Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Interview : les BB Brunes, plus vraiment BB…

BB brunes int

Depuis leur révélation en 2008, les BB Brunes ont bien grandi. A l’occasion de la sortie de leur troisième album, on les a rencontrés dans une chambre d’hôtel cosy du 8ème arrondissement pour des confidences sur le canapé.

Vous parlez encore beaucoup d’amour dans votre nouvel album. En fait, vous ne pouvez pas vous en empêcher, non ?
Adrien : En même temps, c’est difficile de s’empêcher de parler d’amour ! C’est l’un des thèmes les plus importants dans une vie, il y a de l’amour partout, sous tout plein de formes différentes. En réalité, contrairement à ce que l’on pourrait croire, on ne s’arrête pas à l’amour "amoureux" dans nos morceaux. C’est beaucoup plus large…

Adrien, il paraît que tu as passé cette dernière année à New York. Comment avez-vous travaillé sur l'album alors ?
Adrien : Oui, je suis parti un an à New York. Du coup, on ne s’est pas trop vus pendant cette période. On avait fait une première session d’enregistrement à la campagne avant, ce qui nous avait permis de jeter les bases. Une partie de l’écriture s’est faite avec eux, l’autre sans eux. J’ai composé la quasi-totalité de l’album, sauf un morceau, Hémophile, composé par Félix.
Karim : Et une fois parti, il nous envoyait pas mal de ses compos par mail sur lesquelles on travaillait à la maison chacun de notre côté.

Dites-moi, c’est qui le vrai beau gosse de la bande ?
Bérald & Karim :
Félix ! (qui n’est pas encore arrivé dans la pièce, ndlr.)
Adrien : Oui, Félix ou Karim.

Et vous profitez un peu de ce statut ?...
Karim : On en profitait avant, mais là, on vient de retrouver des copines donc bon…

C’est compliqué à gérer d’avoir une petite amie quand on fait partie des BB Brunes ?
Karim : On n’est pas encore partis en tournée, donc on va expérimenter la chose bientôt ! Mais pour l’instant, ça reste calme (rires).
Adrien : Pas pour moi, je suis amoureux !
Bérald : Mmm, ça va…
 

Mais vous vivez quand même un peu la vie de rock star, non ?
Félix (qui vient d’arriver) :
On fait quand même passer la musique avant tout, mais effectivement, on aime bien faire la fête. Bon, il y a des excès de temps en temps mais ça reste toujours mesuré. En réalité, on se marre surtout…
Karim : Pour ma part, j’en ai bien profité, donc maintenant, j’ai décidé de me calmer. Mais là, il faut avouer que quand on enchaîne les dates, on est surtout crevés !

Vous avez déjà été ivres sur scène ?
Adrien : Franchement… Ouais. Mais ce n’était vraiment pas les meilleurs concerts, d’autant plus que le public le ressent. On articule moins bien, on est moins dedans… On le regrette ensuite en général.
Bérald : Après, on boit toujours un petit verre avant d’entrer en scène, histoire de chasser le trac !

Vous vous disputez souvent ?
Félix : Pas trop. Vu qu’on se connait bien, on a tendance à se dire tout de suite les choses.
Adrien : Non pas trop c’est vrai, mais moi, j’ai aussi fait une coupure en partant à New York. Ceci dit, on pourrait se dire qu’en passant énormément de temps entre mecs, ça doit parfois exploser, mais en réalité, on est souvent entouré de monde, même en tournée. Ça évite aussi les tensions…
Bérald : Oui, on est 12 dans le tour bus !

Et qui est cette jolie fille sur la pochette ?...
Félix : Une de nos potes. Elle s’appelle Nina, on a pensé assez rapidement à elle pour faire la photo. Mais honnêtement, si vous voulez nous tirer les vers du nez, il n’a vraiment aucune anecdote particulière !

Si vous deviez trouver chacun votre équivalent féminin…
Bérald : Karim, c’est Serena Williams.
Karim : C’est nul ! Non, pour moi, je dirais plutôt Amy Winehouse.
Adrien : Audrey Hepburn. Et Alexa Chung pour Félix (absent car un peu en retard pour l’interview, ndlr.).
Bérald : Et pour moi… Beth Ditto ! (rires).
 



Parlez-moi un peu du clip étrange de "Coups et Blessures", peuplé de jolies naïades…
Félix : C’est vraiment le mot, "étrange". Pour une fois, on voulait que ce clip soit déconnecté du morceau. On aimait beaucoup ce que faisait le réalisateur et on avait envie de quelque chose d’esthétique, qui ne se comprendrait pas au premier visionnage… Le résultat est plutôt intrigant, non ?

Pour l’instant, la tournée ne fait que commencer, mais vous avez d’autres projets respectifs ?
Adrien : Oui, on a tous des projets parallèles. Moi, je vais peut-être faire un album d’electro-pop avec ma copine, un peu ambiance Elli & Jacno. Elle ne chante pas très bien, mais c’est ce qui fait son charme ! Et j'ai aussi un autre groupe avec Raphaël (qui faisait partie des BB Brunes avant), Monsters.
Karim : Moi, j’ai intégré récemment un autre groupe parisien qui s’appelle Monster Children. Avec des filles cette fois !
Bérald : Et de mon côté, je joue aussi dans un groupe qu’on a formé avec des potes, Hyper Station.

Un message à faire passer aux lectrices de Glamour ?
Tous : Rendez-vous le 3 octobre à l’Alhambra les filles !

Long Courrier des BB Brunes, Warner, paru le 24 septembre.


 

LIRE LA SUITE
Marine Benoit
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.