repos. Il fait un temps sublime à L.A. J’emmène tout le monde manger chez Sqirl, un endroit super cool sur Vermont, et dont la spécialité est le riz soufflé. Y’a pas photo, si on veut bien manger, ici, c’est plus facile qu’en France.

2 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Ensuite c’est direction Griffith Park où se trouve l’Observatoire et d’où on peut admirer toute la ville. On marche deux heures, ça fait du bien de se dépenser…

3 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Après m’être changée à l’hôtel je file à Venice Beach rejoindre mon vieil ami Chris sur le rooftop du Erwin Hotel. Je commande une bouteille de Pinot Grigio pour faire comme Carmella dans les Sopranos.

4 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

La soirée est un peu floue, mais je sais qu’on s’est fait évacués du club Short Stop parce qu’il y avait un feu, que j’ai dit a un pompier très occupé à nous dégager qu’il était  “cute“, et qu’il a rougit. J’ai fini (après avoir refait 3 fois le monde) avec les copains à jouer au Time’s Up dans une des chambres de notre Motel miteux. Une excellente soirée donc !

5 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Le lendemain il pleut sur L.A. mais le moral est revenu ! Je crois que le jour off a fait du bien à tout le monde. :)

6 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Il y a beaucoup de monde au concert. Je crois que ce sera mon concert préféré des Etats-Unis. Les gens nous envoient plein d’amour, on joue bien… Pourtant avant de monter sur scène, j’étais aphone. Ca m’arrive souvent. C’est fou, mais le fait de monter sur scène, il se passe un truc. Je ne sais pas ce que c’est, mais tout se passe toujours bien, parce qu’il le faut.

7 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Le lendemain matin, réveil aux aurores. Nous avons 6 heures de route en van jusqu’à San Francisco.

8 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

L’occasion de profiter un peu du paysage californien. Même si j’ai habité ici je suis toujours captivée par le décor… Tout à l’air immense.

9 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Une fois arrivés, nous avons la bonne surprise de trouver une piscine sur le toit de l’hôtel. On se jette tous dedans une petite heure avant de devoir aller décharger le camion… Beaucoup de monde au concert de SF aussi … Vocalement je suis limite … Tout le monde se couche tôt. Cette semaine a été super éprouvante. Je suis fière de nous.

10 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Le lendemain à l’aéroport, je commande une “pizza au fromage sans fromage“ avant le décollage. C’est pas tout le temps facile de manger selon ses principes, mais je trouve ça assez gratifiant d’essayer de faire le moins de mal possible.

Bisou N.

11 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Partie III BOSTON : Puis vint le froid.

Finalement le concert de New York était blindé de monde et on a super bien joué. On a même décidé d’être propres et on a loué une chambre au W Hotel juste à côté de la salle pour prendre une douche. Aujourd’hui changement de décor à la sortie du bus, nous sommes en banlieue de Boston, le temps est gris, il pleut, la fatigue commence à se faire ressentir…

12 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

On va se poser au Refuge Cafe qui porte super bien son nom. Dedans il fait chaud, une compile de grunge gentil diffuse une ambiance digne de ce qu’on s’imaginerait de Boston. Des gens trop cools avec des lunettes et des piercings boivent des cafés au lait de soja, une fille super belle tape un devoir sur son ordi, et moi je commande un vegan breakfast burrito. Trop bon.

13 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Cette banlieue de Boston, Brighton donc, me donne des envies de n’importe quoi. Souvent en tournée, pour combattre la fatigue et la morosité, je provoque. Les gens, les choses, je provoque. Je trouve un salon de tatouage à 700 mètres de la salle. Nous voilà partis pour se faire piquer Mathias, Emmanuel (notre manageur) et moi.

14 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Je tombe toujours amoureuse de mes tatoueurs. Je trouve cette relation tellement particulière : laisser un parfait inconnu laisser une empreinte indélébile au fond de votre peau. Ca me fascine. Nick mon tatoueur, me raconte qu’il est né ici, il n’est jamais sorti du territoire américain, et qu’il a un petit garçon qui s’appelle Panther. Comme mon projet solo. Je trouve ça marrant. Nick est un type bien.

15 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Cette journée est surréaliste, le concert aussi. J’ai toujours du mal à réaliser et à comprendre que des gens viennent nous voir en concert ici, si loin de chez nous. Croiser des adolescentes qui connaissent les morceaux par cœur, ici à Boston !!!! Après le concert j’ai une grosse dispute avec Alexis notre tour manageur. On commence à être fatigués.

16 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Partie 2 - New York ou la fin de toute hygiène pour nous

Mais commençons par le commencement : ce matin je me suis réveillée vers 6 heures du matin sur un parking à une heure et demi de New York et plutôt de bonne humeur. Ici y’a toujours un Starbucks qui traîne. Même dans la plus pourrie des stations service. Ca fait toujours plaisir !

17 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

J’ai toujours mes écouteurs vissés sur mes oreilles. Dans le van j’écoute Mount Kimbie et me dis en regardant les gratte-ciels qui défilent par la vitre, que c’est dingue d’être en tournée ici, décidément je ne m’y fais pas. !

18 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Puis tout s’enchaîne, on nous lâche sur 3rd Avenue et deux groupes se forment : j’embarque Mathias, Clément et Augustin à Brooklyn, où on m’a conseillé un diner vegan. Le reste des garçons restent à Manhattan et vont bruncher.
New-York, ça fini toujours par t’avoir. Même si c’est la dixième fois. Au bout de cinq minutes t’as toujours envie de tout plaquer et de ne plus jamais rentrer chez toi.

19 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Arrivés à Bushwick on marche un peu et on arrive enfin chez Champs. Trop bon !!! Tout le monde ici est un tout petit peu trop cool, mais ça vaut le coup. Des “œufs“ brouillés, du “bacon“, des burritos au “poulet“...

