• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Découverte : la folk planante d'Other Lives

Other Lives

Tamer Animals, le deuxième album d'Other Lives, est assurément l'un de nos coups de cœur de la rentrée. C'est à Saint-Malo, en août dernier, qu'on a eu l'occasion de rencontrer son leader, Jesse Tabish.

Originaire de Stillwater, dans l’Oklahoma, ce groupe composé de 5 membres - quatre barbus et une belle brune aux allures d'amazone- pourrait pourtant en compter le double. Guitare, violon, violoncelle, trompette, harmonium, claviers divers et percussions (la liste n'est pas exhaustive) résonnent sur l'album comme sur scène, sans jamais avoir un rôle mineur. On n'est d'ailleurs pas étonnés d'apprendre que Jesse Tabish, leader aux yeux clairs, aura mis plusieurs années à ajouter des textes à ses belles orchestrations. Et il aura eu tort d'attendre si longtemps : lors de leur concert le 14 août dernier à la Route du Rock, sa voix puissante et parfaitement maîtrisée nous a scotchés, tout comme sa douceur en interview.

Enregistrés tranquillement en home studio en 16 mois, les onze titres de ce road-album empreint de folklore américain parviennent à nous transporter dans les plaines désertiques qui composent le paysage de leur état natal. Même si l'univers visuel du clip de leur titre phare, For 12, est plus proche des terres rouges de la planète Mars.
 



Voir l'interview page suivante.




Si je te dis que votre musique est "cinématographique", tu en penses quoi ?
J'adore cette idée. Je suis un grand fan de bandes-originales, surtout de celles des westerns. De l'on vient, c'est à dire de l'Oklahoma, un état du centre des Etats-Unis, les paysages sont surtout faits de grandes plaines, d'espaces immenses. Forcément, toute l'ambiance qui s'en dégage a imprégné notre musique. Vraiment, j'aime qu'on associe ce que l'on fait au cinéma.

Vous avez décidé d'enregistrer cet album par vous-mêmes, sans passer par un studio professionnel. Pourquoi ce choix ?
A vrai dire, on n'était pas franchement un groupe connu à ce moment-là, bien qu'on ne le soit toujours pas vraiment aujourd'hui ! On l'a donc fait à la maison. Je crois aussi qu'on voulait vraiment prendre notre temps pour cet enregistrement, sans se stresser, pour se laisser l'opportunité de trouver de nouvelles idées spontanément. Contrairement à l'album précédent, sur lequel il n'y avait pas de paroles, j'ai voulu prendre des directions différentes, notamment en posant ma voix sur les morceaux. Dans un sens, je crois que ça m'a rassuré qu'on enregistre cet album par nos propres moyens, à notre rythme.

Un petit manque de confiance en les autres, peut-être ?...
Oui, c'est possible ! Vous savez, c'est toujours un peu difficile de ne pas être celui qui appuie sur le bouton "rec". Je considère surtout que le travail d'écriture n'est pas indépendant du travail de fabrication du disque. Pour Tamer Animals, on avait vraiment envie de s'impliquer totalement dans toutes les étapes.

Qui compose ? Comment se passe le travail de groupe ?
C'est moi. J'écris les textes et les mélodies, et je compose les parties instrumentales de tout le monde sur mon petit claver MIDI.

Tu êtes le "big boss", alors ?
Oui, on peut dire ça ! Mais chut, il ne faut pas le dire trop fort...

Allons faire un petit tour dans ton iPod.
Quel est le morceau que tu écoutes le plus en ce moment ? Expecting the fly, de Neil Young.
Ton morceau le plus mythique ? Part 3 / IBM 1402, de Johan Johannsson.
Celui que tu as envie de passer à une soirée ? Suffragette City de David Bowie.
Celui qui te donne la classe ? I wanna be your dog d'Iggy Pop.
Le morceau honteux que tu aimes en secret ? Dancing Queen de Abba !
Et le morceau de votre album que tu préfères ? Peut-être Dark Horses.

Tamer Animal d'Other Lives, Pias, disponible depuis le 29 août.

LIRE LA SUITE
Marine Benoit
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.