• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

“Honeymoon“ : on a écouté (et aimé) le nouvel album de Lana Del Rey

Honeymoon : on a écouté (et aimé) le nouvel album de Lana Del Rey

C’est la fin d’un long suspense qui dure depuis des mois. “Honeymoon“, le nouvel album de Lana Del Rey sort demain. On a pu l’écouter en avant-première, impressions à chaud sur ces 14 nouveaux titres.

Avant la sortie de son troisième album baptisé Honeymoon, pour conserver le mystère que Lana Del Rey affectionne tant, la chanteuse a disséminé les infos au compte-gouttes. Mais le clip “High The Beach“, dévoilé il y a un mois (et qui compte déjà 20 millions de vues), donnait déjà la couleur de l’album. Alors que la chanteuse avait étonné ses fans avec son précédent long format Ultra Violence, plus électrique et plus produit que Born To Die, Lana Del Rey est revenue à ce qu’elle sait faire de mieux : une pop langoureuse et romantique et des chansons d’amour tragiques. Elle continue donc de cultiver avec brio son image de diva dark au cœur éternellement brisé, et on se laisse bercer avec plaisir par son spleen alangui.


Ceux qui espéraient un revirement ou une prise de risque de la part de la chanteuse vont donc être déçus. Honeymoon est un album lent et vaporeux, ou aucun morceau ne brille vraiment plus qu’un autre. Manque d’audace ou volonté de ne pas rentrer dans une course au tube effréné ? De notre côté, on penche plutôt pour la deuxième option. Un disque à écouter lovée dans un peignoir en satin, avec un brushing parfait et un verre de whisky à la main, façon Marilyn Del Rey.

Lana Del Rey, Honeymoon (Polydor/Universal). Disponible le 18 septembre.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.