20 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Tout est vegan, rien est animal, et nous on se régale. Ensuite on marche une bonne heure et on achète des frippes, normal. Jusque là tout va bien.

21 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En arrivant à la salle, j’ai un nœud au ventre, c’est immense. Une jauge de 1000 personnes. J’ai toujours ce stress de passer pour une nulle si la salle n’est pas comble, pourtant ça ne change rien à la qualité du concert. Je me demande si c’est pareil pour tout le monde ou si c’est moi qui aie un complexe d’infériorité !?

22 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En rentrant de notre périple brooklynien on rêvait tous d’une bonne douche, le soleil brillait, la bonne humeur était de la partie, puis la sentence est tombée. PAS DE DOUCHE à la salle. 

On est SALES. Je vous jure qu’on est sales. Est-ce que ma copine Céline chez Glamour va publier ça ? :) Pas très glamour … Je pense me laver les cheveux dans un lavabo avant le concert. Ce côté gitan, je l’adore en vérité. C’est aussi ça la tournée. Etre sur la route c’est s’adapter à la route. C’est elle qui commande. Aujourd’hui pas de douche. On l’appréciera d’autant plus demain.
C’est bizarre mais en tournée j’ai toujours l’impression d’être investie d’une mission très importante. C’est la musique la priorité. On sera sales tant pis. Mais le concert il faut qu’il soit parfait. Est-ce que je dépasse les bornes ? Il me reste un peu de dignité encore ou vous me trouvez dégoutante ? On fera ça “à la française" quand même, promis.

Hier à Washington il y avait 300 personnes, on a adoré. Les gens dansaient, chantaient. J’espère que ce sera pareil ce soir ! Après le concert on doit plier super vite, remonter dans le bus et partir pour Boston.

Bisous 

Nili

23 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Partie 1 : Le départ

Notre régisseur Alexis nous avait donné rendez-vous à l’aéroport à 9h. Je ne me souviens pas exactement de tout ce qui s’est passé jusqu’au décollage de l’avion, mais je sais que j’ai beaucoup bu, acheté des super lunettes de soleil, dansé le rock avec le vendeur de chez Solaris, et appris le cocktail “Russian Cocain“ au barman de l’aéroport. J'ai aussi beaucoup pleuré, mais ri plus encore. J’ai enfoui mon anxiété dans n’importe quoi. Parce qu’au risque de paraître commune, moi aussi j’ai peur en avion. Pour être précise, j’ai peur de mourir. Et en avion c’est pas moi qui conduit, alors…

24 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

J’avais envie de vous parler un peu de “veganisme“. La tournée c’est sympa mais QU’EST CE QU’ON MANGE ? Etre végétalien c’est CHIANT, on va pas se mentir. J’ai tout le temps faim. La tournée américaine était l’occasion de faire un petit comparatif et, photo filtrée Instagram à l’appui, prouver qu’en France, on a de sacrés efforts à faire.

25 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Tout commence donc hier matin à l’aéroport, Mathias et moi cherchons à prendre notre petit-déjeuner. Notre batteur et végétarien invétéré a décidé de partager mon aventure végétalienne pour la tournée, et j’espère secrètement le convertir définitivement. Nous nous dirigeons vers chez Paul, pour découvrir sans surprise qu’absolument RIEN de ce qu’ils proposent ne correspond à notre régime végétalien (à savoir tout ce qui contient du lait, du beurre, des oeufs, etc … Tout ce qui est de provenance animale en somme). Enfin si, il y avait des “benoîtons aux olives“. Nous en commandons donc deux chacun et Mathias, aventurier, encanaille son menu d’une granny smith. Merci Paul. Suite à cet échec culinaire nous retournons plutôt au bar du Terminal E noyer notre estomac dans une seconde bouteille de champagne...

26 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

La suite et le vol sont très flous. Je viens de retrouver une photo de moi dans l’avion, un Bloody Mary à la main, j’en conclu que j’ai du continuer à boire. Une photo également du plateau repas vegan qu’on nous a servi et qui, d’après Mathias a atterri sur le mur à côté de moi, ça non plus je ne m’en souviens pas. J’ai le vague souvenir d’avoir allumé une cigarette dans les toilettes de l’avion et de l’avoir vite éteinte, mais je ne culpabilise pas parce que je me suis confessée à l’hôtesse en partant, et elle a dit que ce n’était pas grave. Elle était super cool notre hôtesse.

27 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Aujourd’hui à Washington il fait super beau. On est tous hyper fiers d’être ici pour jouer. Je me dis qu’il n’y aura peut être que quatre pèlerins au concert ce soir, mais putain on l’a fait ! On y est ! On a notre tournée américaine ! Toutes les vingt minutes je me promets mentalement que je vais faire les meilleurs concerts de ma vie et me dit qu’il faut que ce soit fou. IL FAUT QUE CE SOIT FOU !!!!!!

28 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Ce qui est bien, et qui va aider considérablement mon métabolisme, c’est qu’aux États-Unis, être vegan, c’est facile. Dans Google, j’ai tapé “restaurant vegan“ et des dizaines de propositions d'adresses situées près de moi se sont affichées sur mon ordinateur. On a mangé sur 14th Street, ça s’appelle Busboys & Poets, et si un jour vous êtes à Washington et bien allez-y pour moi.

29 /29

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

En tournée avec Lilly Wood And The Prick aux Etats-Unis

Je suis contente, j’ai le ventre plein, c’était super bon. Aucune petite bête n’a aidé à remplir mon estomac (et en plus décidément j’adore mes nouvelles lunettes de soleil.)

DEMAIN NEW-YORK !!!!!!!

Bisous

Nili.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.