Psy : l'homme derrière "Gangnam Style"

Derrière l'effet tube de l'été, le contrat avec Universal et la sortie imminente d'un nouveau single (possiblement en anglais), Psy, c'est qui en fait ? Pas celui qu'on croit, en tous cas...

Psy : l'homme derrière
© DR -

A moins d'avoir passé l'été et l'automne dans un sous-marin au large de la côte bretonne, vous avez forcément entendu/vu/dansé sur "Gangnam Style", le premier titre du millénaire de pop coréenne à s'être simultanément classé au sommet des charts en Asie, aux Etats-Unis et en Europe. A l'origine de ce succès totalement imprévisible : un clip coloré et décalé dans la grande tradition K-pop, une chanson saveur LMFAO pile dans l'air du temps, et Psy, un gars rondouillard auquel tout le monde peut s'identifier.
 

Un électron libre
Le clip est déjà entré dans la légende : son esthétique, parodiée et détournée jusqu'à plus soif aux quatre coins du globe, en a fait la vidéo la plus aimée de l'histoire de YouTube. "Daebak !", comme disent les coréens ("Victoire !"). Pourtant, le chanteur ne correspond pas aux standards de la K-pop, et il le sait bien : il profite alors de son succès pour composer des titres pour d'autres et surfer sur son image de trublion déglingo, comme dans "Champion", sample du thème du "Flic de Beverly Hills", ou des reprises échevelées de Lady Gaga et de Beyoncé que le public adore. Un de ses succès récents s'appelle notamment "Right Now" (2010). Mais ironiquement, il ne fait pas (encore) le poids face aux groupes d'idols ultra-calibrés qui inondent le marché et rencontrent un succès phénoménal.

Découvrez également le phénomène Harlem Shake